Aller au contenu
  • entries
    37
  • comments
    182
  • views
    31,378

Villa à louer: Location saisonnière-1

codem

853 vues

Location saisonnière 1ère partie

Nina, une belle jeune fille brune de 19 ans, était logée à Bordeaux chez Katy, une veuve de 44 ans et amie de la famille..

La jeune fille poursuivait ses études de secrétaire commerciale.

 

Katy était une très belle femme, très bon chic, bon genre. Grande blonde, mince, un air très autoritaire. Sans doute le fait de diriger des employés,

 

La présence de Nina égayait pleinement les soirées de Katy. La solitude était dure a supporter depuis qu'elle avait perdu son mari Olivier, il y a déjà 3 ans. C'était un homme toujours joyeux et bon vivant. Elle était follement amoureuse de son coquin de mari.

 

Katy avait une villa à Arcachon qu'elle voulait embellir en vue d'une location saisonnière. Elle avait ouvert à cette époque une boutique à la frontière Franco-espagnole qui lui procurait beaucoup trop d'occupations en plus de sa boutique à Bordeaux. 

Elle ne pouvait plus profiter pleinement de cette villa aux beaux jours.

 

Katy demanda à Nina, si elle pouvait l'aider a rendre sa villa plus accueillante. Elle savait qu'elle était très attirée par tout ce qui concernait la décoration. 

Sans hésitation, Nina accepta la proposition. Elle devait bien ce petit service à Katy qui l'hébergeait gracieusement pendant ses études.

C'était bientôt les vacances de Pâques, Nina allait donc être disponible une quinzaine de jour. C'est la période qu'elle avait choisi pour aller à Arcachon.

 

Marc, 47 ans, le beau-frère de Katy, s'était proposé pour repeindre la maison et faire quelques travaux de bricolage et de jardinage.

 

Katy ne pourrait les rejoindre qu'en fin de semaine.

 

Il fallait bien un bon mois pour rafraîchir la villa, y compris le jardin qui avait été un peu négligé, faute de temps. 

Elle proposa à Nina de rester sur place plutôt que de faire la navette tous les jours, surtout qu'en mars, il faisait encore froid à cette époque. 

Marc, lui, faisait la route tous les jours pour venir bricoler après son travail. Il installa les tringles aux murs pour les nouveaux rideaux que Nina avait décidé d'installer. 

 

Pas trop sûre d'elle sur le grand escabeau, Marc a préféré lui venir en aide. 

 

Elle n'avait pas prévu ça. Si elle avait su , elle aurait mis un jean. Surtout que Marc semblait intéressé par les fesses de la belle jeune fille, vu les coups d’œil qu'il lançait à chaque fois que Nina passait devant lui. 

Et oui, elle avait gardé sa petite jupe et on pouvait voir facilement sa petite culotte. Ce qui réjouissait bien sûr Marc, chahuteur et coquin comme son frère Olivier.

Il ne se gênait pas pour mater les fesses de la jeune fille, en lui faisant remarquer que la vue était très agréable et, de ne surtout pas se presser pour installer les rideaux !

Occupée a attacher les crochets, elle sentit la main de Marc, effleurer ses cuisses. Elle laissait faire Marc, trop occupée a vouloir finir vite fait d'accrocher les rideaux.

La demoiselle semblait apprécier la douceur des caresses du coquin qui tenait l'escabeau que d'une main. Elle lui avait dit, pour la forme, d'arrêter.

Elle espérait au fond d'elle même qu'il continue ses attouchements si agréables. Marc était un bel homme, un séducteur, qui ne laissait pas Nina indifférente.

 

Elle n'avait pas d'amoureux. Elle se contentait de ses caresses solitaires à la recherche du plaisir. Il avait compris que la brunette aimait ses caresses.


Marc avait une réputation de coureur de jupons ! Nina se laissa séduire. Elle avait entendu quelques histoires de la bouche de sa famille concernant les deux frères Olivier et Marc.

 

Des hommes séduisants qui plaisaient beaucoup aux femmes. Elle commença donc a fantasmer sur ce qu'il pourrait lui arriver. 

Quand Nina descendit de l'escabeau, Marc murmura :

 

 - Tu m'as fait bander! Tu as un cul magnifique Nina !

 

Puis tout en continuant  de parler, Marc la ceintura par derrière et empauma ses seins avec fermeté puis se mit a les caresser avec douceur.

La jeune fille semblait gênée mais cachait son plaisir. Les mains de Marc étaient fermes et chaudes. Nina sentait son sexe chaud et dur dans le bas de son dos.

