Aller au contenu
  • entries
    574
  • comments
    526
  • views
    113,898

Petit matin normand

Mariveau

260 vues

Pas besoin de GPS, je trouverai les yeux fermés.

Petite maison aux volets bleus, les hortensias sont magnifiques en cette saison.

Je sonne, je sais que tu es seule, la chienne aboie.

Tu ouvres, offrant à mon regard ta douce beauté

"Bonjour mon amour"

"Bonjour mon cœur, je t’attendais"

Tu t’approches de moi, sensuelle, je te prends dans les bras et je t’embrasse. Tu pousses un soupir de soulagement et me serres très fort contre toi.

Je posais les mains sur ton dos. Tu ne porte que ton peignoir. Je sais que tu ne portes rien dessous, tu dors toujours nue.

Je laisse descendre mes mains le long de ton dos, sans pour autant m’arrêter de t’embrasser.

Arrivé à ta taille, je défais le nœud qui retient les deux pans de ton peignoir, la ceinture cède.

Mes mains vagabondent sur ta nudité. Je me régale de la douceur de ta peau.

Je plonge ma bouche tes seins si doux et délicats. Je me mets à lécher chacun tour à tour, en m’attardant sur leur pointe et leur pourtour. Ta respiration s’accélère.

Tu es désormais nue, là, devant moi.

Je me met à genoux. Les mains posées sur tes fesses, je guide tes hanches vers mon visage. Je dépose un tendre baiser sur la douceur de son pubis. Je t’explore avec ma langue. atteignant tes lèvres douces et terriblement humides.

En même temps, j’enfonce mon index dans ton sexe, suivi bientôt de mon majeur, comme tu aimes tant. Tu gémis de plaisir. Je te lèche t’aspire, te bois lécher. Tu plonges les doigts dans mes cheveux. Je m’abreuve de ce liquide chaud, nectar d’amour, me conduisant toujours à l’ivresse.

Je me redresse pour t’embrasser. Tu me serres contre toi.

Tu déboutonnes mon jean et plonges la main pour saisir mon sexe dur à souhait. Tu le prends fermement en main et commences à me branler.

Tu libère mon sexe de mon boxer. Tu continues à me branler de plus en plus fermement. Puis tu te penches et le prends rapidement dans ta bouche. C’est un véritable délice. Je bande très fort et la douceur de ta bouche sur mon sexe est un sublime plaisir. Tu me suces avec application. Tes mains succèdent à tes lèvres, je vais jouir.

Tu redoubles d’ardeur, ta bouche enserrant mon gland pendant que tes mains vont et viennent sur ma verge, et malaxent mes testicules.

En un râle puissant, mon ventre se contracte délivrant mon écume en ta bouche. Tu te délectes de ce liquide chaud, dont tu ne veux perdre aucune goutte. Puis tu te redresses pour venir m’embrasser, mêlant nos salives à nos fluides intimes.

Je te prends dans mes bras, te conduis à l’étage, t’allonge sur ton lit, et nous faisons l’amour.


×

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.