Aller au contenu
  • entries
    59
  • comments
    151
  • views
    22,804

Jeu solitaire, ou presque!

Cora

595 vues

Départementale très fréquentée, dans une petite impasse perpendiculaire à celle-ci, ma voiture presque cachée entre les arbustes environnants.

Tu m'as offert un nouveau jouet avant mon départ en vacances, je n'ai pas encore eu le temps de le découvrir depuis que nous l'avons testé ensemble.

Peu de coquineries ces derniers jours, une énorme frustration et une envie toujours plus croissante de te faire plaisir, de t'étonner, de te donner envie…

Je suis à l'abri dans cette voiture, mais malgré tout je suis piquée par l'excitation d'être vue en train de jouer. Un petit inconvénient bien loin de me déplaire.

Je retire mes sandales, fais glisser ma culotte et la dépose sur le siège passager. Je prends mes aises en abaissant le dossier et sors de mon sac le vibromasseur que tu as pris soin de choisir pour moi. Le lubrifiant de ma langue, je retrousse ma robe jusqu'à ma taille et mes doigts rejoignent instinctivement mon intimité.

Doucement, lentement, je caresse mon mont de vénus et ferme les yeux en pensant à toi. Je me vois déjà près de toi à jouer de mes lèvres sur ton sexe et, à cette idée, le mien se trempe de plus en plus.

Naturellement, mon corps a glissé sur mon siège et mes cuisses ouvertes m'ont laissée tout accès à mon sexe luisant d'envie. Mes lèvres se resserrent autour de mon jouet comme si c'était sur toi qu'elles courraient. De toi, j'ai juste envie de toi...

Un message pour te dire ce que je suis en train de faire et ta réponse ne se fait pas attendre : "Appelle-moi! Tout de suite!"

S'en suit un dialogue tendre, de nos soupirs s'entremêlant, de nos gémissements qui se répondent.

A m'écouter jouer, jouir, tu n'as pas pu t'empêcher de me rejoindre toi aussi accompagné d'un de tes jouets. Chacun de mes soupirs te rendaient fou, chacun des tiens me donnait un plaisir sans fin.

Te faire craquer à distance, te faire frémir au rythme de mon plaisir n'a fait que décupler mon ressenti.

Les vibrations de mon jouet, les vibrations de ta voix, les vibrations de mon corps… Je suis partie si loin que j'en suis restée à trembler là en t'écoutant jouer et gémir.

J'aurais pu en rester là, j'aurais pu raccrocher, mais tu as joué au diable. Tes mots, tes images qui s'insinuent dans ma tête, tes envies qui réveillent les miennes et réchauffent mon corps.

Imaginer tout ce que tu voulais me faire subir, je te ressentais presque. Il ne manquait que toi dans mes bras, contre ma peau, entre mes cuisses…

A nouveau mon jouet qui s'anime, à nouveau mon corps qui tremble et se cambre. Et cette voiture qui passe devant moi, au moins pour la troisième fois…

Mes gémissements, parfois presque un cri de plaisir à te sentir presque là, à t'imaginer te caressant là pour moi…

Cette envie de toi, cette envie de nous… Le besoin de te sentir vibrer au fond de moi, de te sentir soupirer à mon oreille…

J'ai encore envie de toi, rejoins-moi!

  • Like 3


2 Commentaires


Recommended Comments

Agrou...
Juste à le relire, à m'en souvenir..
 

ça me fait vibrer petite âme.

Je t'aime.

 

Petite âme... Diablesse ouai !

  • Like 1

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire
×

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.