Aller au contenu

dead_man Blog

  • entries
    8
  • comments
    3
  • views
    2898

Rencontre avec une couguar...

Invité

595 vues

Toujours à la recherche de petits boulots pendant les vacances, étant un peu bricoleur, j’acceptait d’aller refaire une pièce chez la mère d’un copain, divorcée. Le premier jour, afin de ne pas déranger, je vins sonner à la porte vers 10h00.

Après une longue attente, la porte s’ouvrit enfin, et là, j’ai bien cru que mon cœur allait exploser, tant il battais la chamade…

Une superbe femme brune aux cheveux court à demi-réveillée, la quarantaine passée, un peignoir en satin très court, qu’elle avait enfilé à la hâte car il était n’négligemment ouvert laissant entrevoir une petite nuisette noire, transparente et fortement décolletée !…

La, Ses seins superbes ne sont offerts en transparence, un 95 B je crois ! Admirables et dressés fièrement sous la dentelle.

Et des jambes ! Longues sur les talons de ces mules !

Je me sens rougir et je me régale de cette vision. Ce qui ne semble pas déranger du tout la mère de mon copain, qui me presse à rentrer..

Elle se tourne, et prend le chemin du hall d’entrée, avec une démarche calme et féline, avec un geste sur l’épaule pour faire glisser son peignoir de satin de long de son corps ! « En me lancent, ferme la porte derrière toi ! »

« Quelle chaleur, il va surement faire de l’orage ! »

« Ne soit pas timide, je ne vais pas te manger, cool, on est tous seuls, mon mari est au travail ! »…

«

Mon regard ne décolle pas de son corps, ses jambes fines, ses cuisses, ses fesses galbées, ses beaux seins bien dessinés sans aucun besoin de soutien !

Assis toi dans le fauteuil ! Je m’exécute !

Assis sur le fauteuil pour apprécié ce spectacle érotique de cette bourgeoise si sexy !

Elle se retourne, et les mains sur les hanches me dit :

Qu’en penses-tu, encore bien foutue ! Tu aime les femmes matures ? »

Puis elle, dans un mouvement d’épaule, elle fait tomber une bretelle de sa nuisette, un sein rond et ferme m’apparait alors!

Debout, Les jambes écartées en V, elle pose les deux mains sur ces hanches, puis remonte le long de sont corps pour caresser ses deux seins en me regardant droit dans les yeux !

Puis elle se tourne, les jambes toujours écartées bien droite ! Puis se baisse, la nuisette déjà courte remonte sur ses fesses, et avec ses deux mains, elle enveloppe ses fesses et remonte sur ses hanches laissant apparaitre sa nudité et ses reins !

Quel cul !

Avec spectacle, je bande maintenant à en crever !

Puis en se retournant vers moi, elle laisse tomber sa nuisette à terre le long de son corps !

Elle est maintenait, complètement à poil devant moi, bien encrée sur les talons hauts de ses mules !

Elle s’approche de moi, le triangle taillé en V de sa chatte offert !

Puis elle se baisse vers moi !

En réflexe érotique, j’attrape ses seins des deux mains,

Que penses tu de mes seins, un beau 95 B, non !

Elle me sourie, et un peu gêné par la situation, je suis comme tétanisé…

Mais sentant ses seins dans mes mains chaudes, ses tétons dressés, je ne peux m’empêché de la prendre dans mes bras, au diable les bonnes résolutions, et les qu’en dira t’on, je suis excité au plus haut point!

Ma queue tendue à rompre !

Je l’embrasse goulument, et mes mains fébriles se baladent sur son corps, ses seins contre mon torse, mes mains sur ses fesses, je la colle contre moi, enivré par son contact et son corps de femme mûre !

Lorsqu’elle commence à me déshabiller, je me laissa faire, un peu sonné par ce qui m’arrive…

Après avoir descendu mon pantalon, elle se met à genoux et fait glisser mon boxer…

Mon sexe tendu n’en pouvait plus d’être ainsi prisonnier !

Elle commence à faire coulisser sa main le long de ma bite, me regardant et souriant de me voir ainsi en pleine délectation !

Elle me masse la bite d’une main experte, monte et descend le long de mon pieu tendu à mort, joue à me décalotter !

Elle me dit, « tu sais que tu es superbement bien monté, toi ! »

Sans attendre de réponse, elle descente ses lèvres sur mon gland violacé de plaisir !

Quand elle prend mon gland dans sa bouche chaude, un frisson me parcourut l’échine !

De sa langue elle joue avec mon gland, l’embrasse et le lèche !

Puis elle penche légèrement la tête sur ma cuisse ! Je vois alors ma queue qui s’engouffre dans sa bouche, jusqu’à la garde, ma queue déforme sa joue, et se met à me pomper comme une folle, puis revient plus calmement à des vas et viens divins !

J’aime on me ma sucé comme ça !

« - Tu vois, mon jeune étalon, ta queue est faite pour ma bouche, ne dit t’elle, ta bite est superbe ! »

Je n’en peu plus, c’est un supplice, du sexe à l’état pur !…

La prenant sous les aisselles, je la fais se relever et d’une pulsion forte, je la pousse sur la table !

Là, allongée sur les dos, je saisi ses jambes de chaque côtés de mes hanches, les cuisses écartées, d’un coup de queue furieuse je la pénètre !

« - Va z’y, plante ta queue en moi, prends moi fort, baise moi comme une salope, baise moi, encore, j’aime ça ! Bourre moi ! »

Je me mets à la pilonner en lui donnant de grands coups de queue, frénétiquement… Je sens le plaisir monter…

Je vois ma queue entrée et sortir dans sa chatte, mes coups de reins sont tellement déchainés, que seins dressés de plaisir trembles et s’affolent ! Chaque coup de bite lui fait serrer d’avantage ses cuisses contre mes hanches !

Puis d’un coup, elle me repousse en se levant et se libérant de mon étreinte, elle me pousse dans le canapé !

Moi couché sur le dos, Elle vient me chevaucher en s’empalant sur ma queue raide ! Et en réponse à mes assauts énergiques et répétés, elle commence de lents mouvement d’ondulations, je sens ma bite comme dans un écrin de douceur qui m’amène irrémédiablement au plaisir !

Mon sexe tout entier en elle, je sens des convulsions folles !

Puis c’est l’explosion ! Une éjaculation puissante en elle, de longues saccades de plaisir !

Appuyant ses mains sur mes épaules, se cambrant, je sens son vagin se contracter, serrer fermement ma bite en elle !

Elle frotte son clitoris sur mon ventre… Je ne tarde pas à la sentir frissonner de plaisir !

Mais dans une dernier instant de plaisir, elle se libère, se cambre et fond comme un oiseau de proie sur ma queue, elle l’embrasse et l’engouffre dans sa bouche, pour s’enivrer de mon suc !

Ma dernière saccade de sperme est si intense, qu’au moment ou elle se retire, son visage et seins en sont honorées !

La, elle aussi prend son plaisir ! Triomphante et ravie de son savoir faire !

  • Like 1

×

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.