Aller au contenu
  • entries
    39
  • comments
    139
  • views
    21,387

Once upon a time

Amarylis

528 vues

L’idée de cette petite histoire m’est venue en tête dans mon lit la nuit dernière alors que je n’arrivais pas à dormir , le titre « formule » que j’aime beaucoup a « jailli » dans ma tête et j’ai brodé autour , l’inspiration ,parfois , difficile à expliquer …

Il était une fois dans un pays lointain une fort jolie jeune fille. Elle était encore pure néanmoins bien souvent le feu couvait dans son ventre. Pure mais pas naïve , elle avait découvert depuis longtemps déjà ,comment en glissant sa main entre ses cuisses, éteindre ce feu .Et elle imaginait aussi assez bien qu’un jeune homme saurait éteindre ce feu de façon mille fois plus délicieuse qu’elle ,c’est d’ailleurs à cela qu’elle songeait souvent quand sa main s’aventurait dans ses moiteurs.

Un jour qu’elle se baladait dans la forêt à la recherche de champignons , le fameux feu s’éveilla.

Il faisait beau et chaud , cédant à son désir , la jeune femme chercha un petit bosquet qu’elle trouva rapidement ,s’allongea sur l’herbe fraîche , releva ses jupons ,ferma les yeux et glissa sa main entre ses cuisses.

Elle était tellement absorbée par son plaisir qu’elle n’entendit pas les sabots du cheval qui se rapprochait , pas plus qu’elle n’entendit ensuite les pas qui venaient vers elle , ce n’est qu’alors qu’une brindille cassa sous un de ces pas ,qu’elle sursauta et ouvra les yeux.

Devant elle , à quelques pas , se tenait un très beau jeune homme qui la regardait intensément une bosse déformant son pantalon.

D’abord tellement stupéfaite pendant quelques secondes elle ne bougea pas d’un iota puis se reprenant , elle voulut enlever sa main ,rabaisser ses jupons et se redresser , le jeune homme l’arrêta d’un geste de la main :

-Non , s’il vous plait , mademoiselle ,ne bougez pas , vous êtes si belle ainsi , laissez-moi vous regarder , vous admirez .

Elle ne réfléchit que quelques instants , le désir l’emportant sur la peur ,d’autant plus qu’elle était déjà emportée par le plaisir qu’elle avait commencé à se donner elle-même et puis de ce beau jeune homme , elle en avait tellement rêvé .

Donc comme il le lui avait demandé ,elle continua à se caresser.

Le jeune homme vint s’allonger près d’elle , il se pencha sur elle et l’embrassa longuement ,puis il dégrafa son corsage ,dénudant ses seins qu’il caressa , massa ,empauma ,provoquant chez la jeune fille des soupirs de plus en plus vifs .

Ensuite il joua avec ses jolis petits tétons roses , les frôlant tout d’abord du bout des doigts puis de la paume , les attrapant entre son pouce et son index pour les pincer, les étirer doucement .

Quand sa bouche et sa langue remplacèrent ses doigts , les soupirs de la jeune fille se transformèrent en gémissements .

Puis il prit sa main et la posa sur la bosse qui déformait son pantalon , et d’instinct , la jeune fille sut comment la caresser , la masser.

Quand à sa main à lui , elle alla remplacer celle de la demoiselle entre ses cuisses.

Il caressa ,massa son clitoris déjà fort gonflé des caresses qu’elle s’était elle-même prodiguées et quand il enfonça un doigt en elle , la jeune fille poussa un profond cri de plaisir. Comme elle l’avait maintes fois imaginé c’était divin.

S’enhardissant ,elle dégrafa le pantalon du jeune homme pour elle aussi toucher peau contre peau .

Sa main coulissait aisément sur le bâton de chair et les soupirs du jeune homme lui indiquait qu’il appréciait beaucoup ce qu’elle lui faisait.

Quand il se redressa pour se mettre à genoux prés de son visage , elle fût un peu surprise mais très vite ,elle sût ce qu’il attendait d’elle , de plus elle-même en avait très envie , alors après avoir observé pendant quelque instant avec envie le beau sexe dressé , elle posa ses lèvres sur son extrémité , lui donna quelques petits bisous puis ouvrant la bouche elle en sortit sa langue pour lécher le gland turgescent et ensuite enfoncer le mât dans sa gorge.

Tandis qu’elle s’amusait avec son sucre d’orge pour le plus grand plaisir du jeune homme au vu de ses gémissements lui continuait à jouer de sa main entre ses cuisses.

Après de longues minutes de plaisir il se déplaça de nouveau , ôtant à la jeune fille son nouveau jouet ,qu’elle lui rendit avec un peu de regret vite dissipé quand il glissa sa tête entre ses cuisses et qu’elle sentit sa douce langue se poser sur son clitoris gonflé.

Il le lécha , le titilla ,l’aspira , usant de sa langue , de ses lèvres et de ses dents en de divines caresses qui provoquèrent chez la jeune fille d’intenses gémissements de plaisir .

Quand il se redressa , il la regarda intensément et se pencha sur elle pour lui donner un baiser brulant qu’elle lui rendit avec tout autant de passion.

Puis ,enfin , il glissa son sexe dur à l’entrée de celui de la jeune fille et c’est en la fixant de nouveau dans les yeux qu’il s’y enfonça doucement .

Elle ressenti une très légère douleur quand l’hymen céda mais qui fût très rapidement remplacée par un plaisir d’une intensité qu’elle avait été loin d’imaginer .

Et ce plaisir s’intensifia encore quand il commença à aller et venir en elle , ses gémissements se transformèrent en cris , cris de plus en plus fort , ivre de plaisir elle l’attira vers elle écrasant ses lèvres aux siennes ,s’agrippant à ses épaules ,l’enserrant de ses cuisses .

Les vas et vient allèrent crescendo ainsi que le plaisir des deux amants et quand le jeune homme s’immobilisa dans un cris sourd et qu’elle sentit sa semence se reprendre dans son ventre , un orgasme magique l’emporta très loin au pays des plaisirs divins .

Le jeune homme l’embrassa une dernière fois avec douceur et tendresse puis il se releva et repartit comme il était venu .

Elle resta encore de longs instants allongée dans l’herbe à rêver les yeux grand ouverts puis à son tour elle se releva et rentra dans sa demeure le pas et le cœur léger …

Morale de cette histoire : Il faut croire aux contes de fées !

  • Like 11


7 Commentaires


Recommended Comments

Il était une fois...une histoire qui enfin, ne finit pas par "ils se marièrent et eurent beaucoup d'enfants"...

L'insomnie a du bon parfois.. bravo !!

Les contes de fées.. qui n'en n'a pas en tête... réalisés ou pas !!!

  • Like 1

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire

Heuuuu quelqu'un aurait vu mon cheval par hasard , je l'ai perdu dans un conte :help::P

Vive les fées , Vive Amarylis , c'est quand la prochaine fois que tu dors pas :) , une autre histoire!!!

  • Like 1

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire

J'adore :) Très belle histoire très bien écrite ! Bravo Amarylis ! :)

  • Like 1

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire
×

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.