Aller au contenu
  • entries
    574
  • comments
    526
  • views
    113,554

Lettre à ma Valentine J moins 13

Mariveau

198 vues

Quelque part en Quercy blanc le 1° février 2014

Mon amour

Dans la solitude de la nuit, je suis assis à mon bureau, je regarde cette photo de toi. A travers les flammes dans l’âtre de la cheminée, je cherche éperdument ton visage.

Trempant ma plume dans l’encrier, je trace sur le papier les mots de ma passion pour toi.

L’éloignement est pesant, mais tu es à chaque instant tant dans mon cœur, que mon esprit.

J'aimerais tellement être avec toi, j'ai envie de tes fesses, de ton sexe, de ta bouche, de toi.

J'aimerais te serrer dans mes bras, t'embrasser tendrement, que ma langue tourne autour de la tienne, lentement.

Pendant que ma langue caresse la tienne, ma main descend lentement le long de ton dos et remonte et redescend et en profite pour te serrer un peu plus fort, de sorte que nos poitrines se pressent l'une contre l'autre.

Tu en frissonnes!!!!

Et ma main ouvre ton chemisier pour se glisser sous lui et toucher ton dos et remonte le long de ton dos en le caressant partout directement sur ton dos.

Tu me laisses faire puis ma main glisse lentement sur le côté de ton corps et remonte, puis redescend le long de ton corps. Puis elle passe en avant, sur ton ventre.

Ma main remonte doucement le long de ton ventre vers ta poitrine mais reste un instant à tourner juste sous ta poitrine, puis remonte encore pour effleurer très tendrement... presque sans toucher.... tes seins... à travers ton soutien-gorge de dentelle noir.

Puis elle remonte au-dessus de ta poitrine, vers ton cou puis redescend vers tes seins qu'elle effleure à peine, puis empoigne l'un d'eux et le libère de son soutien-gorge et le garde dans ma main et le caresse maintenant avec envie.

Le bout se durcit et la paume de ma main tourne sur le bout juste pour l'exciter davantage, seulement le bout sans toucher le sein.

Ils gonflent d'envie. Ton corps entier le désire.

Avec mes deux mains je dégrafe ton soutien-gorge et je peux maintenant caresser librement tes seins l'un après l'autre et je continue toujours, tu pousses de petits soupirs, ta respiration a commencé à être plus rapide maintenant.

De mon autre main je redescends le long de ton dos tout chaud et je passe ma main dans ton jeans et je touche tes fesses aussi.

Je fais des petits ronds du bout des doigts sur tes fesses, tes mains cherchent à dégrafer ta robe, je t'aide aussi et je descends sur tes fesses le plus loin possible, je touche presque ta cuisse et je remonte le long de ta raie après avoir effleuré ton sexe. J'ai senti qu'il commençait à être humide et je redescends encore une fois.

Mon autre main n'a pas cessé de caresser tes seins. Les deux mains font des mouvements à la même vitesse et mon doigt se faufile entre tes fesses pour sentir ton humidité et remonte doucement en passant profondément au fond de ta raie et en appuyant toujours un peu plus.

Et ma main descend jusqu'à tes cuisses et remonte doucement le long de ta culotte, au travers de laquelle elle sent l'humidité, puis frotte doucement ton sexe à travers ta culotte, encore et encore.

Elle sent de plus en plus l'humidité à travers ta culotte. Je continue toujours à t'embrasser, je n'ai jamais arrêté. Tu veux que je continue ? Tu aimes ça ? Pendant ce temps-là je commence à être dur d'envie pour toi et mes mains enlèvent maintenant ta culotte et libèrent ton sexe.

Maintenant je te prends et je te couche sur le lit et j'enlève ton chemisier. Ma bouche descend sur ta poitrine pendant que ma main continue toujours de caresser lentement ton sexe. Ma bouche effleure la naissance de ton sein et je lui donne de tout petit baiser en tournant un peu sur lui et en me rapprochant de ton téton, puis je donne de tous petits baisers sur ton téton. Je ne fais que l'effleurer pour l'exciter au paroxysme du plaisir puis je le prends tout entier dans ma bouche et je le suce, je le mordille, et encore et encore je le suce et le mordille.

Pendant ce temps mon doigt a commencé à tourner autour de ton clitoris, d'abord très lentement puis un peu plus fermement pendant que je suce tes seins, ils sont prêts à exploser. Avec mon doigt je vais chercher un peu de ton liquide pour mieux lubrifier ton clitoris, c'est glissant et je continue.

