Aller au contenu
  • entries
    17
  • comments
    98
  • views
    8280

Depuis : Ligotée et attachée au lit, la belle Lucie était à ma merci !!! (la suite)

bigbi33

406 vues

La suite !!! (merci qui???)

Après avoir profité de la salle de bain pour me rafraîchir, (j'en avais bien besoin!) et me dénuder, je pénétrai dans la semi obscurité de la chambre de Lucie : éclairée par de grosses bougies parfumées, l'ambiance était chaude..euh, chaleureuse, la belle m'attendait, assise sagement sur le lit, et je fus surpris de voir qu'elle avait conservé son pardessus sous lequel pasdedessous... ;)

A mon entrèe, elle se leva, et, à la musique feutrée d'une bossa nova, me rejoint à pas chaloupés : j'avoue que je faillis prendre peur. Je lui avais avoué sincèrement les cruels échecs qui avaient marqué ma courte expèrience de danseur (pieds amochés, appels des urgences, mises en examen pour faits de violences graves, ...et surtout, mise au ban de la société internationale des danseurs contemporains :sorry: )

Seuls m'acceptaient quelques vieux punks usés par la dope et la bière et qui au son d'un "Wampas", acceptaient de me voir pogoter tranquillement, seul, dans mon coin !

C'est la raison pour laquelle, je redoutais autant cet instant. Mais la belle avait le talent de rendre possible tous les cas les plus désespérés :

elle m'attrapa entre ses bras chauds et bienveillants, posa ses mains sur mes flancs tremblotants, et m'entraîna à l'intèrieur d'un pardessus qui s'était miraculeusement ouvert, et se retrouva peau contre peau pour m'entraîner dans un manège des plus sensuels...

C'est alors que le miracle se produisit ! Non pas l'érection progressive qui me fit entrer en contact beaucoup plus tôt que prévu avec son intimité chaude, car Lucie était tellement belle sous la lumière tamisée des flammes vacillantes des bougies, mais surtout bien le fait que je fus tout de suite en rythme avec ma partenaire... :aime2:

Ma bouche dans son cou, mes mains avaient, avec bonheur, découvert la plus belles face des ses fesses et épousaient joyeusement les belles rondeurs qui se trémoussaient et m'entraînaient avec toujours autant de réussite, et je me régalai de ce parfum léger et fleuri qui émanait de sa sublime nudité...et me collai à la tiédeur merveilleuse de ses seins magnifiques dont les extrémités pointaient déjà pour mon plus grand plaisir !

Tout en dansant, suivant les douceurs cadencées de la musique brésilienne, Lucie profita d'une pause pour laisser tomber la dernière enveloppe vestimentaire et c'est complètement nus, tous les deux que nous enchainâmes sur un standard, "duo Stan Getz, Joao Gilberto" et que nos corps totalement en phase, suivaient la mélodie filaire et chaleureuse, alors que Lucie prenait doucement les choses en main, c'est à dire que au fur et à mesure que mes mains ondulaient avec aisance sur les rondeurs des rythmes jazzy ainsi que sur les courbes parfaites de ma divine initiatrice, la belle avait laissé glisser ses mains aux longs doigts habiles jusqu'à la partie de ma personne qui était passée rapidement sous l'effet de ses câlins de l'état stalactite à celui de stalacmite...

Pris entre ses mains, je ne demandai qu'à la suivre alors qu'elle m'entraînait doucement et en rythme vers le lit qui nous attendait. Mais ceci est une autre histoire que je vous conterai une autre fois ;-):twisted:

Source :



0 Commentaire


Recommended Comments

Aucun commentaire à afficher.

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant
×

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.