Aller au contenu
  • entries
    10
  • comments
    28
  • views
    3,386

Episode 10 : La fin, la suite ou le début ? Je ne sais pas !

carac55

476 vues

Devant l'insistance de mes lecteurs :-P, je vous livre donc aujourd'hui la suite de mes turpitudes. Je préfère vous avertir par avance. Mon esprit est très embrouillé depuis quelques jours alors mon récit risque de l'être également ...

Par ailleurs, je vous préviens que je vais livrer des choses très personnelles sur ce qu'elle m'a dit. Je suis d'habitude plus réservé que ça mais comme je suis maintenant à la quête de réponses, si jamais certain(e)s voulaient donner leur avis autant leur donner toutes les cartes.

Tout d'abord, je suis ravi d'écrire enfin ce qui se passe. Depuis dimanche, des millions de questions se bousculent en moi. J'avais besoin de quelques jours pour faire le tri mais aussi tellement hâte d'écrire, confier ce qui se passe en moi. Dans la vie réelle, personne ne sait. Ici, c'est mon échappatoire, ma bulle de survie. J'en profite d'ailleurs pour remercier toutes celles et ceux qui m'ont apporté leur soutien, leur aide et leur conseil jusqu'à présent et à l'avenir ...

Pour celles et ceux qui découvriraient ce billet et qui ne souhaiteraient lire ou relire les épisodes précédents, je vais commencer par un résumé pas forcément concis mais le plus complet et objectif possible.

En couple depuis plus de 10 ans et marié depuis quelques années, la vie, la routine a fait que je me suis détaché peu à peu de ma femme d'un point de vue du désir et de l'envie de l'autre (en particulier sexuellement avec des rapports de plus en plus rares). En gros, au fil du temps, elle est restée mon amie mais j'ai l'impression de ne plus être avec la femme que j'ai désiré. Le temps, les soucis de la vie (on a un enfant qui a eu des soucis de développement dans les premières années de sa vie ce qui, je pense, nous a pris beaucoup de notre énergie même si tout va bien aujourd'hui pour lui), la routine, autant de facteurs qui peuvent expliquer cela. Bien sûr, j'ai conscience que si j'avais fait plus d'efforts pour m'impliquer dans le maintien du désir amoureux, je n'en serais pas là aujourd'hui. J'ai ma grande part de responsabilité.

Au final, depuis quelques années, j'ai commencé à aller sur le net pour exprimer un désir, une excitation que je n'avais plus dans la vie réelle. J'ai fait des dials coquins voire hots ainsi que des cams. Je restais toujours anonyme, pensant de manière assez ridicule que c'était le dernier rempart pour protéger mon couple. Et ces jeux me permettait de supporter ma vie réelle.

En mars de l'année dernière, j'ai discuté avec une femme sur un tchat. Ce soir là, je n'avais pas d'envie de jeux hots mais juste envie de parler comme cela m'arrivait parfois. Et j'ai très vite accroché avec elle. Avec le temps, on a continué à discuter sur le tchat et par mails qu'on s'était donné dès le premier soir. Elle était en cours de divorce, vivait avec son futur ex-mari et a un enfant.

Petit à petit, on s'est confié de plus en plus, parlant de tout, sans sujet tabou. De plus, étant à plus de 350 km l'un de l'autre, j'étais persuadé que cela n'irait pas plus loin que quelques dials et que tout prendrait fin lorsqu'elle rencontrait quelqu'un. On a également éprouvé du désir et parfois, enfin souvent, les dials hots et les cams coquins ont pimenté nos débats. Puis les choses ont évolué. Au début, en cam, j'avais montré mon visage puis je l'ai caché. Je la trouvais tellement jolie et je me trouve pas très beau alors j'avais peur qu'elle ne s'intéresse plus à moi. A cause du caractère déséquilibré de nos échanges (je la voyais mais pas elle), j'ai finalement tout montré de moi comme elle le faisait pour moi depuis le début.

Elle m'a toujours trouvé à son goût, Dieu merci. Devant son insistance, on a échangé nos numéros, on s'est téléphoné de plus en plus, fait des skypes dès qu'on pouvait. Elle a voulu me rencontrer ce qui n'était pas facile à organiser pour moi. Au final, jusqu'à aujourd'hui, on s'est vu 3 fois (1 nuit et 1 journée à chaque fois) et fait l'amour beaucoup plus. Le réel n'a fait que confirmer ce qu'on vivait en virtuel ...

Où j'en suis aujourd'hui ? J'en suis au point que je ne peux durer comme ça indéfiniment. J'ai besoin de faire le point pour savoir ce que je veux. A plusieurs reprises, j'ai essayé, avec son accord, de rompre avec elle pour faire le point sur ma situation actuelle. A chaque fois, on tenait quelques jours (parfois juste quelques heures) avant de se retrouver comme avant.

Mais cette double vie me fatiguait, je n'en peux plus d'être ainsi. Incapable de réfléchir sur mon couple parce qu'elle occupait mon temps libre et mon esprit. Et récemment, malgré tout son amour, elle commençait à m'en vouloir de ne pas avancer. Cela explique le week-end dernier. Elle a été distante pour voir me faire prendre conscience jusqu'à quel point elle me manquait. Elle espérait un électrochoc me faisant comprendre que je ne pouvais pas me passer d'elle.

