Aller au contenu
  • entry
    1
  • comments
    10
  • views
    1,215

Con large comme un estuaire (Apollinaire)

Lili-Delices

1,054 vues

Un poème de Guillaume Apollinaire que j'apprécie tout particulièrement pour son érotisme et sa classe!

Con Large Comme un Estuaire

Con large comme un estuaire
Où meurt mon amoureux reflux
Tu as la saveur poissonnière
l’odeur de la bite et du cul
La fraîche odeur trouduculière

Femme ô vagin inépuisable
Dont le souvenir fait bander
Tes nichons distribuent la manne
Tes cuisses quelle volupté
même tes menstrues sanglantes
Sont une liqueur violente

La rose-thé de ton prépuce
Auprès de moi s’épanouit
On dirait d’un vieux boyard russe
Le chibre sanguin et bouffi
Lorsqu’au plus fort de la partouse
Ma bouche à ton noeud fait ventouse.

Guillaume Apollinaire

  • Like 8


10 Commentaires


Recommended Comments

Très joli texte, qui garde une modernité étonnante ! Comme quoi les choses du sexe ne changent pas tant que ça...

belle entree en matière pour ton blog !

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire

Je trouve ça très cru, en accord avec un discours hard de mec.

quant au romantisme, il y a encore à faire car on dérive là sur les écrits de sade même si c'en n'est pas un!:D

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire

Apollinaire se lâche ... et c'est tellement bon  de dire les choses avec une certaine poésie

Guillaume Apollinaire

 

 

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire

Pour du cru c'est du cru, mais j'aime la façon dont c'est amené, et les mots utilisés qui ont un sacré charme à mon sens. ^^

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire

perso, j'ia tjs aimé apollinaire,e t il est vrai que celui la est tres explicite, mais aussi tres sympa!

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire

Je trouve ça très cru, en accord avec un discours hard de mec.

quant au romantisme, il y a encore à faire car on dérive là sur les écrits de sade même si c'en n'est pas un!:D

Très beau choix Lili, j'aime beaucoup. 

Pour te répondre Citrovert, Apollinaire s'inscrit dans une tradition de poésie pornographique (qui allait jusqu'à de la poésie ordurière), dans la tradition des blasons du corps, et écrit dans une époque où la morale était très dure. Il avait l'habitude de ce genre de provocations, et nous a laissé de très beaux textes érotiques, dont le plus connu : Les 100 000 verges. Très beau texte.

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire

Très beau choix Lili, j'aime beaucoup. 

Pour te répondre Citrovert, Apollinaire s'inscrit dans une tradition de poésie pornographique (qui allait jusqu'à de la poésie ordurière), dans la tradition des blasons du corps, et écrit dans une époque où la morale était très dure. Il avait l'habitude de ce genre de provocations, et nous a laissé de très beaux textes érotiques, dont le plus connu : Les 100 000 verges. Très beau texte.

merci prof!

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire
×

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.