Aller au contenu
  • entries
    574
  • comments
    526
  • views
    111320

Réveil matin - chapitre 3 de Julia

Mariveau

199 vues

Julia et Jacques étaient des amants chaotiques, jaloux, s’excitant mutuellement en se racontant leurs aventures amoureuses.

Lorsqu’ils se retrouvaient, le jeu devenait intense, érotique mais aussi tendre et sensuel.

Elle aimait se faire réveiller par ses SMS à la fois doux et enflammés

Mardi 6 heures 30 , Julia reçoit ce message

« En ce petit matin d’hiver, blottie au cœur de mes bras, je te regarde dormir d’un sommeil apaisé, toute la nuit nous nous sommes aimés. Tu es si belle dans ta nudité, blottie dans mes bras en ce petit matin d’hiver, je t’aime à l’infini, je t’aime à la folie, je t’aime Julia »

Julia

« Quel bonheur de lire de si beaux mots des le matin au réveil »

Jacques

« Parce que celle qui les inspire est si belle que pour elle mon cerveau de dors plus »

Julia

« Voici le résultat , merci pour ce doux moment – une superbe photo explicite apparaissant »

Jacques

« Tu es divine, et je te le dis, j’ai envie de te faire l’amour, sentir les effluves de la nuit, plonger mon visage à la coupe de ton plaisir- me délecter de ton nectar divin, me glisser en ton humidité érotique, te faire jouer pour écouter ton chant d’amour, répandre mon écume en toi oui ce matin j’ai envie de te faire l’amour, plonger ma langue en toi telle une verge, et rejoindre tes doigts, jouer de tes pointes dardées du bout de mes lèvres, chercher ta bouche et lui faire l’amour, t’allonger sur le ventre, mes mains sur tes hanches, glisser un oreiller sous ton ventre, m’assoir sur tes cuisses et glisser mon glaive en toi. Allant et venant te massant , te ramenant les reins vers moi. »

Julia

« Tu vois, tu vas me faire jouir avec tes mots »

Jacques

Avec fougue, tel l’animal je te prends, sens mes assauts qui s’accélèrent, mes doigts jouant sur ta rose, je répand en toi un peu de ma semence, mais je décide de m’abandonner aux portes de tes fesses divines, me retirant je glisse ma langue, remontant de ton bourgeon, glissant entre tes lèvres , je pointe ta rose. Mes mains sur tes hanches j’appuie mon vît sur la fine peau qui cède. Un cri de jouissance, tu te cambre pour me recevoir tout entier. En un râle puissant, je te possède de fougue en douceur.

Julia

« Ouiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii, vas y

Jacques

« Mon pubis claque sur tes fesses sublimes et offert, en toi je te pilonne, en toi je te pistonne, en toi je m’abandonne. Ma verge large et puissante se contracte, mon ventre se creuse, mes mains enserrent tes hanche et en un cri de mâle, je lâche mon jus dans ton boyau culier avec la sauvagerie du lion prenant sa lionne »

Julia

« Hummmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmm »

Jacques

« Tu t’es redressée et ta nuque est offerte à mes morsures et tes seins livrées à mes mains puissantes, affalés soudés sur le lit, il est temps de reprendre nos esprits , bonjour mon amour, si nous allions sous la douche, envie de sentir ta bouche et ta langue sur mon membre encore tendue, je sens ta langue et ta perle, remontant de mes bourses à mon gland »

Julia

« Merci Jacques, çà ma pris tout le bas ventre

Jacques

Ton regard dans le mien, tu me suce avec délicatesse et en une dernière jouissance je me répands dans ta bouche, exsangue dans cette douche nous nous embrassons à pleine bouche, mon bas ventre brûle aussi, bonne journée Julia.

Julia

« Merci encore , c est si magique de nouvelles sensations m’ont transporté loin loin loin

Jacques

« Chaque matin je t’offrirai ce réveil »

Julia

« Je ne dirai pas non »

La journée ne faisait que commencer

Ainsi Jacques joua des sens de Julia toute la journée


×

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.