Cela ne s'est passé vraiment ainsi. A force de stresser dans mon coin tout ce week-end, je me suis rendu compte dans quelle position elle était. Attendre dans l'incertitude que je lui dise si je quitte ma femme ou pas, c'est horrible. J'ai enfin ouvert les yeux sur la patience dont elle fait preuve mais qui commence à l'user.

Car une chose est sûre dans mon esprit : si je dois quitter ma femme, ce n'est pas pour aller avec celle qui fait vibrer mon cœur mais surtout parce qu'avec mon épouse, l'histoire est belle et bien finie. Je dois être sûr de ça pour éventuellement recommencer autre chose.

Maintenant pour cela, il faut que je m'investisse dans mon couple en me détachant de ma maîtresse pour voir ce qu'il en est. Et espérer trouver des réponses à mes questions.

Nous avons donc décidé lundi avec ma maîtresse de mettre fin à notre histoire parce qu'on s'aime et qu'on ne veut pas notre relation pourrisse. C'est difficile car je ne fais que penser à elle et il me faudra encore un peu de temps pour tenter de me réinvestir dans mon couple.

D'autant plus, que ces derniers temps, l'éloignement avec ma femme s'est encore creusé et qu'à son tour elle m'a posé un ultimatum pour se rapprocher avant qu'il soit trop tard. Au moins, on est d'accord sur ce point. Au delà des années que nous avons partagé, des épreuves surmontées et auxquelles notre couple a résisté (ce qui me fait dire que je lui dois au moins ça de me poser la question et non partir comme un voleur), je suis aussi retenu par l'aspect matériel. Je gagne une grosse partie des revenus de la famille et si je pars, je mettrais ma femme dans une situation précaire (elle est à temps partiel) même si je l'aiderais. Quid de l'appartement que nous sommes en train de payer ? Si elle gagnait plus que moi, ce serait plus simple. Car ce serait moi seul qui me mettrait dans la m**** mais là, je trouve que ça fait double peine (sentimentale et financière).

Cette pause me permettra de voir aussi la force de cette relation extraconjugale. Déjà m'assurer que ce n'est pas qu'une passade qui me fait vibrer et que je n'exagère pas les sentiments. Ensuite de son côté, elle va aussi, avec le temps, pouvoir envisager une autre relation avec un autre homme. Je sais que ça arrivera car c'est quelqu'un qui a besoin de sentir aimé et de séduire. L'idée me terrifie mais je crois que j'ai suffisamment demandé de choses pour accepter ça. Et après advienne que pourra ...

Pour conclure, ma maîtresse (putain que je déteste ce mot) m'a dit les choses suivantes :

- Qu'elle m'aime

- Que je lui dise l'évolution des relations dans mon mariage

- Que je lui ai fait découvrir l'amour et qu'elle n'a jamais autant aimé et qu'elle m'en remercie.

- Que si je mettais fin à mon mariage, il faudra que je lui dise et ce, même si elle est dans une relation sérieuse (Elle m'a demandé si elle devait me le dire, je lui ai dis que les relations très courtes, c'était pas utile car ça me ferait du mal pour pas grand chose mais les relations sérieuses, oui je voulais savoir).

- Que malgré tout, elle croit qu'il y a un nous possible un jour et même qu'elle en est sûre.

Alors depuis cette "discussion-rupture", je passe par tous les états. Parfois serein car je me dis que je vais avancer enfin, parfois terrorisé à l'idée qu'elle m'oublie et que je la perde. Car pour ma part, je suis terrifié à l'idée de faire le mauvais choix. De me tromper ou pire, faire le bon choix mais trop tard. La vérité d'aujourd'hui n'est pas celle de demain. Nous avons aussi un Facebook rien qu'à nous deux que nous avons décide de conserver et sur lequel on est "en couple" ... jusqu'à quand ... Peur de me connecter et de voir un jour qu'elle retirera ce statut ... Bref, je suis en mode migraine !! En fait, notre rencontre est tellement fortuite (le tchat où on s'est rencontré, elle y allait pour la première fois et au vu des autres dials qu'elle a eu ce soir là, elle m'a dit que si je n'avais pas été là, elle ne serait jamais revenue), que j'ai du mal à concevoir cette rencontre si on en reste là. Je suis très attaché à l'idée de destin, que toute chose a une explication et là, à ce point ci et si on devait en rester là, je n'en vois pas sur l'intérêt de notre rencontre.

En plus, pour rajouter du piment, je me suis en quête d'un nouveau boulot ... Pour dire à quel point je ne sais plus quoi faire, je suis en train de me tâter pour aller voir un voyant. J'ai déjà dans l'idée d'aller peut-être consulter un conseiller conjugual mais bon je me dis qu'un bon voyant est mieux qu'un mauvais psy ...

Voilà, aujourd'hui, je suis perdu face à mes choix. Merci à tous de me lire ça me juger. Sur d'autres forums, je serais la proie de vindictes assassines mais ici, je suis plutôt serein.

  • Like 1

×

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.