Aller au contenu
  • entries
    55
  • comments
    129
  • views
    16,223

FI Articles : Massacre de la langue française

Ryushijou

927 vues

blog-0796847001413933377.png

Halte au massacre !

Sur FI, nous avons un esprit large, nous avons également une envie de lire et d'écrire ! Mais... (oui y en a toujours un...) De plus en plus d'erreur stupide ou d'auto-correcteur (quelle vilaine manie que cela...) se glissent dans nos textes ! (je vous rassure, je balaie devant ma porte avant de poster ce message)

Aussi, voici un petit « mémo » sur les erreurs stupides que l'on relève assez souvent. Mais rien de méchant ! Ce petit post pourrait servir de modèle ou pense-bête. Tout au plus. Je ne demande pas qu'il soit une référence. Simplement un « guide » pour les têtes en l'air (dont je fais partie du club en tant que membre honnoraire).

On et Ont.

« On » est un pronom. Il n'a pas de genre ni de nombre. C'est un pluriel mais au singulier (paradoxe quand tu nous tiens...).

« Ont » est la conjugaison du verbe « avoir » à la 3ème personne du plurieur (Ils, Elles).

A et à (apostrophe).

« a » est le verbe « avoir » conjugé à la 3ème personne du singulier (Il, Elle, On). On peut le remplacer par « Avait » dans une phrase. Exemple : Il a mangé une pomme ? Il avait mangé une pomme.

« à » sert à introduire un événement ou une situation dans une phrase. Ou marquer une appartenance. On ne peut pas le remplacer par « avait ». Exemple : A la ville, on trouve du bon poisson ? Avait la ville, on trouve du bon poisson. La seconde phrase ne se dit pas, on place donc un « à ».

Moyen mnémotechnique = Remplacer tout les « a » par avait, afin de vérifier la tonalité de votre phrase, si elle ne sonne pas juste, et bien placer un « à ».

C'est, ses, ces.

« C'est » est le verbe « être » conjugué. Il sert à désigner un objet ou une personne par exemple. Exemple : C'est ainsi et pas autrement.

Moyen mnémotechnique = On peut le remplacer par « C'était ». Exemple : C'était ainsi et pas autrement.

« Ses » est un pronom possessif. Il designe un pluriel appartenant à quelqu'un. Exemple : Ce sont ses chaussures. Ce sont ses godemichets.

« Ces » est un pronom demonstratif. Il sert à désigner un groupe d'individu ou plusieurs objets. Exemple : Regarde ces hommes là-bas. Regarde ces bagues comme elle sont belles.

Se et Ce.

« Se » se place en général devant un verbe. Exemple : Se vendre, se déplacer, se demander...

« Ce » est un démonstratif singulier qui s'utilise devant un mot commençant par une consonne. Exemple : Ce jeu, ce palier...

Cet et Cette.

« Cet » est un démonstratif masculin singulier qui prend effet pour effectuer une liaison si le mot qui suit commence par une voyelle ou une lettre « Fantôme » (Un « h » aspiré par exemple). Exemple : Cet homme, cet innocent...

« Cette » est un démonstratif féminin singulier. Qui s'utilise à tout moment du moment que c'est féminin. Exemple : Cette femme, Cette jeune fille, cette casserole...

« Ai/ais/aie » ou « Ez ».

Une faute courante, la fin de conjugaison d'un verbe. Qui ont la même fin (« consonnance ») et dont on ne sait pas quoi mettre.

Alors pour faire simple...

« Ai » est un verbe conjugué à la première personne du singulier dans le temps « futur ». Exemple : Devoir ? Je devrai.

« Ais » est un verbe conjugué à la première personne du singulier dans le temps « conditionnel ». Exemple : Devoir ? Je devrais.

Moyen mnémotechnique = Il suffit de remplacer :

« Je devrais ou je devrai (aller chez ma mère) ? »

A la première personne du pluriel cela donnerait : « Nous devrions (aller chez ma mère) » donc on écrira « Je devraiS » (et non pas : « Nous devrons » – futur – « Je devrai »).

« Ez » : Est une conjugaison d'un verbe à la seconde personne du pluriel « Vous ». Exemple : Devoir ? Vous devez/Devrez/Devriez. Parler ? Vous parlez/Parlerez/Parleriez.

« C » ou « ç ».

Quand mettre un « ç » et quand ne pas en mettre ?

La réponse se situe avec les voyelles qui suivent le « c ».

Pensez tout simplement au mot « ceci ». Car celui-ci ne prend pas de cédille. Et si le mot qui suit à une consonnance « K » à la place du « S », et bien ne mettez pas de cédille.

Sans cédille : ce, ci, ceci.

Avec cédille (consonnance « S ») : ça.

Sans cédille (consonnace « K ») : Cocu, cavalle, accueil...

Moyen mnémotechnique = Pensez toujours au mot « CECI » qui ne prend pas de cédille et se lit comme des « s ». Ainsi vous saurez quand mettre ou non des cédilles.

