Aller au contenu
  • entries
    8
  • comments
    61
  • views
    9,520

Métro.

jeanne1969

3,426 vues

blogentry-55491-0-69229800-1346416843_th

Après mon divorce, j’ai passé deux années célibataire. Mon premier mari m’avait initiée à l’exhibition et toute ma sexualité était basée sur cela. Je travaillais sur Rouen par intermittence mais j’habitais toujours sur Bordeaux. Je prenais donc régulièrement le TGV puis le métro (ligne 13) et un TER gare Saint Lazare.

Ce lundi d’avril, j’avais une robe fermée par des boutons devant et une veste pour la fraîcheur matinale, Je prends ma place dans le TGV et très vite je vois en face de moi à deux ou trois rangées de fauteuil, un homme qui regarde sous ma robe. J’ai une culotte sans transparence aucune donc tout va bien ! Le trajet dure trois heures jusqu’à Paris, il faut que je m’occupe, je fais semblant de travailler et commence à ouvrir les jambes pour offrir la vue de ma culotte à mon voyeur. Ma culotte ne dévoile rien de mon intimité mais cela me plait et il faut bien le dire m’excite aussi. Au bout d’un moment je décide d’en montrer un peu plus, je me lève et je vais dans les toilettes retirer ma culotte. Quand je reviens avec ma culotte dans mon sac et nue sous ma robe, j’évite de croiser le regard de mon observateur. Dans les minutes qui suivent je garde les jambes serrées et reprends mon activité intellectuelle (oui j’ai aussi une tête !). Puis par mégarde, j’écarte à peine mes jambes, mon voyeur s’enfonce dans son siège et il a comme un sursaut, la situation me plaît beaucoup. J’écarte un peu puis davantage et je resserre mes jambes, je joue avec mon excitation et celle de l’homme qui me regarde affalé sur son fauteuil. Il se lève viens vers moi et me propose un café, il a une bosse sur son pantalon, je refuse prétextant mon travail. Quand il revient s’assoir la bosse à disparue….Je reprends mon jeu de jambes puis nous arrivons à Montparnasse.

Je quitte le train toujours nue sous ma robe. Dans le métro, il y a du monde comme d’habitude, je suis debout appuyée contre une barre verticale. Un homme grand est juste à coté de moi, je regarde sa chemise quand je sens une main sur ma hanche, la main descends légèrement comme pour constater l’absence de culotte. Je laisse faire car l’épisode du train m’a plus que troublée. La main descend et remonte sur ma fesse en douceur. Une autre main se pose sur mon ventre, glisse sur la ceinture de ma robe et s’arrête au niveau de mon sexe, elle m’effleure à peine. J’espère que les deux mains appartiennent au même homme. Un doigt passe par l’échancrure de la robe entre deux boutons et viens directement se poser sur ma fente. Le doigt suit l’humidité de mes lèvres puis remonte sur mon clitoris pour le masser en petits mouvements circulaires. Il n’y a plus de main sur mes fesses. Devant la main a pris possession de ma chatte, un bouton est ouvert et plusieurs doigts glissent sur ma fente très humide. Je serre les jambes fort pour ne pas laisser cette main s’immiscer plus avant. Les doigts insistent pour me pénétrer et à chaque aller retour je les sens qui entrent un peu plus en moi. Le métro s’arrête c’est la sortie Saint Lazare, je prends ma valise et m’éjecte sans plus attendre de la rame. Je mets mon porte documents devant moi pour cacher l’ouverture de ma robe et ma nudité.

La semaine sur Rouen fut une semaine très agréable et très agitée mais c’ est une autre histoire. Pour le retour sur Bordeaux, j’ai mis un pantalon cette fois-ci, on ne sait jamais.

  • Like 6


9 Commentaires


Recommended Comments

Quelle belle histoire...moi qui prend souvent le train pour le boulot, je n'ai jamais eu la chance de croiser une femme comme vous...quel domage!

Bravo pour cette histoire qui m'a beaucoup excité...même si je suis au bureau lol

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire

Merci pour ce récit et un régal des yeux.

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire

Quelle belle histoire...moi qui prend souvent le train pour le boulot, je n'ai jamais eu la chance de croiser une femme comme vous...quel domage!

Bravo pour cette histoire qui m'a beaucoup excité...même si je suis au bureau lol

je ne prends plus le train depuis longtemps et je le regrette bien !

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire

histoire sympa simple mais très existante vive la SNCF

excitante ? oui c'est vrai ! tout ce qui roule l'est....

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire
×

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.