Aller au contenu
  • entries
    574
  • comments
    526
  • views
    113,567

Vos seins

Mariveau

303 vues

dyn004_original_750_536_pjpeg_2584775_cd08da4ae83d9bacbcb5d12f657cbf31.jpg

Ils me séduisent quand ils se laissent deviner

Aperçus entre deux boutons déjà trop serrés

Au travers d’un chemisier transparent

Dans un soutien encore adolescent

Joliment enveloppés dans cette dentelle aux fines bretelles

Ou nus cachés derrière un pull, formes sensuelles

Ils font vagabonder mon esprit quand ils se dévoilent impudiques

Images troublantes et fantasmatiques

Légèrement compressés, dans un décolleté arrondi.

Pour eux ma bouche et mes mains se font hardies

Et que dire, quand leur pointe nue, tend un tissu, avec arrogance.

Au port altier, tremblant ou avec élégance

Ils m’attirent et me font fantasmer.

Que je me prends à rêver tout éveillé

Inutile de les cacher sous d’amples vêtements

Je les devine attendant mes mains sagement

Qu’ils soient petits, gros ou de taille normale,

Pour eux mon esprit s’emballe

De différentes formes ou d’apparence plus ou moins colorés,

Ils deviennent l’objet de mes lèvres enfiévrées

Ils ont tous mes honneurs,

Lorsque ma langue les lèche avec bonheur

Quand ils deviennent plus intimes,

Je plonge en vos Abymes

La belle lingerie, blanche, noire ou toute autre couleur,

Les met en scène et en valeur.

Et quand vos bras, passent, avec toute cette sensualité et cette féminité,

Pour accompagner ce geste, dans votre dos pour dégrafer ce tissu brodé,

Leurs rondeurs naturelles excitent tous mes sens.

Et provoque en moi une intérieure jouissance

Mes mains ont la chance de pouvoir palper, soupeser, frôler, caresser

Cette belle partie de votre personne, pour laquelle je me sens empressé

Mes doigts ont le privilège de pouvoir en exciter leurs pointes dardées,

Que mon coeur en fait des embardées

De les faire durcir, de les faire changer d’apparence.

Offert et tendus avec une féminine indécence

Mes lèvres, ma langue, ma bouche, même mes dents,

Ne sont pas en reste pour goûter à tout ce plaisir ardent.

Mon ressenti, mon excitation ne fera que suivre les vôtres.

De leurs beautés je serai leur Apôtre

Cette douce communion de sensations fera dresser vos seins

Et aura du mal à apaiser vos envies, vos désirs, mes dessins

Quand sous ma langue ils frémissent

Leurs rondeurs s’arrondissent

Comme leurs pointes offertes se durcissent

Fruits défendus, poires, pommes, orange

Je les suce, lèche, gobe et mange

Andromaque les offrant à mes mains fébriles

Ou à mes lèvres habiles

Ils sont l’objet de toutes mes attentions

Je les aime avec passion

Comment ne pas vous remercier pour toute cette beauté

Vous qui me laissez les deviner, admirer et parfois les honorer.

  • Like 1


1 Commentaire


Recommended Comments

Quel texte magnifique , mais c'est vrai que vos poitrines  mesdame  , sont des merveilles . Hummmmmmm rien que d'y   penser ................

  • Like 1

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire
×

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.