Aller au contenu
  • entries
    11
  • comments
    7
  • views
    2503

Sangles

Baudy

542 vues

Sangles

Comme un cri strident sur mon cœur qui palpite et qui court. Sonne la sentence accablante de l'Amour. La tragédie du temps se mêle au salé de la comédie. Dehors le glas d'un clocher sonne minuit. Contre toi mon cœur, j'entends la tempête. A l'intérieur se sont les larmes qui écorchent, et le temps s'écoule comme un poignard sur ma peau.

Moment de douceur.

J'étreins ta main, et me sens attiré. J'explore le désir charnel. Ta peau aux milles senteurs resplendit dans l'ombre orageuse. Dehors tout devient calme, mais à l'intérieur rugit un cri, une alarme. Mes larmes coulent en silence, et ma respiration est basse. Je n'ai qu'une peur, c'est que ta main sur la mienne devienne lasse.



2 Commentaires


Recommended Comments

C'est très fort, et cette peur qui ressemble fort à la mienne !

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire
×

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.