Aller au contenu
  • entries
    574
  • comments
    526
  • views
    113,575

Cour d'Amour

Mariveau

225 vues

A la lueur de l’âtre,

A la chaleur de son rayonnement

J’ai envie de toi

Couchée nue sur le lit

Ta chair tendre brille comme le satin

Ton buste virginal est une blancheur éclatante

Tes seins légèrement dressés forment une charmante saillie

Ta peau immaculée est ferme au toucher

Ta taille fait ressortir ton nombril

Je m’accole étroitement et t’embrasse

Je te baise la bouche tendre

Ouvre les dents ma mie

Ferme tes lèvres

Laisse ta langue tranquille

Je vais te guider

Tu te places sur moi

Et mon vit entre profondément en toi

Je viens te foutre

J’ai poussé mon membre dans ton con

Tu sens mon sexe se tendre

Que ton vagin échauffe et enchante

Mes bourses frottent sur tes fesses

A l’entrée de ton vagin humide

Ma verge dure t’emplit

Tes ongles s’enfoncent en ma chair

Je commence à te lisser

Je cogne, je heurte

Tu prends mon vit entre tes lèvres

Doucement tu l’étreins et le manie

Puis me chevauche faisant onduler ton bassin

Mon vît dresse le cou en ton étui soyeux

Offrant tes fruits délicieux à ma bouche vagabonde

Mes mains les pétrissent, les malaxent.

Je me tends, tu te cambres

Tu gémis, je râle

Nous jouissons à l’unisson

En ta matrice je répands mon jus

Sur mon vit coule ta cyprine

Étreinte cavalière, chevauchée épique

Belle Duchesse, je suis ton Troubadour

m_pos_3.jpg


×

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.