Aller au contenu
  • entries
    39
  • comments
    82
  • views
    5,049

Le plaisir de la douche

Palmyre

328 vues

Qui n'a jamais connu le plaisir d'une douche coquine, où la chaleur de l'eau se conjugue à l'intensité des envies pour transformer la toilette en moment très intime...

Tout à l’heure, sur msn, je papotais avec celui qui me fait vibrer depuis quelques temps. La discussion finit inévitablement par s’échauffer quelques peu, on a passé de trop bons moments la nuit dernière et les envies refont vite surface, parfois même au détour d’une phrase en apparence anodine. Je sens l’excitation gagner mon intimité, une folle envie de sentir ses mains sur ma peau, ses baisers à la fois tendres et impérieux sur tout mon corps, sa virilité tout au fond de moi… Je ne suis pas seule à la maison, il faut gérer la situation. J’ai du mal à contrôler mon souffle, à garder un visage impassible alors que la révolution gronde au fond de moi.

Et là, il me pose la question qui tue « comment es-tu habillée aujourd’hui ? »Que faire, lui mentir pour l’exciter, en prétendant être super sexy rien que pour lui ? Non, pas mon genre. Je lui avoue être encore en pyjama, même pas douchée ! Ce n’est pas de ma faute… J’étais tellement pressée de le retrouver ce matin que je me suis connectée dès mon réveil, sans même prendre le temps d’un petit déjeuner avant.

La discussion se poursuit, le désir monte encore d’un cran, quand il m’annonce devoir quitter le PC pour travailler un peu. Dommage, mais pas si dramatique, je vais en profiter pour me doucher et m’habiller enfin ; et que je vais profiter de la caresse de l’eau sur ma peau pour soulager l’intense envie qui me taraude depuis un moment. Et là, le jeu prend une autre dimension. Il me dit qu’il va se doucher aussi, se caresser en pensant à moi et que ce sera comme si on se retrouvait ensemble pour un moment on ne peut plus coquin.

J’éteins le PC et m’enferme à la salle de bains. Vite, je fais couler l’eau, réglant la température sur une douce chaleur. Debout dans ma baignoire, le pommeau de la douche dans ma main gauche, je fais ruisseler l’eau sur mes épaules, dans mon dos, puis de nouveau sur mes épaules. L’eau chaude coule entre mes seins, ma faisant frissonner de bien-être. Je dirige le jet sur ma poitrine, mes tétons hypersensibles durcissent instantanément. Ma main droite vient caresser un de mes seins, mes doigts agacent mon téton, le titillent, le font rouler en le pinçant. J’attrape mon sein, le caresse pour le remonter un peu, je penche la tête et saisis délicatement mon téton du bout des lèvres. Je le suçote, le caresse du bout de la langue, une bouffée de plaisir me fait monter le rouge aux joues.

Lentement, le jet de la douche et ma main continuent leur exploration de mon corps frémissant, d’abord sur mon ventre, puis sur mon mont de vénus. L’eau ruisselle, s’insinue partout, je sens mon intimité trempée, sauf que ce n’est pas de l’eau qui coule le long de mes cuisses. Ma main droite écarte mes lèvres intimes, pendant que le pommeau de la douche se dirige vers mon bourgeon tout gonflé. Le jet d’eau va et vient, provoquant des douces décharges dans mon ventre, je retiens avec peine un gémissement.

Je pense à LUI, qui doit être en train de m’imaginer prenant du plaisir. Je ferme les yeux, je le vois sous sa douche, caressant son membre durci par le désir. Comme j’aimerais être avec LUI, le prenant en bouche pour lui prodiguer la plus douce des caresses avec mes lèvres et ma langue. Je prends le gel douche, fais glisser mes mains sur ma peau, caressant mes seins avec la mousse odorante.

Ma main droite sur retrouve rapidement sur mon clitoris tellement sensible, mon majeur se dirige vers l’entrée de ma grotte, je me mords les lèvres pour contrôler les petits cris de plaisir qui cherchent à s’échapper de ma bouche. Je me sens fondre sous la caresse conjuguée de l’eau et de ma main. Celle-ci remonte, s’aventure vers mes fesses, j’aimerais que ce soit la sienne qui s’insinue ainsi le long de ma raie, venant stimuler ma rondelle, puis faisant délicatement entrer un doigt dans mon petit orifice.

Je vais défaillir, mes jambes ne me portent plus. Je m’allonge dans ma baignoire, jambes écartées, promenant le jet de la douche sur tout mon corps pendant que ma main droite prends possession de mon intimité. Je cale le pommeau de la douche de façon à faire couler l’eau sur mes seins et ma main gauche rejoint la droite. Elle vient se poser sur mon clitoris pendant que la droite m’envahit. L’index et le majeur viennent fouiller mon antre alors que l’annulaire force le barrage de ma rondelle. Je me sens remplie. Les yeux fermés, je songe à son sexe, si dur et doux à la fois qui viendrait remplacer mes doigts pour me faire grimper au septième ciel. Ma main gauche tourbillonne sur mon bouton d’amour, ma main droite fouille au plus profond de moi, je me sens monter, monter, monter encore…

Enfin c’est l’explosion, un orgasme fulgurant qui me laisse pantelante et hébétée dans ma baignoire, n’en revenant pas d’avoir pris un pied pareil ! Après avoir repris le contrôle de mes sens, je coupe l’eau et me relève, je m’enveloppe dans un drap de bain et je pense à LUI. J’espère que sa douche aura été aussi jouissive que la mienne et je souris en pensant à sa réaction quand il lira cette petite confession !



1 Commentaire


Recommended Comments

oh les douches !! que n'en n'ai je fais à fantasmer de la sorte !!!

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire
×

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.