Aller au contenu
  • entries
    11
  • comments
    7
  • views
    2472

Depuis : Il pleut

Baudy

338 vues

Goutte à goutte,

La pluie nous étreint.

Enserre-moi, encore, serre-moi,

dans cet alcôve indigo,

il pleut, le tonnerre a fait trembler nos sens, fait vibrer la terre.

L'éclat azur de tes yeux est resplendissant de lumière.

Les éclairs explosent,

nous devrions fuir.

Dans les lueurs de la foudre,

blancheur, ardeur, puis noirceur.

Mes lèvres mouillées se déposent sur ta peau,

ta langue les pénètre.

L'eau ruisselle sur nos corps endiablés,

et ne finit plus de se déverser.

Goutte à goutte,

La pluie nous étreint.

Nos désirs nous emprisonnent.

La musicalité de la pluie nous déraisonne,

nous laissons nos corps danser sur son rythme,

cette réalité nous appartient.

Tes mots se perdent dans la pénombre et le bruit,

les nuages et la pluie,

inaccessibles, inaudibles, je ne peux plus les attraper.

Pourtant, il est temps de s'aimer.

Alors, dans un silence,

les gouttes de sueurs se répandent,

et les battements de nos coeurs fourmillent dans nos êtres,

L'orage gronde, la mort nous guette, le tonnerre viendra frapper nos têtes.

Goutte à goutte,

La pluie nous a étreint,

la faucheuse près d'elle pour toujours nous retient.

Source :


×

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.