Aller au contenu
  • entries
    55
  • comments
    129
  • views
    15461

Le bluetooth, sacré coquin.... Part II

Ryushijou

229 vues

Elle portait un décolté plongeant, noir, laissant voir un léger bronzage (certainement d'UV) et un t-shirt blanc, tout aussi plongeant. Qui lui collait parfaitement à la peau... Dévoilant quelques rondeurs mais qu'elle portait bien et tout en s'assumant.

Son jean, apparemment en stretch, faisait voir qu'elle était pleinement conscience de son physique, mais l'assumait entièrement. Mon style de femme totale. Qui ne se cache pas, et joue de ses atours, même ceux jugés ingrats par la société actuelle. J'adorais cela. Elle ne montrait pas son visage. Je comprenais et ne lui en voulait pas... Elle ne voulait pas que je la reconnaisse trop si je lui déplaisais. C'était naturel.

Je me photographiait et envoyai par bluethoot.

Elle me demandais ou j'étais installé. Je lui répondais que je lèverai le bras avec le portable allumé. Ce que je fit. Elle se leva et me rejoignit. Elle était effectivement mon style de femme. Bonne vivante, un sourire timide et charmeur, des cheveux entre le noir et le châtain. Les yeux fins, noirs, et légèrement maquillés. Le visage ovale... Soulignant un cou splendide et son décolté un peu provoquant. Si je l'avais croisé dans la rue, j'aurai pensé à une femme prête à séduire son homme et lui offrir un doux moment de câlins et de tendresse. Mais elle n'était pas là pour çà. On discuta pendant les dix minutes de pub et avant l'envoi du film. J'avoue que mes yeux étaient souvent attirés vers le bas de sa gorge...

Traversant le début de mon neuvième mois de céliba... Il est dur pour moi de résister. Même avec mes principes et mon éducation... Je reste un homme après tout.

- Tu es ravissante... Envoûtante...

Ces mots sortirent sans que je puisse les retenir... Elle rougit. Je me confondais en excuse de tout genres et n'en pouvant plus, je baisse la tête. Fermant les yeux... A peine les ouvrais-je, qu'elle m'embrassa. Ses lèvres douces effleurant les miennes. Je la prit dans mes bras, et la serrai autant que je le put, et sans lui faire de mal... L'étreinte dura quelques minutes, nos lèvres se séparant que pour reprendre notre respiration et recommençaient ensuite.

Mes mains glissèrent sur son dos. Les siennes prenaient le chemin de mon torse, et glissèrent sous le tissus de mon t-shirt. Doucement à l'oreille, je lui disais de ne pas se sentir obligé, qu'elle ne devait pas être faible et faire à son envie. Que sa rupture était récente et lui ferai plus de mal que de bien. Mais pour seul réponse, elle m'embrassa le cou et mordis mon lobe d'oreille. Je ne tenais plus... Mes mains passèrent sous son tissu. Et je continuai à caresser son dos. Tout doucement, très lentement. Patiemment, je montai et descendais le long de sa colonne. Sa peau, douce et sucrée (car je l'embrassai aussi dans le cou) était un pur délice à caresser et à embrasser. Elle était devenu ma drogue en quelques minutes. Et je ne pouvais m'en passer.

Nos caresses et bisous durèrent ainsi de longues minutes. Un long moment. Une éternité pour nous. Mais quelques minutes réellement. Elle se posa ensuite assise sur son siège. Son dos contre mon buste, et ses pieds vers le mur. Elle s'allongeait. Ma main était sur son ventre, et mon autre main sur son épaule, la caressant au dessous du tissu. Je m'en excusai, lui expliquant que « J'avais besoin de ce contact tactile quand j'avais une femme entre les bras ». Elle rit, et me sourit. Nos lèvres partirent encore dans un long baiser.

Pendant ce temps. Ses mains prirent les miennes. L'une d'elle conduisit celle de l'épaule plus bas... Sur sa poitrine. Et elle montra comment faire pour la caresser comme cela lui plaisait. Doucement, tendrement, de haut en bas, faisant une légère pression sur le téton qui pointait lentement, et lui faisant faire un soupir de plaisir.

L'autre main... Prenant la main du ventre descendis lentement... Calmement... Et atterrit, au dessus du jeans, sur son mont de Vénus et faisant un peu de va et vient.

  • Like 2


1 Commentaire


Recommended Comments

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant
×

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.