Les « ou » avec X.

« Viens mon chou, sur mes genoux, tu auras des joujoux et des bijoux si tu lances des cailloux sur ces hiboux plein de poux ».

Voilà les sept mots de langue française finissant par « ou » qui prendront un « x » au pluriel. AUCUN autre ne le fera.

Moyen mnémotechnique = Retenez la petite phrase. ;).

Ou et Où.

« Ou » induit un choix. Je choisi OU le bœuf OU le poisson. C'est remplaçable par « Ou bien ». Exemple : Tu prendras du thon ou du bœuf ? ? Tu prendras du thon ou bien du bœuf ?

« Où » est un adverbe qui indique un lieu. Il ne peut pas se remplacer par « ou bien ». Exemple : Où vas-tu ? ? Ou bien vas-tu ? Ca ne se dit pas. On écrit donc « où ».

« Er » ou « é ».

Une chose qui en fait rager plus d'un... Moi le premier ! Quand doit-on mettre un infinitif ? Et bien c'est simple :

« Er » se met quand le verbe est à l'infinif et n'est pas conjugué. On ne peut donc pas remplacer par un verbe de second et troisième groupe.

« é » se met quand le verbe est conjuguer (souvent au participe passé). Et on peut le remplacer par un verbe du second et troisième groupe pour savoir si on place ou non un « é » ou « er ».

Exemple : Je n'ai pas parlé de ça. ? Je n'ai pas mordu de ça (même si la fin de la phrase n'est pas bonne à entendre, au moins le verbe sonne bien dans la phrase. Et on placera donc bien un « é » et non pas « er »).

Il aurait fallu parler de ça ? Il aurait fallu mordre de ça. Ca ne sonne pas bon du tout. Donc on place un « er » au verbe pour arriver à donner une bonne tournure de phrase. En général, ça se placera si le verbe est en milieu de phrase, ou si plusieur mot le sépare d'un pronom ou un sujet.

Sa et ça.

« Sa » est un adjectif possessif singulier féminin. Il donne donc une appartenance. Exemple : Il s'agit de sa montre. Il s'agit de sa paire de lunettes. C'est sa maison...

« ça » est un pronom démonstratif. Il désigne quelque chose. Exemple : C'est ça ! Comment ça va ? Etc...

Moyen mnémotechnique = Remplaceer le « sa/ça » par « cela ». Afin de savoir si c'est ça qui doit être écrit. Donc « Comment ça va ? » on peut remplacer « Comment cela va ? ». On écrit bien donc « ça ». Ce qui ne sera pas le cas avec « sa maison ».

Bon et bonne.

Combien de fois ne voit-on pas écrit « Bonne anniversaire » ? Alors que le « bonne » s'écrit en réalité « bon ». Et bien c'est simple pour faire la différence, c'est comme pour le point « cet ou cette ». C'est selon que le mot suivant commence ou non par une voyelle ou un « h » aspiré.

Ce ou ceux.

Comme dit plus haut, « ce » est un démonstratif masculin.

« Ceux » est un pronom pluriel masculins démonstratif.

Exemple : « Ceux qui sont dans mon cœur, ce sont ma famille et mes amis ».

Quand même !

Le meilleur pour la fin... Combien de fois n'ai-je pas lu « Comme même ». Je me demande bien de où ça sort ! Ce n'est absolument pas la bonne écriture. Il ne reste qu'on bon moyen de savoir comment bien l'écrire, et c'est de dire : « QUAND BIEN MÊME ». C'est un peu rallongé l'expression, mais au moins on sera (à peu de chose près...) sûr de ne pas voir « comme » remplacer « quand ». Et qu'on ne vienne pas me dire que c'est pour gagner du temps à l'écrit, car les deux sont des mots de 5 lettres écrit en langue courante et 3 en langage SMS.

  • Like 7


8 Commentaires


Recommended Comments

Eh la ont voa le redakteur!!! :-P (heu...humour ryu hein?!?) :lol:

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire

Ryu , si l'on ne t'avait pas , il faudrait t'inventer :)

 

Ton rôle de rédacteur te va comme un gant .

 

Je ne pense pas que celles et ceux à qui ça s'adresse prendront le temps  de te lire .

 

" Révérence" très cher .

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire
Guest bel.inconnu

Posté(e)

Merci pour cet article, car je trouve que certains posts, commentaires ou statuts piquent sévèrement les yeux en ce moment ! >_<

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire

Merci pour ce rappel (même si je n'ai pas eu le courage de tout lire) :D

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire

Un article qui ne peut faire que du bien, merci. Bah, oui, un texte remplit de fautes perd de sa magie !

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire

Exact !  c'est  souvent   ces exemples  qu'on  retrouve le plus  souvent.

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire

La langue française est si riche ... qu'on s'y perd ;)

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire
×

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.