Aller au contenu
  • entries
    37
  • comments
    182
  • views
    30665

Perdu dans la nuit.

codem

1147 vues

 

Le 13/11/2011 à 10:26, codem a dit :

 

Perdu dans la nuit.

 

Il pleut.

 

La nuit vient de tomber, des éclairs illuminent le ciel obscur. J'avance difficilement sur cette route de campagne déserte.

Je suis perdu. Au loin, j’aperçois une faible lueur. Je me laisse guider par elle. Je prends un chemin de terre, en mauvais état, pour m’approcher de ce point lumineux.

Je devine, au loin, une maison isolée. Derrière les vitres, l’éclairage est faible. Je continue de rouler, très difficilement. Mon véhicule s’embourbe, les roues patinent. J’appuie sur l’avertisseur qui retentit dans le silence de la nuit.

 

Après quelques instants d’attente, je quitte mon véhicule. Désemparé, j’avance à tâtons, essayant de me repérer en fixant cette petite lumière que j'aperçois à travers les feuillages.

 

Il pleut de plus en plus. Je suis trempé.

Un chien aboie. Soudain la porte s’ouvre, à quelques mètres de moi. La faible luminosité m'aide à me diriger vers une silhouette devant cette porte.

Une femme vêtue d'une simple chemise de nuit, toute blanche, transparente, longue jusqu’aux chevilles. La faible lumière me laisse apparaitre de magnifiques formes.

Je la devine nue en dessous.

 

Cette femme est très belle avec de très longs cheveux noirs qui descendent dans son dos. Elle semble irréelle, étrange, même fantomatique.

 

Cette dame blanche m'invite à entrer. Sans un mot, elle m'ôte mes vêtements mouillés qu'elle dépose sur le dos d'une chaise, me regarde et me demande de m'allonger sur le canapé devant la cheminée, où quelques buches crépitent. Seules les grandes flammes dans la cheminée, éclairent la grande pièce.

 

Je suis presque nu devant cette inconnue. Elle me fixe avec ses grands yeux. Son regard me trouble.

Avec une grande serviette, elle m'essuie les cheveux, les épaules, le torse où elle s’attarde. La serviette fait place à ses mains qui me caressent maintenant le corps. Une odeur d'huiles essentielles se répandent dans la pièce. L'ambiance devient détendue, je ne suis pas long à réagir. J’enroule mes bras autour de son cou pour l’attirer vers moi et lui voler un baiser.

 - Merci belle dame !

 

Un sourire pour réponse. Son corps vient se plaquer contre le mien. Je commence à la caresser tendrement.

 

La situation devient étrange. Suis-je dans un rêve ? Mon imagination me guide pour le reste....

 

Elle joue avec moi, comme si elle m’attendait depuis très longtemps, et semble savourer intensément notre rencontre.

 

Sentir à nouveau ses lèvres parcourir mon corps par mille petits baisers. Sa main, caresse mon sexe. Sa bouche ne  tarde pas a prendre délicatement mon sexe pour une douce fellation.

 

Elle s'applique a me donner beaucoup de plaisir.

 

Cette étrange dame blanche m’avait, peut-être,  guidé  vers elle en cette nuit d’orage, jusque dans cet étrange lieu qui ne semble nulle part?

 

M’avait-elle attiré a elle, comme le font  les sirènes  avec  les marins, pour passer une nuit d'amour ?

 

Mon réveil fût très agréable et ma nuit merveilleuse. J’eus envie de me rendormir pour rejoindre cette dame blanche.

 

Ce rêve me hante toujours et je ne l’oublierai jamais.

 

Mais qui est cette dame blanche qui a troublé ma nuit ?

 

 

6cb3da10.jpg

 

Source :

  • Like 2
  • Thanks 1


4 Commentaires


Recommended Comments

J'aimerais  partir cette nuit  dans un endroit que je ne connais pas !

Sait-on jamais si je croisais cette dame blanche !!! 

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire

Merci Kalinda !

je suis content que ce récit refasse surface. C'est un de mes préférés! 

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire
×

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.