Aller au contenu
  • entries
    39
  • comments
    139
  • views
    21,338

Le Tigre et la gazelle

Amarylis

428 vues

Tu m'as donné l'idée d'en faire un récit, fallait pas amour, fallait pas ou bien il fallait ...

Il était une fois un Tigre et une gazelle.
Un Tigre fort, puissant, Dominant.
Et une gazelle frêle, innocente et sans défense ( quand elle veut bien mdr).
Le Tigre voulait jouer avec la gazelle alors ...

Il attrapa la gazelle par la nuque et l'attacha sur une table, une table pas trop large, la gazelle était terrorisée par la peur de se faire dévorer, attachée ainsi sur le ventre, bras et pieds entravés , les yeux bandés, elle sentait le Tigre roder autour d'elle.
Il la frôla , elle sursauta, il caressa ses cheveux, son visage, dessina le contour de ses lèvres avec son index.
Puis Il l'embrassa, sa langue explorant sa bouche, longuement, passionnément, intensément.
Il se redressa , la gazelle sentait son odeur puissante, muscé.
Elle sentit son sexe buté contre son menton, elle garda ses lèvres closes,refusant sa bouche.
Le Tigre empoigna ses cheveux mais elle résistait encore.
Alors il saisit l'un de ses tétons et tira dessus fort.
La réaction de la gazelle fut d'ouvrir la bouche en un cri de plaisir et douleur mêlés.
Le tigre en profita pour s'enfoncer dans sa bouche, tout au fond de sa gorge.
Il ne s'enleva que quand la gazelle était prête à s'étouffer.
Il lui ordonna de ne plus lui refuser sa bouche.
Elle ne répondis pas.
Il recommença encore plus loin et encore plus longtemps.
Quand il s'enleva elle manquait d'air.
Il répéta l'ordre, elle marmonna un "oui" vaincue.
Alors il baisa sa bouche, claquant le cul de la gazelle en même temps, la bouche de la gazelle formait un Ô parfait autour du bâton de chair du Tigre.
Quand enfin il la libéra , la salive dégoulinait de sa bouche.
Le tigre embrassa le visage de la gazelle, il lécha ses larmes, ses lèvres et il l'embrassa de nouveau.
Il caressa son papillon dans son dos et sourit à l'ironie, elle était comme lui, piégée dans sa toile.

Le tigre passa une baguette de bois sous les seins de la gazelle.
Puis elle l'entendit rôder , elle perçut des bruits, il fouillait , il cherchait quelque chose ...
Tout d'un coup une sensation puissante mélange de plaisir et de douleur foudroya un de ses tétons, il venait d'y placer une pince.
La même sensation fut infligé à l'autre téton.
Il s'enfonça de nouveau dans sa gorge tout en tirant sur les pinces.
Elle était tétanisée.
Et il l'embrassa de nouveau toujours avec autant de fougue, d’ardeur et de passion.
Puis il bougea , elle se sentit un peu soulevée, il venait de glisser un coussin sous ses fesses, ainsi elle était dans une position encore plus obscène.
Elle le sentit bouger de nouveau, il était derrière elle, mais il ne la touchait pas.
Elle se dit que peut être il l'admirait alors elle tortilla ses fesses pour le sortir de sa rêverie et l'inciter à la toucher.
Le tigre saisit les fesses de la gazelle à pleines mains , ils les malaxa, les pinça rudement.
La gazelle émis des grognements de plaisir.
Une claque s'abbatit sur ses fesses, elle se tendit, une salve d'autres claques suivirent, elle criait.
Il enfonça un doigt en elle, ça lui coupa le souffle.
Elle entendit un bruit de succion , il suçait son doigt, il grogna.
Puis il revint à sa bouche, lui fit sucer son doigt également et l'embrassa encore une fois.
Il repassa derrière elle, elle était en fusion.
Quand la langue du Tigre entra en contact avec son clitoris, elle émit un son proche d'un feulement.
Il la dévora , la lapant, la suçotant, la mordant.
Quand la gazelle sentit les doigts du Tigre s'insinuer en elle, elle perdit le peu de raison qui lui restait.
Elle lui dit d'y aller encore plus fort, plus profondément et de claquer ses fesses en même temps.
Quand le Tigre frotta son sexe contre le sien, elle haletait comme une chienne.
Et quand il lui dit qu'elle était une Salope cela ne dit que décupler ses halètements.
Le Tigre baisa la gazelle fort, vite , loin , longtemps.
Les mots sortant de la bouche de la gazelle étaient totalement obscènes.
Quand il claqua de nouveau son cul elle crut mourir de plaisir.
Et quand il tira sur les pinces , attrapa ses cheveux et mordit son dos , elle quitta terre.
Un orgasme d'une puissance inouïe la déchira en deux.
Le Tigre vint se rependre dans sa bouche, il lui donna sa vie.
Puis il détacha la gazelle, la porta dans ses bras.
Il la cajola , apaisa ses blessures, ses brûlures.
La gazelle souriait béatement dans les bras de son Tigre.
Il lui murmura des mots d'amour, de réconfort et de fierté.
Il lui dit qu'il l'aimait et qu'elle pouvait dormir qu'il veillait sur elle.
Et la gazelle s'endormit, épanouie, heureuse et vivante comme jamais.

 

  • Like 3


2 Commentaires


Recommended Comments

waouhhhhh c'est joliment écrit style fable de la fontaine version érotique :)

Je ne suis qu'une abeille mais j'aurai voulu rencontrer un bourdon comme ton tigre ou plutôt je l'ai rencontré et il s'est sauvé lâchement à titre d'aile.

En tout cas une raison de continuer à passer sur fi pour guetter tes futurs écrits :)

Allez hop finaute d'autre défi pour Amarylis juste pour le plaisir de lire quand elle les relève ;) 

  • Like 1

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire
×

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.