Aller au contenu
  • entries
    6
  • comments
    31
  • views
    4,304

Serions-nous toutes un peu fontaines?

Diaphane

960 vues

Doit-on réaliser tous ses fantasmes?  

878 votes

  1. 1. Doit-on réaliser tous ses fantasmes?

    • oui
      485
    • non
      442
    • sans avis
      58

blog-0267956001373555849.jpgL'éjaculation féminine serait-elle vraiment réservée à une minorité? à des femmes capables d'un plus grand lâcher-prise? ou bien physiologiquement différentes? Ou encore heureuses compagnes d'un amant extra-ordinaire? Et s'il appartenait aux femmes de découvrir ce plaisir, en expérimentant de nouvelles caresses, de nouveaux réflexes? Ne serions-nous pas toutes capables de ressentir cette jouissance ultime qu'est l'éjaculation?

Il y a cinq ans encore j'ignorais tout de ce phénomène d'éjaculation féminine. Et puis j'ai jouit. J'ai jouit tellement fort que j'en ai trempé les draps. Surprise. Gêne. Confusion. Je savais la position délicate («la chandelle», c'est le petit nom que je lui donne) : même si elle me procurait un plaisir incroyable, je demandais habituellement vite à en changer, la sensation d'envie d'uriner se faisant à chaque fois très, trop, forte. Cette sensation, je pouvais l'avoir aussi dans d'autres positions, et seule également lors de mes petites séances de masturbation, et à chaque fois, je faisais en sorte de calmer le jeu ou de changer la stimulation pour que cette impression, presque désagréable, se dissipe.

Et puis j'ai commencé à me renseigner sur le phénomène. La sensation de brulure, «d'envie de pipi» semblait être une constante chez les femmes fontaines et il suffisait, selon certain(e)s, de «pousser» à ce moment pour provoquer l'éjaculation (alors que le réflexe dans ce cas-là serait plutôt de contracter pour retenir la miction). J'ai donc essayé, seule. Munie de serviettes et de mon petit jouet préféré, j'ai commencé à me caresser jusqu'à ressentir ces fameuses sensations, soit disant prémices de l'éjaculation. J'ai poussé, comme conseillé... et j'ai éjaculé, comme attendu... Non, en fait je ne m'y attendais pas : j'ai été très surprise d'atteindre aussi facilement mon objectif. Le liquide était assez abondant, clair et quasi inodore. Il ne s'agissait pas d'urine, mais d'un fluide que je ne connaissais pas jusque là.

Au delà de la surprise, il y avait surtout cet état de bien-être, de plénitude et d'apaisement hors du commun qui, en quelques minutes, a fait passer ma sexualité un cran au-dessus...

J'aurai tendance à penser que toute femme a, à un moment ou à un autre de sa vie sexuelle, ressentit cette forte envie d'uriner durant un rapport, et, comme moi au départ, à tenté de la dissiper en changeant de position, en ralentissant le rythme ou en contractant pour éviter l'incident. C'est peut être là la seule différence entre celles qui éjaculent et celles qui n'éjaculent pas : se retenir (contracter) ou lâcher prise (pousser)? Si c'est le cas, toute femme est peut être susceptible d'éjaculer? (Je pense d'ailleurs connaître quelques méthodes qui pourront l'y aider, ce qui fera l'objet d'un prochain sujet...)

Et vous, qu'en pensez-vous?

Pour les femmes non-fontaines, avez-vous déjà eu cette impression d'envie pressante alors que le plaisir était à son paroxysme? Comment réagissez-vous dans ces cas-là?

Et vous, qui vous revendiquez (ou non, d'ailleurs) fontaines, connaissez-vous cette sensation et cette poussée que j'ai tenté de décrire ici?

J'attends vos commentaires !



3 Commentaires


Recommended Comments

Merci pour ce joli témoignage. Il pourrait même devenir un article pour le forum en parlant des méthodes pour parvenir à l'éjaculation. Je suis curieuse de lire la suite.

 

Pour ma part, j'ai déjà ressenti cette sensation, cette envie au moment d'un plaisir intense. Au début, j'ai fait comme toi, je l'ai retenue de peur de tout tremper. Maintenant, je serais prête à "lâcher les vannes", mais je n'y arrive pas, certainement un petit reste de blocage à surmonter :D

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire

Comme tu me l'as suggéré Palmyre j'ai crée un sur le forum... avec un lien vers celui-là (comme j'ai l'intention de créer plusieurs posts et sondages sur l'éjaculation féminine, c'est ce que j'ai trouvé de plus pratique...) . Le forum permettra de regrouper toutes les infos glanées ici et ailleurs !

Le blocage est normal... de mon côté il m'aura fallu 5 ans pour accepter de me lâcher...!

Je pense que pour commencer, il est plus facile de découvrir, tester, cela seule. Se familiariser avec son éjaculation. Apprendre à la reconnaître, à la savourer et puis à la maîtriser...

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire

Répondu ^^ ( vi je ne me cache pas ;) )

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire
×

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.