Aller au contenu
  • entries
    9
  • comments
    6
  • views
    2,696

Un seigneur naufragé : partie 1 et 2

kireas

354 vues

Partie 1 : rencontre

Voilà maintenant une heure, qu'il avait pénétré dans cette ville moyenne, il se faufilait à travers les passants, il ne devait pas rester trop longtemps dans la ville, juste de quoi acheter des provisions puis repartir. En effet, ici tout lui est inconnu, le naufrage avait été terrible et il n'avait pas retrouvé toutes ses forces.

Enfin, le marché, le voyageur se dirige vers un étal et commence à faire ses emplettes, les habitants de ce continent parlent aussi le commun, mais il y avait de grosses différences avec celui de son continent, valdennia; aussi use-t-il discrètement de magie pour faire passer ses pensées et se faire comprendre.

Il navigue d'échoppe en échoppe pour acheter tout ce dont-il a besoin, lorsque soudain, il se fige, son regard se plante sur une personne, une femme. Il se trouve subjugué par l'aura qu'elle dégage, il n'a malheureusement pas le temps de la détailler, le marchand le ramenant à la réalité et le temps qu'il finisse ses achats, celle-ci avait disparue.

C'est troublé qu'il reprend sa route vers le nord.

Après plusieurs heures de marche, des cris, non , des grognements arrivèrent à ces oreilles. Un combat est en cours contre des gobelins. En moins de temps, qu'il n'en faut pour le dire, le paladin qu'il est sort , ses 2 épées, et se rue vers le combat. Là, à sa grande surprise, la femme du marché encerclée d'une vingtaine de gobelins, bâton de mage en main, les tient à distance grâce à plusieurs sorts puissants.

Plusieurs sont déjà étalés morts par terre, gelés ou calcinés. Mais ils sont trop nombreux .L'un d'entre eux s'approche par-derrière et la blesse à la jambe. Celle-ci crie de douleur, mais se retourne et l'envoie valser avec son bâton.

Notre paladin, s'élance alors et prend par surprise 4 gobelins, d'une épée, il en embroche un, de l'autre, il en éventre 2, le 4ème ainsi que 3 autres sont envoyés à trépas par une boule d'énergie. Le reste des gobelins prient de peur face à un tel guerrier et s'enfuient en courant.

Il se retourne vers la femme et peut enfin la détailler, de toute évidence, c'est une prêtresse, un visage d'ange, les cheveux noirs comme la suie, les yeux bleus, une poitrine petite mais bien ronde.

Mais voici qu'elle s'évanouit et s'écroule par terre, notre paladin remarque la blessure à sa cuisse, un liquide noir semble être mélangé à son sang. La lame du gobelin était empoisonnée...

Partie 2 : le bain

Avec difficulté ses yeux s'ouvrent sur plafond d'une petite chambre où le mobilier tout poussiéreux . Des tapis délavés, un brasero sur le côté répandait une douche chaleur. Mais où était-elle et combien de temps avait-elle dormi ? Elle avait du mal à rassembler ses souvenirs .

Des images lui reviennent . Les gobelins, cette affreuse douleur à la cuisse . Puis ce guerrier sorti de nulle part. Enfin cette nausée et son corps qui la lâche .

Après avoir enfilé, sa robe qui était posée sur une chaise à proximité, elle sortit de la pièce en boitant, sa blessure à la cuisse lui fait encore souffrir, mais le bandage si net lui fait comprendre la voie de la guérison. Une rapide observation lui permit de déduire qu'elle se trouvait dans un ancien temple. Elle sentait une présence non loin d'ici, et sans crainte, elle s'y dirige.

Quelle ne fut pas sa surprise de découvrir des bains, et fonctionnels de surcroît puisqu'ils s'en dégagent de la vapeur, des parfums enivrants .

Elle s'approche et là au milieu, le guerrier qui l'a sauvée, l'eau à la taille ce torse musclé sur lequel les gouttes dessinent chaque muscle .

D'un mouvement brusque, elle fait demi-tour sur elle même, génée, la chaleur montant à son visage . Puis elle entend :

"- Ah, vous êtes enfin réveillée, cela fait 6 jours que vous étiez endormie, j'ai bien cru que le poison allait vous tuer."

- Le poison ?

- Oui, le poison, qui était présent sur la lame du gobelin. Vous pouvez, vous retournez maintenant."

Elle se retourne, et en effet, il avait enfilé un pagne, elle put enfin le détailler, il est beau et dégage quelque chose de mystérieux, les cheveux blonds vénitiens (si si ça existe ^^), les yeux noisette, ses muscles tendus et une cicatrice barre son torse en diagonale .

Il s'approche d'elle et lui sourit.

"- Je vois que votre jambe se porte mieux, comment vous appelez-vous ?

- Je m'appelle Vaéniss Grackïs et vous ?

- Mon nom est kireas Chariakïn, bon je vais vous laisser vous laver.

- Oui, je crois que j'en ai besoin"

Alors qu'il s'apprête à partir, elle lui attrape la main , le tire vers elle et prend son visage dans une main venant déposer un baiser sur sa bouche.( Peut-être sa façon de dire "merci" se dit-il ) . Son visage libre , un peu décontenancé, il prend congé de la dame .

Vaeniss, commence à se déshabiller et plonge dans le bain, cette rencontre la laissait tout en émois, de petits papillons dans son ventre. La chaleur du bain augmentant cette sensation, elle se laisse aller et commence à se caresser un sein.

Rapidement, son autre main glisse le long de son ventre et vient jouer entre ses cuisses. Elle vient titiller son petit bouton, après quelques instants à se faire du bien, elle insère un doigt puis deux en elle , ses mouvements sont rapides, sa respiration s'accélère, et Vaeniss se voit prise d'un orgasme fulgurant.

Se remettant rapidement de ses émotions, elle finit de se laver puis de se rhabiller avant de retourner à sa chambre ...

  • Like 1

×

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.