 

Le séducteur était de plus en plus entreprenant. Nina espérait a ce moment qu'il aille encore  plus loin. L'excitation montait. Nina ne voulait pas qu'il s'arrête, elle avait de plus en plus envie.

 

L'avait-il deviné ? Une  main passa entre les jambes de la belle brune et commença a caresser sa chatte avec douceur.

 

Il lui dit : 

 - Hum, la coquine mouille ! Aurait-elle des envies ?

 

- Hummm ...! fut sa réponse !

 

Il avait compris qu'il avait toutes ses chances avec Nina. Il la bascula sur le canapé encore couvert de son drap de protection.

Sa main se plaqua sur sa chatte et commença à la branler avec douceur, par dessus le tissu de sa petite culotte en dentelle.

 

Il fit glisser la culotte de Nina a ses pieds et, découvrir sa petite chatte toute lisse. Il  ne tarda pas a enlever son pantalon.

 

Elle avait vite compris pourquoi il avait un tel succès ! Son sexe était magnifique. Elle pensait à toutes ses femmes qu'il avait du faire jouir.

 

Les doigts de Marc pénétrait l'intimité de la jeune fille, en écartant ses lèvres intimes pour découvrir son clitoris. On entendait, sous ses caresses, le clapotis que faisait la cyprine de Nina. Ce petit bruit si excitant !

Les caresses continuèrent avec plus de vigueur, un bon moment. Elle ferma les yeux comme pour mieux apprécier ce moment de pur plaisir.

 

Son bonheur fut encore plus grand quand elle senti le sexe de Marc la posséder. Les va-et-vient étaient tantôt doux, tantôt plus brusque, avec des coups de reins plus brutaux. Nina suivait avec harmonie les mouvements du corps de Marc.

Nina avait comprit que c'était un virtuose du sexe, C'était un amant formidable.

 

Elle senti un premier orgasme arriver. Il lui donna tout le plaisir qu'une femme peut espérer. Elle ne pouvait pas oublié cette première fois, il venait de la dépuceler.

 

Et oui bien sûr, on n'oublie jamais une première fois surtout si elle a été une bonne expérience. Bien sûr, pendant leur séjour, il y a eu d'autres fois !

 

Les travaux de décoration et d’aménagement étaient maintenant terminés.

Un bon nettoyage et tout sera parfait !

 

Katy était contente du travail que son beau-frère et Nina avaient réalisé !

 

Il faut reconnaître que malgré quelques pauses coquines, ils n'avaient pas chômé.

 

Pour fêter ça, Katy ouvrit un bon millésime de Champagne.

Après un premier verre, Marc quitta la villa, il devait rejoindre son épouse qui l'attendait, impatiente.

 

Katy buvait verre après verre et devenait de plus en plus joyeuse. Elle ouvrit une deuxième bouteille.

Nina avait déjà bu 3 ou 4 verres. Elle savait pourtant qu'elle ne supportait l'alcool.

 

Les deux femmes éclatèrent de rire pour un rien. L'alcool aidant, Katy se mit a raconter des bêtises sur les hommes et, parla de son mari Olivier puis de Marc.

 

Elle questionna Nina, avec insistance, pour savoir si Marc avait été raisonnable avec elle .

Nina ne savait pas pourquoi Katy se montrait si curieuse et posait tant de questions.

Elle se garda bien de raconter son aventure avec Marc qui avait entrepris d'initier l'innocente et qui n'en demandait pas plus.

 

Katy semblait très bien connaître son beau-frère!  Puis la révélation tomba. Katy avoua être la maîtresse de Marc depuis un an !

Nina ne sourcilla pas face a cette révélation. L'ambiance restait malgré tout, plutôt sympa.

 

Elle avait mit de la musique antillaise et avait commencé a se déhancher sur les rythmes tropicaux.

Après avoir fait les folles, une bonne demi-heure, un peu fatiguée peut-être, Katy avait mis un CD de slows, et attrapa la main de Nina pour l’entraîner au milieu de la pièce pour danser. 

 

Katy, sous l'effet de l'alcool, sans doute, commença a caresser le dos et les épaules de Nina puis s'amusa avec ses longs cheveux noirs qu'elle enroulait au bout de ses doigts.

Elle se collait de plus en plus contre Nina. Son corps était tout chaud, ses seins s'écrasaient contre la poitrine de la jeune fille.

Une jambe entre celles de Nina. Son genou frottait avec précision l’intimité de la brunette.

Nina ne savait plus quelle attitude avoir. A cet instant, elle se sentait tellement bien qu'elle se laissait emporter dans se tourbillon de bien-être et de plaisir.

