Aller au contenu
  • entries
    574
  • comments
    526
  • views
    111318

Depuis : L'Initiation (troisième partie) Satyne, Fleur, Amarante

Mariveau

349 vues

Fleur entra dans la chambre celle là même où Satyne était entrée avec son amant la nuit de son initiation par le Maître. Elle découvrit avec excitation la tenue qu’elle porterait ce soir.

Devant un miroir, elle ajusta un corset de cuir noir laissant ses seins généreux libres à la vue et aux caresses. Elle enfila des bas de soie, qu’elle ajusta aux portes jarretelles du corset. Elle prit de jolies bottines à lacets.

Elle frissonna quand elle découvrit ce collier de cuir muni d’un anneau et ses poignées de force aussi dotées d’anneaux dont elle se para.

Elle se regardait dans la glace caressant ses seins aux larges aréoles sombres et aux pointes dardées réagissant aux pincements de son index et son pouce. Elle écarta avec indécence ses jambes entrepris de décalotter son clitoris le faisant rouler sous son index et son majeur. Elle regardait avec jouissance ses doigts s’enfoncer en son sexe totalement épilé libre de toute étoffe. Elle imagina Amarante faisant de même dans sa chambre.

Mais ce quelle ne savait pas c’est qu’elle était la complice de Satyne et M ……..

Fleur descendit l escalier vers la grande salle où dans une immense cheminée brulait le feu de l’Enfer de Dante.

Elle découvrit Amarante vêtue à l’identique, sauf qu’elle était équipée d’un magnifique gode ceinture. Elle remarqua que le sexe d’Amarante brillait de cyprine et elle comprit qu’il s agissait en fait d’un double gode.

bondage.jpg

Elle remarqua qu’elle portait un appendice caudale, un rosebud se terminant par une queue en crin de cheval. Les yeux d’Amarante brillaient de mille feux.

Fleur sentait couler le long de ses cuisses les prémices d’une jouissance.

Satyne portait une robe à bustier, laissant découvrir ses seins aux tétons ornés d’anneaux d’or. Ses jambes étaient gainées de soie. Elle avait posé un pied chaussé d’une bottine sur un tabouret bas.

A ces pieds, se trouvait la servante nue, tenue en laisse, léchant l’entre jambe de sa Maitresse. Fleur pouvait voir l’anneau clitoridien de Satyne. Elle était excitée par ce spectacle. Descendant les dernières marches, elle fût troublée car la servante était en train de faire une fellation à sa Maîtresse, oui Satyne portait aussi le même gode ceinture en ébène qu’Amarante.

bondage-hand-cuff-woman.jpg

Elle tenait en main une cravache fouet dont elle s’amuser à frapper les fesses de la servante. Fleur pouvait voir les traces qu’avait laissées le cuir sur la peau blanche de la jeune fille.

Elle devina, les mêmes meurtrissures sur les seins de la servante. Elle portait des anneaux à ses tétons reliés par une chaine d’agent.

Fleur ne voyait pas M ……..

Elle entendit sa voix

« Amarante, Satyne Fleur est à vous »

Fleur frissonna, Satyne d’un coup de cravache fit se lever la servante , aidée d’Amarante , elle attachèrent à l’anneau du collier une laisse, les mêmes pinces que portait sur ses seins la jeune femme.

Fleur était maintenant soumise, la servante repris sa place de féline auprès de sa Maîtresse.

Bondage3.jpg

M….. apparu tout de noir vêtue portant sa canne à tête de mort. Fleur n’aimait pas cette canne, mais elle était sous l’emprise de sa voix.

Il ordonna à la servante, « prends là maintenant »

Fleur ne savait plus dans quel univers elle se trouvait, la féline et animale servante elle aussi doté d’un gode ceinture s’approcha comme une chien autour d’une chienne de Fleur, l’huma la lécha puis la pris tel le lion prenant sa Lionne, lui griffant le dos lui mordant la nuque.

Satyne, encourageait les assauts de sa servante en la fouettant, Fleur hurla son plaisir mais Amarante la bâillonna.

Satyne rejoignit Amarante et les deux femmes s’embrassèrent avec avidité.

Satyne regarda Amarante et lui montrant de sa cravache la servante, elle lui dit

« Baises là »

bondage2.jpg

Amarante excité, s’approche derrière la servante et l’empale de son sexe d’ébène.

M ………. Regarde savoure.

« Satyne Amarante est à toi »

Satyne écarta alors les hémisphères fessiers d’Amarante, glisse sa langue et déguste les pétales de la rose de l’espiègle amie.

Puis elle lui présente son olisbos et s’enfonce dans son boyau culier, lui arrachant un cri.

M …… en maître de ballet élève sa voix.

"Il suffit,"

La chaine saphique se défait, Fleur est au bord de l’évanouissement.

Les trois femmes la conduisent alors sur une table et place ses pieds dans des étriers.

Fleurs est offerte au regard des trois amantes, qui la pénètrent à tour de rôles, la dévorent, tirant sur la chaine reliant les anneaux de ses seins, la flagellant.

Fleur, ne peut crier son plaisir sous son bâillon, sont sexe coule de son nectar, et les trois femmes y viennent s’abreuver avant de s’échanger leurs fluides en des baisers des plus brulants.

Fleurs fut emportée par une série d’orgasmes violents, elle perdit connaissance.

M ……….. lui fit respirer des sels.

Elle recouvrit ses esprits.

Allons diner dit alors M……….

La servante s’éclipsa, et les trois femmes se dirigèrent vers la table, recouverte de fruits et de pâtisseries.

La soirée ne faisait que commencer.

(à suivre)

Source :

  • Like 2


1 Commentaire


Recommended Comments

×

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.