Aller au contenu
  • entries
    37
  • comments
    182
  • views
    33,128

Un peu d'humour... revu et corrigé

codem

1,023 vues

Un peu d'humour... revu et corrigé

image014.gif

Poésie sur la  bistouquette

 

Très  romantique !!!

Surtout Messieurs ne pleurez pas !

               *****
 

Ma libido pourtant si parfaite

Est finalement partie en retraite

Mes jours de gloire sont révolus,

Ma libido, finie, foutue !

Ce par quoi tant de femmes ont joui

Ne sert maintenant qu'a faire pipi

Il y avait un temps ou la coquette

Sortait hors de mes bobettes.

Aujourd'hui, c'est presque une corvée,

Simplement de la trouver !

Jadis, c'en était même embarrassant,

D' la voir grimper en l'air tout l'temps !

Même le matin quand j'me rasais,

Le nez bien haut, elle me regardait...

Et comme j'avance dans la vie ,

Je sens comme une nostalgie

De voir maintenant cette pauvre chose

Me regarder les pieds quand je me chausse

Après avoir fait tant de kilomètres pour elle.avec  tant  d'émoi

Elle ne sait plus faire ... quelques centimètres pour moi,

Pour résumer :

Dans le temps, elle me faisait courir,

maintenant je la promène !

image014.gif

 

Mignonne allons voir... (revu et corrigé)

 

Mignonne, allons voir si l'arthrose

Qui ce matin, tant m'ankylose

Depuis qu'a sonné mon réveil

Pour clore une nuit de sommeil

Aura perdu de sa vigueur

Après un footing d'un quart d'heure.

Las ! Voyez comme sont les choses,

Il faudrait que je me repose.

Mes maux, loin de se calmer

Las, las, ne cessent d'empirer.

Ô vraiment, marâtre nature

Avec l'âge la douleur perdure !

Donc, si vous m'en croyez, mignonne,

Tandis que votre âge fleuronne

En sa plus verte nouveauté

Avant que ne ternisse votre beauté,

Pour assouvir toutes envies

Cueillez dès aujourd'hui les roses de la vie !

Source :

 

image014.gif

 

Le CID (revu et corrigé)

 

Don Diègue :

- A moi, belle, deux mots !

Chimène :

-Parlez!

Don Diègue :

- Baiseur assermenté des REINES et des INFANTES,

chargé de par le ROI de vous dépuceler ?

J’offre ma chaste queue à Votre MAJESTÉ.

Chimène :

- Approchez, chevalier, et accomplissez

vite cet honneur qui échoit à votre auguste bite.

Vous cueillerez sans peine une fleur d’oranger

que mes mains ont déjà en partie dérangée.

Finies ses longues nuits sans compagnon

avec mes seules mains pour calmer ma passion.

(Elle s’éloigne de lui)

Don Diègue : ( A part)

- Quelle ardeur, la voilà qui, contre moi, se colle.

comme ses seins sont durs...

Chimène : (A part)

- Comme sa trinque est molle.!!!

- Qu’attend-il pour ôter son caleçon Aréna ?

Don Diègue :

- J’ai pourtant avalé trois boites de Viagra !

(Avec un air finaud, l’innocente, à dessein,

a ôté sa culotte et a mis des atours de soie et de satin)

Chimène :

- Croit-il me contenter avec ses seules mains ?

Don Diègue :

- Honte de mes jours, devant une pucelle,

malgré tout mes efforts, hélas ! Je fais flanelle.

(Chimène sort en se grattant le cul)

O rage, ô désespoir, testicules traitresses,

n’ai-je donc tant vécu que pour voir ma maitresse,

assoiffée de baisers, se tordre et se pâmer

et moi de n’avoir, qu’un doigt pour te calmer.

(A ce moment, Rodrigue, fils de Don Diègue, arrive)

- Rodrigue, ta trinque est-elle dure ?...

Rodrigue :

- Tout autre que vous mon père, à l’instant, je le jure,

par un pareil propos excitant mon courroux

eût perdu, sur le champ, sa pièce de dix sous.

Don Diègue :

- Comme je reconnais, dans ces mots qui me piquent,

cette ardeur qui jadis faisait dresser ma trinque

et qui m’a fait baiser, en une seule nuit,

la baronne, son fils, la bonne et son mari.

Hélas ! Trois fois hélas ! Ces temps sont résolus,

mon cœur le désire encore, ma bite n’en peut plus,

cette bite sans cœur, cette bite sacrée

qui sonda tant de cons, de culs et de gosiers.

(Il s’arrête, songe quelques instants)

Il me faut renoncer à l’amour qui me tente

et, par procuration, dépuceler l’infante...

- Viens mon fils sans tarder, va, cours, vole et la baise.

  • Like 3


3 Commentaires


Recommended Comments

×

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.