Aller au contenu
  • entries
    17
  • comments
    98
  • views
    8301

Depuis : Ligotée et attachée au lit, la belle Lucie était à ma merci !!!

bigbi33

713 vues

blog-0252133001353272360.jpg

Cette histoire me fut inspirée d'un post sur ce forum et m'engagea dans une aventure dont elle fut l'instigatrice ! Par pudeur et pour ne pas embarrasser la personne en question, je tairai sa rélle identité ! Nous l'appellerons donc Lucie afin que personne ne la reconnaisse. Histoire vraie, c'est à vous de vous faire une opinion...

Lorsque le train arriva en gare de … (je préfère taire le nom du lieu, avec le souci de ne pas embarrasser ma petite héroïne alsacienne ;-) ) le cœur battant la chamade, j'étais devant la portière, impatient de descendre sur le quai et lorsque je l'aperçus qui m'attendait dans son petit imperméable bariolé, il me sembla que mon cœur allait exploser... :aime2:

Je la voyais enfin pour de vrai, j'allais enfin rencontrer la jeune femme qui m'avait fait palpiter pendant de longs mois sur ce forum diabolique.

Après un temps interminable, le train s'immobilisa enfin et je descendis, je sautai, je surgis , je m'envolai vers la belle...

Et c'est là que l'incroyable, l'impensable, les quelques dixièmes de secondes dont vous n'oseriez même pas rêver, tant cela paraît improbable, l'incident se produisit :

Alors que Lucie regardait vers l'avant du train en me cherchant parmi les nombreux passagers qui descendaient du train, « un bel homme mûr, reconnaissable à la magnifique calvitie qu'il porte avec élégance... », un léger coup de vent fit s'envoler un pan de son imperméable et révéla à mes yeux quasi exhorbités la beauté d'une fesse nue, blanche, palpitante, ...la peau satinée d'une Aphrodite !

« Si tu tiens ta promesse et que tu viens enfin me rejoindre, je te promets de tenir la mienne... » Hors, la joyeuse coquine, avait parié que dans son empressement de me retrouver, elle viendrait me chercher vêtue de la plus légère des manières... :oops:

Il semblait que la jeune femme avait relevé le challenge et mon excitation était déjà fortement en hausse lorsque j'osai enfin l'accoster :

« Lucie ? Je suis arrivé ! » elle se retourna, me regarda en me décochant le plus doux des sourires, le plus beau rayon de soleil que l'on puisse imaginer : je faillis défaillir et me transformer en élément liquide, j'étais sous le charme de ma sublime ensorceleuse !!!

En route pour sa maison, dans son véhicule, j'osais enfin lui poser la question :

« Alors comme ça, tu as vraiment tenu ta promesse ? »

Lucie, ne répondit rien, elle se contenta de sourire encore câlinement et entrouvrit le haut de son imper, suffisament pour me permettre d'admirer la promesse d'un sein superbe, une rondeur que je me voyais déjà envelopper de mes mains chaudes et tremblantes...Elle referma son vêtement et me fit le plus beau des clins d'oeil qu'une jolie Alsacienne puisse vous gratifier !

Une demi heure après, nous étions confortablement installés dans le salon à déguster une thé exotique aux arômes fleuris . Lucie n'avait toujours pas ôté son pardessus et il me fallait vite reprendre l'initiative !

Je me rapprochai d'elle, doucement puis après avoir embrassé délicatement la peau de son cou délicatement parfumé, je glissai doucement à son oreille :

« Lucie, magnifique Lucie, j'ai envie de toi, j'ai très envie de toi, je me retiens pour ne pas me jeter sur toi, arracher ce dernier rempart qui m'empêche de profiter de ta superbe nudité et te faire l'amour pendant des heures et des heures jusqu'à ce que l'un de nous deux crie grâce... »

Alors, la gentille Lucie, l'aimable vestale m'entraîna vers sa chambre, me montra la salle de bains et me susurra :

« fais vite, mon gentil directeur, fais très vite car j'ai déjà tant attendu qu'il me faudra plus de temps que tu ne penses pour me faire rendre les armes... »

...et à nouveau, avant de disparaître dans sa chambre, elle me lança à nouveau, ce clin d'oeil magique qui m'aurait transformé en statue de sel si j'avais fait le chemin de Sodome à Gomorre... ;-)

Source :

  • Like 1


2 Commentaires


Recommended Comments

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant
×

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.