Aller au contenu
  • entries
    9
  • comments
    6
  • views
    2,698

Le bal (fin)

kireas

819 vues

Je finis de remonter sa robe, elle se retrouve maintenant nue, coucher sur le banc. Son corps divin m'apparais dans toute sa splendeur. Son regard est intense, je peux y lire son amour et son désir. Ses tétons pointent et je peux observer sa poitrine qui se soulève au rythme

Je retire moi-même mon haut, puis je viens embrasser ma tendre. Notre baiser est encore une fois fougueux, nos langues s'entremêlent. Mes mains se font baladeuses, je caresse son corps, je tourne autour de ses seins, je couvre son cou puis poitrine de baiser. De ma langue, je joue avec ses tétons, les aspire. Vaeniss pousse de petits soupirs de satisfaction.

Je continue ma descente et m'amuse avec son nombril en tournant autour, puis je dépose un baiser dessus. Mes mains caressent maintenant ses cuisses, je prends soin d'éviter son mont de vénus. Je sens son excitation et aussi sa frustration, car elle ondule et ouvre encore plus les cuisses, m'invitant à venir boire à son calice. Je ne peux refuser une telle invitation, mais je prends mon temps, je fais rapprocher mes doigts de son sexe doucement, je frôle ses lèvres et son petit bouton.

Je sens que cela l'électrise, elle mouille abondamment, je pause mes lèvres sur les siennes, et je commence à la lécher. Elle pousse un petit gémissement, d'un doigt, je viens doucement masser son petit bouton. Son odeur et le goût de sa cyprine m'enivrent. J'inverse maintenant mes doigts et ma langue, je suçote son clitoris, je le lèche, le mordille. Dans le même temps, mes doigts entrent et sortent de son abricot, ils sont trempés.

Vaeniss ondule de plaisir, un coup d'œil sur son visage me permet de voir qu'elle masse ses seins. Elle gémit de plus en plus. Je retourne avec ma langue dans sa grotte et je m'applique à redécouvrir chaque centimètre de ce trésor enfoui.

Sous ce traitement de choc, Vaeniss joui abondamment dans un long gémissement. Moi, je déguste ce nectar, je n'en perds pas une miette et pendant qu'elle reprend ses esprits, je m'applique à nettoyer son petit abricot.

Puis je me relève et je viens l'embrasser. Ce baiser est sensuel et nous savourons ce moment.

Un long moment est déjà passé depuis notre départ du bal, nous décidons de nous rhabiller, et de retourner au bal, mais pas sans échange quelques baisers. Nous savons tous les deux qu'une fois dans notre chambre, les festivités reprendront de plus belles. Mais ceci est une autre histoire.

  • Like 2


4 Commentaires


Recommended Comments

Nombrrrrrrrrrrrrrrrril ^^

 

J'ai lu lu  je dois s'applaudir ??? Okey okey j'applause na .

  • Like 1

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire

Nombrrrrrrrrrrrrrrrril ^^

 

J'ai lu lu  je dois s'applaudir ??? Okey okey j'applause na .

 

 

ca c'est toi qui voit ^^ je t'oblige à rien ^^

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire
×

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.