Aller au contenu
  • entries
    33
  • comments
    113
  • views
    6,746

2+1 (la suite)

Mein Teil

858 vues

Je passe à la salle de bain, juste le temps de me laver les mains et leur laisser le temps de jouer les commères, j'ai affaire à deux femmes il faut que je m'adapte !

Le savon de l'hôtel est comme tous les savons de l'hôtel : petit , carré mais le papier est déjà enlevé, la serviette mal pliée, un peu de buée dans la mini douche...je ne peux pas m'empêcher de porter la serviette à ma bouche et m'observe un instant dans le miroir avant de les rejoindre.

Wahou.

Elles sont toujours là !

Je les sens crispées et excitées, surtout Laurianne mais je ne suis pas dupe, il suffira d'allumer la mèche et elle deviendra la petite diablesse qui m'excite tant.

Je passe derrière elle tandis que Jasmine s'asseoit et nous observe avec un sourire qui se dessine.

J'embrasse le cou de Laurianne en glissant mes mains sous ses seins, elle cherche ma bouche, une main dans mes cheveux.

Elle se tourne face à moi, dos à notre spectatrice.

Les premiers rôles se mettent en place...

Je monte la robe de Laurianne et exhibe ses fesses, on continue à furieusement s'embrasser.

Je me sens comme un prêtre Aztèque qui va sacrifier "une innocente" à une déesse qui va bientôt venir réclamer son dû.

Je recule d'un pas en tendant le bras, je veux qu'elle se cambre, je veux capter le regard de Jasmine qui doit dévorer des yeux ce que Laurianne veut lui offrir, et comme je suis un pervers sympathique, j'avance mes deux mains pour écarter doucement les deux fesses, je lui laisse sa culotte mais Jasmine qu'il est temps d'agir et entame des baisers humides sur les fesses.

Laurianne s'agenouille sur le lit et enlève sa culotte rapidement avant de redresser son cul vers celle qui reprend les baisers, elle nous sourit tour à tour et me fait comprendre de sa main excitée que mon jean est de trop !

Quelques instants plus tard, Jasmine a commencé à bien butiner Laurianne qui entre deux gémissements me caresse maladroitement : elle est ailleurs !

Les bruits de succion sont délicieux, d'un regard complice nous basculons Laurianne sur le dos qui offre son sexe à Jasmine, je me met sur le côté et suçote les tétons , sentant la main de Laurianne se crisper parfois sur diverses parties de mon corps.

J'observe, je laisse toujours une marque de ma présence sur Laurianne qui prend un peu plus son pied quand Jasmine exécute quelques mouvements de doigts sur le clitoris, je n'interfère pas jusqu'à que Jasmine attrape ma main et me lèche doucement les doigts avant de les guider vers l'oeillet de notre "victime".

Nous regardons tous les deux Laurianne, nos doigts pianotant avec son désir, nos langues s'abreuvant ensuite de ses orifices de plus en plus ouverts...Nos langues dérapent souvent et s'enlacent de plus en plus clairement dans ce mélange de salive et de cyprine qui est en train d'embraser tous nos sens.

Je veux tout.

Baiser Laurianne, baiser Jasmine, les lécher, les voir me sucer.

Je me sens comme une créature démoniaque qui perd tout contrôle, j'agrippe Jasmine par les cheveux et lui roule une pelle goût Laurianne.

Je reprends contrôle, Laurianne se redresse et embrasse avec fougue sa partenaire, les positions s'inversent...Jasmine bascule la tête en arrière et se laisse dévorer , mes mains restent sur Laurianne, assez actives pour lui faire du bien sans être trop envahissantes, ce moment dure et nous sommes un vil trio de jouisseurs embarqués sur la planète Luxure.

Laurianne finit finalement par frotter ses fesses contre moi de manière très animale, Jasmine glisse sous elle, elles s'embrassent, et j'ai "malencontreusement mis une capote".

Comprenez moi, le cul de Laurianne m'appelle et je m'y engouffre doucement, ses anneaux me font de la place sans querelle de clan, je pense que s'ils avaient eu des bras ils m'auraient jeté des pétales de rose pour m'accueillir.

Elles commencent à se chuchoter des trucs terriblement excitants : ce que je vois , je sens et j'entends m'excite terriblement, ça craint, va falloir que je pense à des trucs à la con pour ne pas jouir tout de suite !

Jasmine écarte les fesses de Laurianne et m'observe par dessus l'épaule, me dit de "l'enculer fort", que "c'est une belle salope"...

Mes efforts de self contrôle viennent de s'écrouler et au contraire, je me met à pistonner assez fort pour entendre les claquements de nos corps entre les râles de Laurianne.

Je jouirai vite, mais l'après midi sera loin d'être terminée !

  • Like 5


4 Commentaires


Recommended Comments

Plume moins sombre que ces derniers temps, c'est agréable à lire, l'imaginaire fait le reste.

 

Style efficace et vieux souvenirs qui remontent à la surface, qu'est-ce qu'elle me manque ....

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire
×

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.