Aller au contenu
  • entries
    574
  • comments
    526
  • views
    113,884

Une nuit avec toi

Mariveau

254 vues

Tu es étendue sur le tapis,

De toi j’ai tellement envie

Nue si belle, si désirable

Ta beauté est immuable

Je ne peux me rassasier de te contempler

Mon envie de toi en est décuplée

Plus je te contemple, plus j’ai envie de toi

J’aime à me coller contre toi

Je me complais à te regarder

Mon esprit se met à vagabonder

Je contemple sans fin ton corps divin

Cette nuit n’aura pas de fin

Tes yeux si profonds, si envoûtant

Que je veux m’y noyer à l’instant

Ton nez, ton visage, ta bouche, tes lèvres

De toi j’ai la fièvre

Spectacle dont la grande douceur

Me touche le cœur

Je contemple toute ta personne, jusqu’à la hanche,

Ton menton et ta gorge blanche

Tes flancs et tes cotés, tes bras et tes mains

Sont des promesses de merveilleux lendemains

Ne faisant qu’un, nous nous abandonnons

Nous nous aimons

Avec douceur et attentions

Je t’aime sans détour avec passion

Je te couvre te mille baisers

Nos corps sont comme embrasés

Nous sommes restés ainsi sous la nuit

Dehors tombe une douce pluie

Étendus l’un contre l’autre, brûlant de notre désir

Je m’enivre de t’entendre, sous mes caresses, gémir

Bouche contre bouche, corps à corps,

Danse de l’amour, musique érotique, doux accord

Jusqu’au matin, à l’approche du jour

Nous faisons sans cesse l’amour

Nous nous aimons avec excès

Nos corps enlacés

Mes mains glissant sur ton ventre

Je pénètre ton antre

M’emparant de tes hanches

En toi je m’épanche

Te couvrant de baisers, mes lèvres vagabondent

Ma bouche tu inondes

A la merci de mes doigts, ton corps se cambre

Entre tes mains tu sens ma plume se tendre

En ton encrier d’amour,elle plonge

D'une nuit été ce n'est point un songe

Tu gémis, tu te tends, tu jouis

Ta beauté sous la jouissance m’éblouit

Je joue ma partition érotique

En un plaisir symphonique

Mon archer commence à jouer

Un, deux, trois et à redoubler

Tu sens la douceur de mon art

Mon archer tu couvres de ton nectar

Ton corps tremble en émoi

Tu te pâme et reviens sur moi

Nous aimons tant faire l’amour

Et demain sera un autre merveilleux jour

  • Like 2


2 Commentaires


Recommended Comments

Me mords la lèvre brrrrrrrr j'aime , j'aime

  • Like 1

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire
×

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.