Aller au contenu
  • entries
    39
  • comments
    82
  • views
    4,296

Enora

Palmyre

581 vues

Enora

Tu es bi, je ne le suis pas, à chacun sa sexualité, je ne juge pas.

Ce soir, je viens de te voir danser et je suis subjuguée. Moi qui n'aime que les hommes, tu as réveillé quelque chose en moi. Tu dégages un truc très fort, un sex-appeal irrésistible, même pour les femmes. En te voyant bouger, remuer tes fesses, te lâcher, j'ai eu envie de t'embrasser sauvagement, de te prendre par les hanches, te baisser ton slim, te bouffer la chatte et te faire gémir!

Tu es jeune, tu es belle, tu assumes tes actes, tu oses des choses que je n'ai jamais eu le courage de faire. Ce soir, je suis dans le fantasme, ta façon de bouger, de te laisser aller me fait rêver à ce que tu pourrais donner dans l'intimité et je rêve... J'envie l'homme qui saura te séduire, te combler, j'ai envie de l'être alors que je ne suis qu'une femme trop âgée pour toi et en couple...

Ceci n'est qu'un rêve, qu'un fantasme. Je ne poste probablement pas dans la bonne catégorie mais je ne m'imagine pas poster ailleurs.

Enora...

Femme libre de ses paroles, de ses actes. En même temps sensible aux critiques. Ton image n'est pas facile à assumer, j'aurais aimé avoir ton charisme et ton courage....

Tu es belle, tu es sensuelle, capable de séduire aussi bien les hommes que certaines femmes. J'imagine tes seins, pas très gros, mais bien proportionnés, fermes, haut perchés et un appel à la bouche. Les effleurer du bout des lèvres, les titiller du bout de la langue, les sentir durcir sous mes caresses. Ma main descend doucement sur ta hanche, puis sur ta cuisse, elle remonte doucement vers ton intimité. Tu t'abandonnes au plaisir de mes caresses, je t'entends gémir doucement. Je te revois danser, te rouler par terre et j'ai envie de réveiller les mêmes sensations en toi. Mes caresses se font plus impérieuses, je force ton intimité et je te vois te tortiller. Mes doigts sont en toi, ma bouche vient se poser sur ton bourgeon d'amour et je le suce, je l'excite du bout de ma langue. Il gonfle sous mes caresses, j'entends le plaisir que tu y prends.

Je suis trempée, tu ne me caresses pas, tu t'abandonnes entièrement aux sensations que je te donne et ça me convient. Je sens mon clito qui palpite, mon vagin qui se contracte, je sens que je vais jouir! Mes doigts s'enfouissent encore plus profondément en toi, je cherche ton point G, la petite zone qui te fera perdre totalement le contrôle. J'y suis! Tes mouvements de bassin deviennent anarchiques, tu te mords les lèvres, tu luttes contre cet orgasme qui te submerge. J'insiste, stimule encore plus cette zone si sensible et je te sens rendre les armes. Ton corps se raidit, se cabre puis se relâche dans un grand râle d'abandon et de plaisir.

Sentir tes contractions, t'entendre gémir et crier suffit à mon plaisir, je m'autorise enfin à me laisser aller. Moi aussi je me sens submergée par une vague de plaisir irrépressible, je me laisse aller à la jouissance...

Je viens me blottir dans tes bras et enfin nous échangeons un baiser langoureux, signe de notre complicité d'un instant.

Ce n'est qu'un rêve, ça n'arrivera jamais, ce n'est pas ça le plus important. Ce qui importe, c'est le plaisir procuré et j'espère vous en avoir donné à la lecture de ce petit délire.

PS : donner sans retour est vain, mais donner pour le plaisir de donner procure un plaisir infini.

  • Like 7


1 Commentaire


Recommended Comments

×

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.