Aller au contenu
  • entries
    574
  • comments
    526
  • views
    109365

Web cam méli mélo à quatre main de Kat78 et Mariveau, merci pour le montage photo de Corpsetame

Mariveau

215 vues

Nous remercions Corpsetame pour sa participation iconographique

Khris ce soir est très excitée, elle va faire sa première cam avec son amant virtuel, elle est une superbe femme d’une quarantaine d’années, grande, sensuelle, pétillante. On se noirait dans son grand regard bleu clair.

Vincent est tout excité aussi, il est un homme d’une quarantaine d’année, aimant, romantique, simple avec de l’humour comme Khris aime. il va découvrir Khris pour la première fois, certes en virtuel à travers l’écran, mais il va pour voir enfin la voir bouger devant lui, s’exprimer avec ses mots et son corps.

me_00810.jpg

Elle ne se sent pas bien dans son couple et au hasard de ses vagabondages entre amants et tchat sur différents sites internet, elle a rencontré un homme.

Elle a appris à le connaître à travers ses écrits, ses histoires, et son vécu. Ils se sont parlé de soir en soir, de tchat en tchat. Elle aimait ses mots, de plus en plus intenses, de plus en plus chauds. Elle aimait les plaisirs érotiques, les jeux sensuels et coquins. Un soir ils avaient dérapé et fait l’amour à travers l’écran rien que par leur mot.

Lui était libertin, amoureux des femmes, amoureux des plaisirs, amoureux des mots. Il aimait les faire partager, elle aimait les lire comme bien d’autres femmes et elle aimait les entendre.

Ils se mirent à échanger des photos de plus en plus explicites, des vidéos des plus évocatrices. Mais ils en voulaient plus, mais la distance qui les séparait était trop grande et leur famille respective ne leur laissait que peu de marge.

« Je suis seule à la maison si nous faisions l’amour ensemble, j’ai envie de toi »

« Moi aussi »

Ils décidèrent de se donner l’un à l’autre à travers leur écran respectif d’ordinateur.

Ce samedi soir se sera la découverte de l’un de l’autre.

Elle se prépare, elle enduit son corps du lait qu’il lui a offert pour Noël, Trésor de Lancôme, elle se parfume et revêt sa petite nuisette bleu nuit.

2012-010.jpg

Elle alluma son écran, il était là, il lui sourit

« Mon Dieu que tu es belle, je crève de désir pour toi »

Khris sentit son ventre s’inonder et son cœur battre la chamade

« mais que tu es beau aussi mon cœur, j’ai trop envie de toi »

Sans pudeur, elle se mit, à caresser ses seins, calant sur les mouvements abstraits des mains de son amant simulant les mêmes caresses. Puis elle fit plonger ses mains dans son intimité.

Elle devina qu’il était en train de se masturber. Lui était assis sur sa chaise devant son bureau, il a le regard fixé sur l’écran et profites de chaque moment que sa maitresse virtuel lui donne, il a un air malicieux et coquin ce soir….

Elle s’assoie sur le lit, face à la camera, elle se cala contre deux oreiller et écarta les cuisses le plus largement possible. Avec deux doigts, elle écarta doucement les lèvres de son sexe afin qu’il puisse contempler à quel point elle était mouillée.

Elle aurait tant aimé, elle aussi, pouvoir contempler son membre dressé, chose faite il dévie la caméra sur son sexe, qui est d’une raideur devinant une envie

Elle plongea son index dans son ventre, caressant son clitoris, petite boule de chair à vif, tout d’abord doucement, puis de plus en plus vite, de plus en plus fort.

Les vagues de plaisir déferlaient, les unes derrière les autres, se succédant à une cadence effrénée, et elle rythmait sa caresse sur le mouvement de poignet de son amant qu’elle devinait.

Elle voyait sa respiration s’accélérer, son regard se troubler et de petites gouttes de sueur perler sur son front.

La vague ultime n’était plus loin, elle perdit de vue l’écran.

Haletante, secouée par des spasmes annonciateurs, avide de provoquer ce plaisir qu’elle attendait, sa main libre chercha ses seins et s’en empara, allant de l’un à l’autre, les pinçant, les griffant, et tordant avec passion ses pointes dardées.

Une sève chaude coulait de son sexe, et elle se mit à hurler, à implorer pour qu’il soit là, pour qu’il la prenne, pour de vrai. Ses doigts ne lui suffisaient plus, son ventre voulait être plein de lui , elle aurait donné dix ans de sa vie pour pouvoir là tout de suite, toucher son sexe. Et s’empaler sur lui.

Elle attrapa son nouveau rabbit qui trônait sur la table de nuit, et le planta dans son sexe et ce gamahucha avec ce joli objet, cette illusion de sexe.

Elle l enfonçait avec sensualité alternant de sa main inoccupée entre ses seins et son clitoris et sa bouche, elle mit son rabbit dans sa bouche et se gouta et lui dit:

« hummmm, si tu savais comme c’est bon, je sais que tu en as envie »

Elle savait qu’elle le rendait fou. Elle reprit ses va et vient avec son ami « le rabbit » de plus en plus rapide.

Elle jouissait, elle retira son sex toys qu’elle remplaça de ses doigts, puis de sa main et elle se fista, et fut prise d’une jouissance encore plus forte que la première.

elle était fascinait par ce membre large et veiné de son amant, un phare du plaisir.

phare10.jpg

Elle l’imaginait dans sa bouche, son vagin et ses fesses, Elle ne cessait de le regarder se caressant, Lui n’en pouvait plus par tant d’excitation, il imaginait tout ce qu’il pourra vivre en réel avec elle, et il fut pris de spasmes et jouit tout son plaisir devant les yeux de sa tendre maitresse.

Il était temps de couper la connexion, elle entendit la porte du garage son mari rentrait.

« A bientôt mon amant, il me tarde notre prochaine véritable rencontre dans quelques semaines , je suis si impatiente »

« Je suis aussi très impatient, dès que possible refaisons nous une cam, avant de nous voir en réel »

La connexion s’interrompit

  • Like 1


1 Commentaire


Recommended Comments

Guest ALAIN54

Posté(e)

quel recit tres excitant!!!!! un vrai delice

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire
×

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.