 

Katy commença a l'embrasser dans le cou. Elle aimait bien donner ses petits baisers, puis passa ensuite sa main sur sa nuque pour attirer son visage angélique vers le sien.  Nina fut surprise quand Katy lui donna un long baiser, très sensuel, sur la bouche. Sa langue cherchait celle de Nina. Le champagne avait du la rendre amoureuse.

 

 Katy était silencieuse, ce qui était rare chez elle. Les slows défilèrent. Elle s'appliquait a plaire à la jeune fille qu'elle serrait de plus en plus fort dans ses bras.

Nina se laissait faire, incapable de la repousser. Katy en profitait pour exciter la jeune fille par des caresses de plus en plus osées et très sensuelles.

Katy savait comment lui donner envie. Sa main s'égarait entre les jambes de Nina. Elle savait qu'elle allait trouver sa petite culotte humide. Elle devenait la proie de sa logeuse qui voulait assouvir ses désirs sexuels.

Pendant que la chaîne Hi Fi diffusait « Unchained Mélody » Katy entraîna Nina au fond de la pièce.

 

En passant devant le canapé, elle renversa la brunette dessus. Nina se retrouva sur le dos. Katy, aussitôt, s'allongea sur elle et, très sûr d'elle, commença a défaire ses vêtements en les éparpillant sur le tapis, devant la cheminée. Elle aimait les pressions de la paume de la main de Katy sur son pubis et la douceur de ses doigts, effleurant mon intimité. Sa bouche jouait avec ses jolis petits seins. Elle suçait, léchait, aspirait les tétons de Nina.Trop exquis, cet instant qu'elles semblaient être dans un rêve ! Nina restait passive devant tant de douceur. Elle ne pouvait que laisser faire, cette femme qui avait su la séduire et prendre son corps.

Nina pensait que Katy devait avoir l'habitude de faire l'amour avec des femmes. Elle était trop à l'aise pour qu'elle soit sa première partenaire féminine. La jeune fille s'abandonna totalement dans les bras de sa nouvelle maîtresse et ne cherchait plus a savoir ce qu'il lui arrivait.

 

Elles se mirent en position de "69" et, commencèrent un délicieux cunnilingus. Nina était très d'excitation sous les coups de langue très habile de Katy, ce qui lui déclencha assez vite, un premier orgasme, alors inconnu de cette façon là pour Nina !
Elle encourageait Nina a en faire autant mais elle était novice dans ce domaine. Katy guidait sa jeune protégée et, l'encourageait.
Nina était fière d'elle quand elle a entendu pousser un petit cri de plaisir dans la bouche de Katy. Elle venait de faire jouir son initiatrice.
 
Une heure du matin, elles n'avaient même pas pris le temps de manger. Après avoir grignoté un peu, elles ont rejoint la chambre de Katy.

Nina s'était blottit dans les bras de sa maîtresse. Le matin, elle fut réveillé en douceur par de délicieuses caresses et de tendres baisers de la part de Katy.

Elle ouvrit le tiroir de sa table de chevet et, en a sortie un gode noir et commença a caresser de la pointe du joujou, le clitoris de Nina puis s'amusa à la pénétrer avec cette bite artificielle. Elle demanda a Nina si elle aimait la sodomie. Ne voulant pas passer pour une gourde, comme elle n'avait jamais pratiqué, elle répondit  "envie d'essayer" !

Elle sortit sa panoplie de "mec", positionna comme il faut sa ceinture-gode et demanda à sa jeune amante de se mettre devant elle à quatre pattes sur le lit. La coquine, n'en avait pas encore assez.

Leurs ébats, leurs procurèrent encore plusieurs orgasmes. Nina devait de découvrir en quelques jours tous les plaisirs du sexe !

Et ce n'est pas tout, Katy lui avait parler de vouloir lui faire découvrir le trio et insista pour l'impliquer dans cette relation.

Nina, fantasmait au fond d'elle même  " Si Katy pensait à Marc comme troisième partenaire, j'aimerais tenter cette aventure ? " 

 

Il était tant de se quitter, Nina devait rejoindre ses parents qu'elle n'avait pas vu depuis plus de quinze jours.

 

Chaque fois que Nina passait devant cette villa à Arcachon, très souvent occupée par des vacanciers, elle repensait à tout ces moments si agréables de sa vie.

Peut-être que l'an prochain, quelques travaux seront nécessaire.

 

Nina ne souhaitait qu'une chose maintenant c'est de réaliser ce trio avec Katy et Marc.

A suivre ....

 

 

 

  • Like 1

×

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.