Aller au contenu
  • entries
    55
  • comments
    129
  • views
    16,416

Défi : Un donjon pour un Dragon et une Rose (Part II)

Ryushijou

420 vues

blog-0680797001365078482.jpgJe commence alors... Mon rituel de masturbation... Je me caresse le cou... Un ou deux passages... Ma main descend... Ne s'attarde pas sur les pectauraux, va directement au ventre. Du bout des doigts je le caresse... Puis la main descend plus bas, sur mon pubis fraîchement rasé.

Je fais le tour de mes bourses... Puis remonte. Je décalote mon gland, le laisse totalement à l'air libre. Je patiente... Mes doigts glissent, vont et viennent sur ma verge. De haut en bas.

Devant moi, une femme se déhanche. Sa cam activée. Elle danse langoureusement. Mon érection s'intensifie. Signe de la prendre à pleine main. Je vais et vient lentement. Très lentement. Ecarte mes jambes de parts et d'autres de ce petit lit. Comme s'il s'agissait de ma chaise de bureau. J'adore cette sensation. Parvenir à se sentir à deux endroits à la fois... Et n'être que dans un seul... Un dédoublement de personnalité... Serais-je devenu fou ? Ou était-ce déjà le cas ? Rien que ma présence ici est le signe d'un début de folie non ?

Ma main et mon souffle accélèrent tout deux. Chacun sa mesure. Et plus l'un accélère, plus l'autre fait de même... Un cercle vicieux en boucle bouclée... Mais qui s'accélère à mesure que le temps passe... Quel temps ? Je ne suis même pas sûr d'être là depuis longtemps... Mais l'excitation est bien là. Et... Et... Et...

Jouissance... J'éjacule... Quelques jets chauds qui attérissent sur mon vente et quelques gouttes sur mon torse. J'halète, respire fort... Je suis dans les nuages, j'ai du mal à recouvrer mes esprits. Mais j'entends la porte s'ouvrir. Je tourne la tête vers elle et apperçoit une silouhette. Mais pas celle de la miss m'ayant donné rendez-vous. Une autre mais féminine aussi...

« - Merci... Joli spectacle... J'espère que je pourrais te rendre la pareil... »

Je fais un signe de main, penaud et mou. Faut dire que depuis le temps que je m'étais même pas masturber, l'adrénaline à du mal à redescendre... Je sens qu'on s'installe à côté de moi. On pose quelque chose sur mon ventre. Je bouge ma main et sens du papier à usage unique. J'ouvre un œil et te vois.

« - Tu devrais enlever çà. Au bout d'un moment çà sèche et colle affreusement.

- Oh... Je sais bien. Mais j'avoue avoir du mal à redescendre là...

- Je le vois bien ! Cinq minutes que tu es inerte. C'est pour çà que je suis entré. J'ai cru tu as fais un malaise.

- Oh... C'en est pas loin. Cela faisait un moment...

- J'ai cru comprendre... Vu la quantité. Mais bon... J'ai pas été la seule à aimé le spectacle...

- J'ai vu oui. Mais c'était un juste retour. Je l'ai vu avant toi. Même si, elle, ne faisait rien. Je n'aurai pas cru qu'elle viendrait jeter un œil.

- Oh... Elle n'a pas fait que çà. Le spectacle l'a bien... Emoustiller. Et moi aussi.

- Tu veux dire que tu as recommencer ? En me regardant ?

- Allons... Allons... Je sais me tenir. Mais je dois dire que tu fais de beaux bruits. Cela à du l'achever...

- Et toi en grande guerrière du sexe, tu as résisté, c'est çà ?

- Dis donc... Ne juge pas trop hâtivement. Nettoie-moi çà. Et on continue le tour du propriétaire... »

Je m'éxecutai. Frottant activement les flaques de sperm présent sur mon corps. Puis me relevai. J'avisai un évier et allai en profiter pour rincer les quelques endroits collant. Une fois que je fus propre, je me dirigeai vers la porte où elle m'attendait. Je la laissais sortir en premier... Profitant de ce court répis pour regarder l'envers... Que je n'avais pas eu le temps de bien voir encore...

