Aller au contenu
  • entries
    14
  • comments
    52
  • views
    5,878

Soirée au Repsor (suite)

s'agitte r

575 vues

Des voix ricanent et arrivent à nos oreilles

« Et !! Prenez une chambre ! »

« Ils vont finir par baiser devant nous !!! »

« Oh, le spectacle !! …… et vous avez vu leur âge … »

Ces paroles finissent par atteindre mon cerveau. Peut-être, le sien aussi. Nos bouches finissent par se séparer, avec réticence. Nous sommes toujours collés l’un à l’autre et ses mains toujours sous ma robe, sur mes fesses. Il ne les lâche pas. On se regarde. Il sourit doucement. « Viens… » Et il m’entraîne vers la plage.

Nous n’y arriverons pas. C’est plus fort que nous.

Il me plaque le long d’un mur dans la rue. Il m’embrasse, les lèvres, le cou, le lobe de mes oreilles. Il me pelote, les fesses, les seins. Ses mains vagabondent sur mon corps. Je ne peux m’empêcher de passer mes mains sous sa chemise. Mes paumes savourent le grain de sa peau. De son dos, je passe sur les cotés et mes pouces viennent titiller ses mamelons. Il gémit.

Sa main qui malaxe ma fesse passe sous la dentelle de mon shorty. Je mouille ! Je suis trempée. Et ça ne me gêne pas… Son doigt caresse mes lèvres. Hummm !!!

Sa bouche revient prendre la mienne. Sa langue est partout, comme s’il voulait explorer chaque recoin de ma bouche. Il me baise la bouche.

Ma main droite quitte son torse et viens sur son jean. Je la plaque sur son sexe. Il doit se sentir à l’étroit. Il bande tellement. Je le veux. Je n’ai qu’une envie, passer ma main à l’intérieur de son pantalon.

L’heure est avancée dans la nuit. Mais des gens passent. Il ne faut pas qu’on reste là !

« Je ne peux pas attendre !!! »

« Moi, non plus, prends-moi, vite, maintenant… »

Son regard scrute les alentours, et repère une impasse.

Il me pousse le long d’un petit muret, me soulève ma robe, tire sur mon shorty pour le faire descendre un peu et m’assoit sur ce muret. Il me regarde dans les yeux, m’enlève ma culotte et …. la met dans sa poche de jean !

Mes mains bataillent avec sa ceinture… Je suis si impatiente, que mes doigts sont malhabiles… Je n’arrive pas à la défaire…. Avec un petit sourire, il me dit « laisse-moi faire… » et en moins de temps qu’il n’en faut pour le dire, il a détaché cette foutue ceinture et ouvert son jean ….

Il me ramène vers lui. Mon corps repose en équilibre sur le bord de mes fesses. Il m’écarte les cuisses. Je m’agrippe à ses épaules pour ne pas tomber. Je suis si excitée que je coule.

Mais qu’est ce que je suis en train de faire ? Je me donne à un inconnu…

Je suis folle !! Qu’est ce qui m’arrive ?

Ce n’est pas moi !!! J’ai vraiment trop bu…

Et pourtant, je ne me sens pas ivre….

Enfin, si ! Ivre des sens … Ivre de sensations…

  • Like 2


1 Commentaire


Recommended Comments

×

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.