Aller au contenu
  • entries
    574
  • comments
    526
  • views
    108757

L'art et le sexe toute une histoire de cons

Mariveau

192 vues

Le con : le sexe de la femme plus précisément la fente

Selon les autorités médicales du XVII° siècle, il en est de plusieurs tailles et de configurations différentes selon les complexions : les femmes colériques auraient le con maigre, avec une longue ouverture ; les mélancoliques l'auraient plutôt sec " comme un bâton de feu" et .. difficile à localiser; les blondes, "les filles du soleil " l'auraient "gras et moufleux, et bien proportionné. Quand à la femme idéale, elle a le visage de l'Angleterre, le corps de Flandres, les seins de Normandie et le cul de Paris (Dictionnaire des mots du sexe)

Pour ma part, ma vie d'homme volage, infidèle, amoureux des femmes, passionnés de leurs atours m'a offert bien des voyages en de douces "Con-pagnies"

Que de plus beaux carnavals amoureux à Venise,

Lorsque mes doigts se glissaient dans le con de tant de belles marquises

Quel plaisir de pénétrer le con d'une belle patricienne

Dans la luxure de la Rome Ancienne

S'abreuver à son con du nectar de sa jouissance

Fut un souvenir sublime de la Renaissance

Mes mains devinrent vagabondes

lorsque elles découvrirent les cons du Nouveau Monde

J'aimais à la coupe de leurs cons gouter à la cyprine

De ces belles et expertes concubines

J'aimais laper tel le chat

Le con de ces belles Geishas

Je me suis fait intime

Pour jouer avec le con de la voisine

Je me suis fait violoncelliste

Pour la beauté du con de la pianiste

Je me suis fait charmeur

Pour étudier le con de ma professeur

Je me serais bien fait femme à Vienne

Pour jouir du con d'une lesbienne

Je me suis fait infidèle

Pour à Montmartre aimer le con de ce modèle

Le con est à ma vie

Ce que l'envie est à mon vît

Il sait ce faire mutin

Lorsque je m'y glisse en libertin

Il sait se faire aimer

Quand il vous sent passionné

Chaque matin du monde

Il aime qu'on l'inonde

Il sait se faire offrande

Lorsque ma langue se fait gourmande

Mais c 'est toujours avec tendresse

Que j'ai honoré le con de mes Maitresses

anatomie-origine-monde-courbet-img.jpg

Si un jour, il vous arrive de visiter le Musée d'Orsay, attardez vous à admirer un tableau de Gustave Courbet l'Origine du Monde

Source :



2 Commentaires


Recommended Comments

Guest Titelilie

Posté(e)

Non mais tous ces poils, c'est pas possible :D :D :D

  • Like 1

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire

Courbet n'avait pas à dispo un épilateur laser, un rasoir Gilette à trois lames, de plus le métro n'existait pas, donc pas de ticket et encore moins de poinçonneur la la station des Lilas et la cire avait été oubliée depuis l'antiquité.

Je te propose donc de te rendre au Musée d'Orsay munie de ta mousse à raser spéciale douceur j'amène le rasoir et on voit ce que l'on peut faire pour cette dame, à moins qu'on finisse en Tôle

  • Like 1

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant
×

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.