Une chute de rein superbe... Un dos que l'on carresserais jusqu'à la crampe... Des fesses... Que beaucoup de femmes envierais je pense... Même si elle s'accusait d'un surpoids... Je trouvai qu'elle le portai admirablement. Allez savoir pourquoi... Une femme un peu ronde, avec des formes.. Me fais encore plus d'effet qu'une planche à pain et si elle s'assume par dessus le marché... Rien de mieux !

Je suis obligé d'arrêter ma contemplation... Elle s'est retournée et m'observe. Je rougis. Un demi sourire gêné sur le visage. Elle sourit... Bon ou mauvais signe ? Je ne sais pas.

On avance... Une nouvelle porte. On va donc aller au prochain étage. Je me rappel le plan... La salle de projection et les lits XXL. C'est un petit donjon... Mais il est douillet et sympathique.

Nous arrivons à l'étage. Rien de bien voyant... Cette fois, pas de trous dans les murs. Pas à première vue... Mais il faut dire que j'ai envie de regarder autre chose... Ses fesses tanguent... Est-ce fait exprès ? Une habitude ? Ou inconscient ?

Elle pousse une porte. Bingo... Le sexima. Le sons n'est pas fort. Il est presque tamisé on pourrait dire. Mais les images diffusées sont sans équivoque.

« - Où est le pop-corn et le coca ?

- En haut, tu te sens d'aller le chercher dans cette tenue ?

- Pas vraiment non... C'est déjà rare je me ballade comme çà en temps normal...

- Et là çà fait plus de ving minutes que tu es déjà nu comme un ver.

- Pas faux... mais on se demande à cause de qui...

- Dois-je te le rappeler ? »

Je fais signe que non de la tête. Je ne suis pas très avenant. On entre plus dans la salle. Un femme se fait prendre en sandwich par un noir et un caucasien. Le truc digne d'un Marc Dorcel. Je ne serai même pas étonné que s'en soit un. On s'installe. Je me permet un regard autour de moi... Une seule personne est présente. Une femme à première vue. Mais rien de sûr. Elle est tout en bas... Face à l'écran, inerte. S'est-elle endormie ? Ou profite-t-elle du spectacle en silence ? Bref, je m'assied à mon tour. Et je regarde le film. Les scène de trio, avec deux hommes, ne m'enchantent pas beaucoup... J'ai plus l'impression que la femme est réduit à l'état de jouet et d'amusement. Bref... J'observe un peu mieux la salle.

Les siège sont confortables, et propres ! Un détail peut-être stupide. Mais qui à son importance pour moi. J'imagine... Car qui aimerait s'asseoir dans un fauteuil collant et suintant les liquides corporels ? Pas moi... Les murs sont simples et sans décorations... Pas de gros baffles voyants, ce qui doit expliquer pourquoi le sons n'est pas si fort. J'apprécie. Alors que je continue mon tour d'horizon, un détail me frappe... Enfin... Me caresse. Son pied.

Fait exprès ? Je l'ignore. J'attends. Le pied revient à la charge. Il monte jusqu'à ma cuisse et redescend. Du bout des orteils. Je frissonne. J'avais déjà entendu l'expression « faire du pied » mais c'était la première fois que j'en faisai l'expérience...

C'était pas désagréable ! Je tourne mon regard vers elle. Et la regarde. Elle a les yeux fixés sur l'écran. Je l'observe. Sa poitrine un peu tendue pourrait montrer qu'elle est excitée. Je tente de posé une main sur sa jambe proche de moi. Pas de réaction... Je remue doucement les doigts... Carresse cette peau si douce...

J'en frémis. Je n'avais pas remarquer cette douceur avant. Pourtant j'avais déjà pu la toucher. Comment avais-je pu passer à côté de çà ? Faut croire que ma masturbation à ouvert mes sens. Je continue alors. Monte et descend le long de cette jambe. De plus en plus loin et haut. Je me permet même de passer d'une jambe à l'autre. Elle a reposé son pied. Je regarde son visage. Elle a les yeux fermés. Je vois sa poitrine aller et venir au rythme de mes caresses. J'adore ce spectacle.

  • Like 2

×

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.