Aller au contenu
  • entries
    574
  • comments
    526
  • views
    113,567

Une langue

Mariveau

217 vues

Elle est là nue offerte à son regard

De ses mains son corps il s’empare

Avec habileté ses doigts s’égarent

Il joue ainsi de ses faiblesses

Vagabondant avec adresse

Ses mains la couvrent de caresse

La conduisant ainsi vers l’ivresse

Ses mains lui donnent mille plaisirs

Elle est emportée par le désir

Il aime l’entendre gémir

Il a maintenant soif d’elle

Je me fais alors sensuelle

Pour gouter à ses arômes de miel

Et la conduire au septième ciel

Lapant, léchant chaque parcelle de son corps

Je glisse, m’insère, découvre et explore

Affamé je la picore et la dévore

Rejoignant un instant les mains

Je gobe ses délicieux seins

Aux tétons tendus et carmins

Mais je suis loin d’avoir assouvi ma faim

Douces et larges aréoles

Je vous lèche, suce et cajole

Tel est mon humble obole

Je vais ainsi vers son calice

Je me fais corruptrice

Pour la conduire au supplice

Tel est mon vice

Je plonge en sa coupe

Elle se cambre et chaloupe

Offrant une délicieuse croupe

Je goute à ses intimes essences

Chacun de ses atomes entre en résonnance

Mais je ne veux encore lui donner la délivrance

D’une si attendue jouissance

Je nourris son exaltation,

Je m’abandonne avec passion

Pris par de multiples pulsions.

Abusant de voraces caresses

Je suce l’amour de sa maîtresse

Je le savoure avec tendresse

Bourgeon délicat qui se dresse.

Unifiant sève et sueur, chair, âme et sens.

Son corps m’offre une sensuelle danse.

Je sens venir sa défaillance

J’aime la sentir quand elle s’embrase

Lente ascension vers l’extase

Son doux pistil j’écrase

Avant de glisser en son vase

Je me délecte de ses étamines

Perlée de sa douce cyprine

Liqueur féminine

Mais telle l’abeille attirée par la délicate rose

Sur cette fleur intime je me pose

Je me lance et j’ose

Sa jouissance ainsi explose

Je me fais sexe, je me fais pal

Pour que sur moi elle s’empale

Se libérant dans un sublime râle

Telle une harangue

M’offrant sa chaude et douce gangue

La voilà ainsi délivrée et exsangue

Ne suis-je pas une langue



1 Commentaire


Recommended Comments

Ha !!! J'ai appris un mot :) .

 

Un plaisir de te re lire mon F'Rôdeur .

  • Like 1

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire
×

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.