Aller au contenu

dead_man Blog

  • entries
    8
  • comments
    3
  • views
    2858

Ma voisine cette coquine

Invité

301 vues

Cela faisait quelque temps que je naviguait sur le net, sur des sites pour adultes, cherchant je ne sais quoi, de l'excitation, des sensations, partager des fantasmes et pulsions... J'avais pris l'habitude de commenter les récits tous plus excitants les uns que leautres d'une femme, avec qui j'ai rapidement sympathisé, tant certains fantasmes qu'elle narrait, m'interpellaient... Le surprise fut totale dès qu'elle m'ouvris son album privé, et que je reconnu la voisine du troisième... Comment fut-ce possible, elle si sage, si avenante et sobre, se transformait en une nymphomane vicieuse à souhait devant son ordinateur..... Le premier choc passé, je décidais de ne pas dévoiler ce que je venais de découvrir et décida de m'en amuser.....

Sur que je la voyais d'un oeil différent maintenant...

Un jour, la croisant sur le parking, les bras chargés de courses, je lui proposa mon aide...Au début, sans avoir d'arrière pensées, mais voyant bouger son joli petit cul moulé dans sa jupe droite, se dandiner devant moi toutes les sensations des lectures de ses récits me traversèrent l'esprit....

Je cherchait à me calmer, mais sans y parvenir.....

Arrivé chez elle, elle me remercia, et me proposant un café, m'invita à me mettre à l'aise....

Lorsqu'elle revint, elle avait tombé la veste, et son chemisier limite transparent laissait deviner ses seins, dont les tétons forcaient le tissus.

Grand coup de chaleur, lorsqu'elle s'assit à coté de moi....

Irrésistiblement attiré, je me risqua à poser une main sur son genou, ce qui sembla nullement la déranger.. Engaillardis par cette tacite approbation, je glissa entre ses jambes et commenca à remonter le long de sa cuisse, ses jambes s'ouvraient, m'encourageant à poursuivre l'exploration, mon autre main se posa sur sa poitrine, englobant un sein gonflé, et un téton durci...

" Hummmmmm, me dis-je, vais me régaler..."

Puis, subitement, sans raisons, elle se recula, se rajusta en disant :

" Ce ne serait pas raisonnable, excuse moi..."

Et elle se leva, pour me raccompagner....

Frustré, et déçu, j'allais partir, mais passant devant elle, poussé par une irresistible envie, je la plaqua contre le mur....

Je me mis à l'embrasser dans le cou, sur la bouche, une main malaxant son sein, je trouva sa langue, elle ne luttait pas......

Toujours en la maintenant contre le mur, ma main releva sa jupe, et trouva le chemin de sa chatte, elle ne portait pas de culotte et sa vulve était trempée....

" Ben ma salope, et tu fais ta mijorée...dis-je..."

Mes doigts la pénétrèrent, sans ménagement, elle gémissait....

Je sentis ses mains s'affairer à ouvrir mon pantalon...

Elle sortis ma bite gorgée de désir, et commencer à me caresser les bourses...

mais j'était tellement excité, que d'une main je présenta mon gland à l'entrée de sa chatte ruisselante, et sans retenue, la pénétra d'un coup... Un petit cri sortit de sa bouche, ce qui m'excita encore plus, je lui donnais de grand coups, la faisant gémir....

Puis me calma, et l'entraina vers la table, je la fis se pencher, en appui sur le bord, les fesses bien en l'air, je retroussa sa jupe à la taille, et m'introduis de nouveau en elle, doucement, lentement, elle tortillait des fesses, me demandant de la prendre, mais je ne rentrais que mon gland, que je sortais aussitot, le petit jeu dura un peu, elle commencait presque à supplier....

Une bonne claque sur les fesses, je la pris par les hanches et lui rentra tout, en restant bien au fond, je me retira lentement et recommenca, puis je lui donna de grands coups, lui défoncant la chatte qu'elle m'offrait sans retenue, me demandant de la défoncer encore plus... Mais ce n'était pas encore assez pour moi, je voulais lui faire payer le sale tour qu'elle comptait me jouer...

Tandis que je m'affairrais à lui donner de grands coups de queue, mon pouce glissa entre ses fesses, et pénétra son petit trou, elle se redressa, gémissant de plus belle...

Puis mon deuxième pouce vint rejoindre le premier, tandis que je sortait de sa chatte si chaude... mes deux mains ecartèrent ses esses, ouvrant un peu plus son petit...

Je présenta mon gland devant cet orifice qui s'offrait et commençà à en forcer l'entrée.. elle tendait les fesse et me demanda de faire doucement....

Le gland à peine rentré, je sentait ses chairs s'ecarter, elle gémissait,

" defonce moi le cul, ouiii, défonce moi"...

Ne me faisant pas prier, je m'aggrippa fermement à ses hanches et penétra au plus profond de ses entrailles, lui arrachant un cri...

"OUIIII ,, déchire moi le cul"

je me mis à faire des va et vients, de plus en plus rapides, ne ménageant pas mes coups... je sentais que j'allais partir.... Plus rien ne comptait plus, lui défoncer son petit cul, encore et encore... jusqu'a jouir... Oui... de longs jets envahirent son cul, tandis que la tension descendait....

Hummm, une tite claque sur les fesses, de derniers soubressauts de jouissance....



0 Commentaire


Recommended Comments

Aucun commentaire à afficher.

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant
×

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.