Aller au contenu
  • entries
    17
  • comments
    98
  • views
    8372

Ligotée et attachée au lit, la belle Lucie était à ma merci !!! (nouvel épisode)

bigbi33

483 vues

Nouvel épisode !

« MMMmmmh, ma chère Lucie, comme j'aime entendre ta chanson d'amour !, mon désir est toujours plus grand et je ne sais ce qui me retiens de venir, là, tout se suite, au plus profond de toi...Peut-être est-ce l'envie de faire monter encore le désir ? Peut-être est-ce pour faire durer cette danse si sensuelle ? Je veux que tu saches que j'ai très envie de toi, je suis comme un fruit extraordinairement mûr, prêt à exploser en millions d'étincelles de vie... » :aime2:

Tels furent les mots que je murmurai à l'oreille de ma belle captive, alors que j'étais étendu tout contre elle. Un verre à liqueur à la main, rempli d'un liquide ambré aux arômes forts et boisés, je m'approchai de sa bouche encore gémissante avec ses derniers soupirs de plaisir : je trempai mon doigt dans ce breuvage aux pouvoirs reconnus : aphrodisiaque dont la formule se perdait dans la nuit des temps et au gré des torrents d'une eau pure et limpide enfermés dans une vallée celtique...

« Voici pour apaiser un peu de ta soif et te redonner une nouvelle vigueur, lui déclarai-je » en lui passant mon doigt humide, doucement sur ses lèvres tremblottantes : Lucie eut d'abord un mouvement, une surprise, une sensation de brûlure tout de suite accompagnée d'une explosion de multiples parfums : de terre, de forêts sauvages, de caramels, de malt et de bois !

« Il aura fallu 25 ans de patience pour obtenir ce breuvage ! Mais cela méritait bien d'attendre, même les dieux n'ont réussi un tel exploit et une fois la surprise passée, je pense que tu n'hésiteras pas à en redemander ! » :)

La bouche de Lucie, s'ouvrit de suite, comme pour réclamer en silence d'être abreuvée sans tarder ! Je relevai sa tête pour l'asseoir sur le lit et lui permettre de profiter de cet instant magique, lorsque le précieux liquide pénètre en vous et qu'il vous remplit la bouche dans un feu d'artifices et de sensations...

« C'est chaud, c'est brûlant, cela me brûle jusque dans le nez mais une fois apprivoisé, cet alcool me réjouis et m'apaise, je me sens tellement pleine de vie...c'est magnifique, mais qu'est-ce donc que cet alcool aux vertus redoutables ? Dis-moi, oh mon tendre tortionnaire !

- Tu viens d'être initiée à une pénétration d'un autre genre, tu as laissé entrer en toi l'esprit des highlands, des guerriers scots qui vivent à l'abri de leurs hautes collines, la fougue de ce peuple jamais vaincu, jamais conquis. Imagine-toi, lors de la prochaine gorgée, être prise par un solide gaillard dont la virilité, soulèvera le plaid quadrillé pour t'emporter dans un tumulte passionné : ce n'est pas un viol car tu seras consentante, mais il en aura presque la violence et il te faudra dompter cette ardeur pour pouvoir en apprécier l'étreinte et te laisser aller à un orgasme magnifique, tellement puissant que tu en redemanderas ! Voici ce que tu devras mériter lorsqu'à nouveau, tu tremperas tes lèvres dans cette potion de feu et de ravissement ! :twisted:

Je laissai à Lucie le temps de déguster ce nectar, d'en analyser toutes les subtilités et enfin de glisser dans un nouveau bien-être alimenté par la force de ce « Hors d'âge »...

« Viens en moi, à présent, je t'en prie, ne m'oblige pas à te supplier, je te suis complètement soumise mais j'ai besoin de te sentir en moi, de me sentir remplie de toi, mon sexe te réclame, ne sois pas cruel ! »

La divine jouait bien son rôle, et ce trémolo dans la voix, ces larmes feintes qui emplissaient ses paroles ne pouvaient que me faire craquer : je me résolus à céder à ses prières. :console:

Je me tournai vers elle pour caresser une dernière fois son corps à ma disposition, pour passer ma main sur son sexe brûlant, lequel sursauta au contact de mes doigts inquisiteurs.

Agenouillé devant elle, je présentai mon sexe brandi à l'orée de son buisson ardent : mon excitation était vive, et je mourais d'envie de me précipiter, mais afin d'être admis dans les meilleures conditions , je lui offris mon bourgeon le plus beau en le caressant à son bouton érectile. Les mouvements et gémissement obtenus en réaction, m'amenèrent à penser que je devais continuer dans cette voie. Mais il fallait aussi m'aventurer plus profond dans son entrecuisse et c'est donc dans le plus joli des glissements progressifs en quête de délice, que je recueillis un nouvel orgasme de Lucie qui avait tant attendu ce moment, et elle me le fit comprendre à gorge déployée … :pompom:

Je lui laissai achever sa jouissance en marquant une pause dans mon cheminement et j'en profitai pour lui délier les jambes !

« Veux-tu prendre le temps de souffler un instant, de te reposer un peu ?... »

A peine avais-je eu le temps de terminer ma question, qu'elle me maintint prisonnier en me coinçant entre ses jambes enfin libérées. Peut-être craignait-elle que je m'envole ?

« Alors que tu viens juste de commencer quelque chose d'intéressant !! mais tu es un monstre impitoyable !! me dit-elle, me lâcher alors que le bal vient juste de commencer, je ne suis pas prête à te lâcher à présent que tu a montré, enfin, un signe de faiblesse et consenti à me libérer ne serait-ce que partiellement ! Tu es en moi à présent, tu es à moi, c'est moi qui te possède, et je veux que tu me baises, que tu me fasses l'amour encore et encore, je veux être pleine de toi et ne te relâcherai que lorsque tu auras accompli ton devoir... :girl_devil:

Vous en voulez encore ??? eh bien il vous faudra faire preuve encore un peu de patience !! mais je vous promets que vous serez bien récompensé ! Tout vient à point... ne vous l'ai-je pas démontré ? ;-)

Source :


×

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.