Puis ma bouche descend lentement le long de ton ventre pendant que mon doigt a commencé à pénétrer dans l'entrée de ton vagin, juste dans l'entrée. Tu écartes les cuisses, tu te cambres dans un mouvement qui monte et qui descend le long de tes lèvres. Ma bouche a descendu le long de ton ventre et est tout près de ton sexe, je commence à sentir l'arôme de ton corps en ébullition. Tu aimes?

Maintenant ma bouche est descendue sur ton sexe et mes deux mains caressent tes fesses. Avec ma langue je tourne autour de ton clitoris. C'est tout chaud et humide, ma langue descend aussi le long de tes lèvres tout au long de haut en bas et remonte sur ton clitoris. Et je continue, je continue sans arrêter, ma langue tourne sur ton clitoris, elle descend le long de tes lèvres et remonte sur ton clitoris. Je veux te faire jouir dans ma bouche mon amour.

Mon doigt tourne autour de ton anus maintenant, c'est tout humide, tout chaud, ma langue pénètre profondément dans ton vagin, le plus loin possible et bouge à l'intérieur. Tu serres les cuisses contre mes joues pour ne pas que je te quitte et je continue toujours, toujours, toujours. Mon doigt pousse maintenant un peu plus loin dans l'entrée de ton anus puis ressort.

Je suce ton clitoris maintenant, il est entre mes lèvres, mon sexe est maintenant écarlate, il commence à couler, il est maintenant tout à toi. Tu amènes ta bouche devant et elle l'attrape, elle mordille, elle suce, elle l'attrape entre les lèvres, que c'est bon ! Puis elle fait glisser la peau et sent le gland tout humide, elle fait des cercles, plein de cercles du bout de la langue. Il en frétille, je me laisse faire, tu passes ta langue de haut en bas tout au long de mon sexe, sans arrêt, très doucement mais sans arrêt.

Maintenant tu le prends à pleine bouche et tu le suces avec ardeur, je te laisse faire, ta main caresse mes couilles tendrement, avec un léger grattement. Tu fais ce que tu veux de moi, tu lèches maintenant mes couilles, tout en passant ta main de haut en bas sur mon sexe, lentement, mais sans jamais t'arrêter, encore et encore.

Puis tu reprends mon sexe dans ta bouche. Tu l'avale entièrement. Tu le lèche. Tu le suce. Tu fais encore tourner ta langue sur le gland mouillé, doucement mais sans t'arrêter. Il est dressé et très dur, très dur. Tu passes une main sur tes seins en même temps, je suis très excité. N'arrête pas, tu suces de plus en plus vite. Je me suis maintenant retourné pour prendre à nouveau ton sexe avec ma bouche pendant que tu continues à sucer avidement le mien.

Maintenant chacun de nous caresse le sexe de l'autre avec sa langue en même temps, au même rythme. Tu harmonises tes mouvements aux miens, je recommence à passer ma langue tout le long de ta fente mouillée et tu passes la tienne tout le long de mon sexe maintenant dur comme de la roche.

Encore, lentement mais toujours sans arrêter, de ma main je caresse maintenant tes fesses en arrêtant autour de ton petit trou. Mon doigt pénètre légèrement puis ressort et recommence son petit jeu. Tu as commencé à faire la même chose avec moi toujours en léchant, léchant, léchant. Puis ma langue tourne autour de ton clitoris tout mouillé et la tienne fait la même chose maintenant autour de mon gland.

Nous sommes très, très, très excités mon amour puis nous n'en pouvons plus de cette excitation qui n'en finit plus de monter en nous. D'un mouvement de bassin je plante mon sexe dans ta bouche, n'en pouvant plus, je plonge ma langue dans ton vagin au plus profond que je puisse le faire et mon doigt pénètre maintenant ton anus plus profondément.

Nous sommes serrés l'un à l'autre, impossible de se défaire. Nos bassins donnent des coups de plus en plus fort pour aller chercher le plaisir au plus profond de nous, ensemble. Nos cris de joie sont étouffés par nos mouvements de langue sur nos sexes et nous nous laissons aller afin de prendre tout ce que nous pouvons comme plaisir ensemble.

Tout mon visage est humide de ton plaisir et ta bouche est remplie de mon plaisir à moi. Nous nous retenons encore, soudés l'un à l'autre, puis nous retombons sur le côté le sourire aux lèvres, en riant.

Il est maintenant tard dans la nuit, et je vais te rejoindre dans tes rêves comme tu me rejoins chaque nuit dans les miens

Je t 'aime tant.......

(à suivre)


×

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.