Aller au contenu
  • entries
    12
  • comments
    22
  • views
    1,104

L'amour (de) fou...

Sam Swell

452 vues

J'ai eu envie de changer un peu de registre cette fois... Un peu plus d'humour et un poil moins de romantisme, ou l'un au service de l'autre... On verra ce que ca donne...

Et si un fou tombait amoureux, ça donnerait quoi?

Chez le Psy Docteur Pote...


  • Ah, bonjour M. Grand.

  • Bonjour Docteur Pote.

  • Alors, comment allez vous aujourd'hui?

  • Ben bien, jai rencontré la femme de ma vie il y a deux semaines.

  • Ah bon ?

  • Mais oui ! Et croyez le ou pas, ce fut le coup de foudre des deux cotés !

  • Ah, c'est beau l'amour réciproque...

  • Hein ? Mais qui vous parle de ça ? Non, non, je voulais juste dire par là que quand je l'ai abordé à ce moment là, alors qu'elle marchait dans la nuit d'un pas peu rassuré, moi la suivant dans mon long parka, elle à sorti son tazer et m'a tazé avec...

  • Houlà... Mais, pardonnez moi si je chipote, ça fait qu'un « coup de foudre » unilatéral ça...

  • Ben figurez vous qu'une autre femme est apparu quand j'allais mieux derrière moi. Et quand je me suis relevé et retourné vers elle, elle m'a tazé aussi...

  • Ah oui, d'un coup, ca fait bien plus logique...

  • N'est-ce pas...

  • Mais alors vous avez fait quoi ?

  • Ben une fois remis de mon second coup de tazer, j'ai vu un policier venir vers moi, accompagné de cette seconde femme...

  • Ah ?

  • Oui, et il m'a demandé ce qui s'était passé, et pourquoi sa sœur, la femme à ses cotés, avait été obligé de m'appeler... Je lui ai alors expliqué la situation.

  • Et il a réagi comment ?

  • Eh bien il a dit que donc je m'étais pris deux coups de tazer sur un malentendu, sur quoi je lui ai répondu « Oui, c'est bien ça, un par cette femme, et un par ta Zeur... »

  • Euh...

  • Il m'en à alors administré un troisième pour blague médiocre qu'il disait...

  • Comme je le comprends...

  • Dans tous les cas, j'ai revu cette Femme le jour suivant, mais en plein jour cette fois ci. Et elle était beaucoup moins effrayé bizarrement...

  • Vous portiez encore votre parka ?

  • Non, pourquoi ?

  • Juste pour savoir...

  • Bref, Nous avons fait connaissance, et elle m'a avoué qu'elle souffrait d'une rare maladie mentale...

  • Ah bon ?

  • Oui, elle m'a dit qu'elle souffrait d'un besoin compulsif de gratter des testicules en cas de stress... Si elle avait été un homme, m'a-t-elle dit, ça ne poserait pas tant de soucis que ça...

  • Logique... Et donc ?

  • Eh bien je peux dire que j'ai plus vraiment besoin de me gratter les testicules moi-même...



  • Je vois que vous en êtes bouche bé...

  • On peut dire ça comme ça...

  • Bref, après quelques rendez-vous, nous avons passé notre première soirée ensemble hier soir...

  • Racontez un peu pour voir ?

  • Eh bien, nous sommes allés au Restaurant, et en suite, elle m'a invité à prendre un verre chez elle...

  • Classique pour l'instant...

  • N'est-ce pas ? En suite, nous avons parlés toute la nuit autour d'un verre... On refaisait le monde... C'était incroyable, elle n’arrêtait pas d'être d'accord avec moi... Elle devait se sentir fortement stressée, car elle n’arrêtait pas de toucher à mes testicules... Mais de manière désordonnée, comme si elle voulait m'arracher le sexe, ou quelque-chose comme ça... Et puis en même temps, elle se grattait elle même aussi...

  • Euh...

  • Je sais, incroyable...

  • Oui, c'est le mot que je cherchais...

  • Enfin, je suis resté Gentleman, et j'ai continué à faire la conversation, normalement, comme si de rien n'était, pendant qu'elle commençait visiblement à s'impatienter de quelque-chose... Je ne saurais comment le décrire... Apparemment elle voulait jouer à a dada sur mon bidet, parce qu'elle s'est assise sur moi de son propre chef... Ça lui plaisait visiblement, puisqu'elle n’arrêtait pas de dire que c'est bon...

  • Seigneur, c'est incroyable... Vous êtes vraiment imperméable parfois...

  • Ah ben je peux arrêter de porter mon parka alors ?

  • Je pense, oui, bien que je ne serais pas venu à cette conclusion à partir de ce constat...

  • Bref, elle s'amusait bien apparemment, et la discussion semblait l'enthousiasmer...

  • Ouais...

  • Ah ben oui, même qu'elle a commencé à être très enthousiasmé lorsque nous avons abordé le sujet de la politique... Elle criait déjà son acquiescement avec mes idées, mais là, elle à commencé à l'hurler, carrément...

  • Vous m'étonnez tiens... (se retient de rire)

  • Dans tous les cas, à la fin, vers environ 4 heures du matin, elle m'a dit qu'elle avait passé les meilleures 5 heures de sa vie en ma compagnie...

  • Aussi incroyable que ça puisse paraître, je vous crois sur parole...

  • Enfin, je pense que je ne vais pas plus vous embêter avec mon Bonheur, en tant que Psy, vous êtes surtout là pour mes malheurs...

  • Détrompez vous M. Grand, je suis aussi là pour écouter vos bonheurs, ça ne me dérange pas du tout, et ça ne peut vous faire que du bien...

  • Ah...

  • Mais malheureusement, votre séance s'achève, et nous allons devoir attendre deux semaines avant de nous revoir...

  • Bien, alors à dans deux semaines...

Une fois M.Grand sorti, une Femme entre dans le cabinet du Psy...


  • Bonjour Mme Tampin.

  • Bonjour Docteur Pote.

  • Alors, quoi de neuf depuis la dernière fois ?

  • Oh, vous n'allez pas me croire, j'ai rencontré un Homme il y a deux semaines...

  • Ah ? Vous aussi ? Ma foi, ça fait beaucoup de monde amoureux parmi mes patients, c'est positif ça...

  • Ah ben je suis heureuse pour votre autre patient. Excusez moi, vous savez comme je deviens facilement nerveuse... Je peux ?

  • Euh, vu les circonstances, je vous suggère cette fois ci d'utiliser votre Gode-Michet cette fois ci... Je sais que ce ne sont que des Testicules en plastique, mais ca devra faire l'affaire cette fois...

C'est fou comment il est facile pour certains de se trouver sans le savoir... :D


×

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.