Aller au contenu
  • entries
    574
  • comments
    526
  • views
    120,002

JEUX D'EAU - HISTOIRES D'EAU

Mariveau

593 vues

L'insomnie un fardeau que je porte depuis de nombreuses années et devenue au fil du temps, et de ma présence su FI une compagne complice, inspiratrice.

Un tchat récent avec une amie qui se reconnaitra à fait remonter à la surface des souvenirs aquatiques dont j'aimerai vous faire partager mesdames afin de surprendre vos maris, vos amants.

JEUX D'EAU – HISTOIRES D'EAU

Clara est une belle femme, la quarantaine, pour les hommes qui la croisent, elle provoque un effet des plus excitant. Elle est féline, il émane d'elle une aura érotique. Certain de ces hommes auront des idées déplacées « hummm regarde cette MILF, regarde cette couguar », mais elle est simplement la quintessence de la femme modelée dans la glaise, sculptée dans le marbre par Aphrodite ou Eros

Elle est femme , elle est mère avec ses inquiétudes, elle est épouse avec ses regrets , ses déceptions, mais elle est aussi amante provoquant l'émoi, l'envie, le désir à celui qui est son amant.

Elle aimerait tant se donner totalement à lui plus souvent, mais les aléas de la vie, la raison parfois l'emportent souvent.

Elle est entière, fière , dans ses veines coule l'érotisme, et comme elle aime à le dire elle brûlera sur le bucher des plaisirs et du vice.

Clara se morfond, depuis plusieurs moi, elle n'a pas ressenti l'Étreinte de son amant avec lequel elle s'est donnée totalement.

Mais ce week-end, il vient la rejoindre.

Un ami complice avec lequel elle partage ses insomnies, lui a permis d'organiser une surprise à cet homme qu'elle aime sans détour, sans retenue. Il lui a donné des idées.

Cet ami lui a mis a disposition sa villa, une villa sur les bord de l'Océan Atlantique, dissimulée derrière les frondaisons.

Son ami lui a fait visiter les lieux et lui racontant avec un délice coquin comment elle pourrait utiliser au mieux, le spa, la piscine, le sauna et la douche.

Clara attend ce vendredi soir son amant, il va arriver, mais elle est surprise lorsqu'elle voit arriver un traiteur, installant sur la terrasse un repas fin, un énorme bouquet de Rose , un mot n'oublie pas ce que je t'ai dit M.....

Enfin il est là.

Les deux amants s'embrassent langoureusement, il est empressé, Clara porte une robe courte de couleur noire, au décolleté vertigineux offrant à la vue de cet homme des seins lourds fières et au pointes déjà dardées par le désir, au dos nu offrant la vallée de ses reins au regard brulant de son amant.

Non dit elle, tu es à moi, suis moi ,

LE SPA

Spas-et-Piscines-sp%C3%A9cial-Saint-Valentin-2012-Clair-azur-blog-spa-13.jpg

Elle est sur le bord de la piscine, elle laisse glisser sa robe le long se son corps offrant sa nudité à cet homme, elle marche féline se dirigeant vers le spa. Déshabille toi mon amour, installes toi s'il te plait laisses toi conduire, mets toi en tailleur.

Il s'exécute, son désir de chaire se dresse. Clara en a envi, elle lutte et retient un premier orgasme qu'elle contrôle. Elle sent son nectar intime bouillant entre ses cuisse et une chaleur dans ses reins........

Elle le regard dans les yeux, elle descend dans le spa. Sans attendre avec une force qui surprend son amant elle vient s'empaler sur le membre dressé de son homme. Il veut prendre les rênes mais elle ne lui laisse aucun répit. Sa bouche s'empare de celle de son aimé, et sa langue la viole la baise sans retenu. Ses jambes enserrent les hanches de l'homme. L'eau bouillonne. Ses lèvres intimes enserrent ce membre. Il est son prisonnier. Elle contracte ses muscle vaginaux pour mieux branler son amant. Elle est homme, le sexe de l'homme est devenu le sien. Les seins dardées de Clara se frottent contre les seins tout aussi excités de son amant. Il est à sa merci. Clara jouit son ventre brule, ses reins brulent. De multiples orgasmes culiers essayent de la terrasser, elle se contrôle difficilement avec ce bijou qu'elle a acheté après avoir lu une nouvelle sur le site où elle vagabonde et papote avec son ami complice et facilitateur de ces jeux.

Elle sent que son homme va atteindre la petite mort, elle sens son ventre se creuser, c est à ce moment qu'elle relâche l'étreinte, en lui disant pas maintenant pas encore. Elle se lève se retourne, offrant ses fesses divines et enfin laissant découvrir ce bijou anal le rosebud. Son amant est fasciné.

LA PISCINE

article_Fantasme-piscine.jpg

Clara marche féline roulant de ses hanches, offrant à la lumière diffuse des projecteurs d'ambiance le rougeoient de cette création de SVAROSKI. Elle se glissee dans l'eau et rejoint la partie de la piscine où bouillonne l'eau tiède.

Elle s'agrippe au bord écarte ses jambe offrant son sexe à la vue de son amant. Est ce le signale, il se glisse lui aussi dans l'eau.

Il ne peut attendre. Il présente sa verge nervurée par le désir,palpitante d'envie. Doucement mon amour savoure.

Il l'a pénètre avec cette douceur qui le caractérise et qu'elle aime temps. Elle se retient pour le pas défaillir.

Elle attends que que la verge divine se retire pour brusquement replier ses jambes et violemment amener à elle son amant comme un olisbos vivant la pourfendant. Il veut la maitrise, elle lui mord les lèvres. A nouveau elle joue de ses muscles vaginaux pour enserrer comprimer cette verge . A chaque fois qu'elle relâche l'étreinte, il tente de reprendre le contrôle et elle le capture à nouveau . Son cul brule de sensations, elle sent les paroi de ses anneaux culiers mouiller autant que sa chatte brulante. Il va perdre le contrôle, elle ne veut pas encore. Elle garde le contrôle, elle le repousse. Elle s'échappe.

Elle sort de la piscine, viens dit elle mutine.

Elle prend quelque chose qu'il ne voit pas , un paquet le troisième cadeau de son ami hérétique érotique comme il aime lui même à se décrire.

LE SAUNA

pd1907571.jpg

Clara entre dans le sauna, s'assoie sur une banquette et invite son amant à faire de même en face d'elle.

Elle se positionne remontant les jambes , offrant sa chatte d'où coule le flot de son plaisir intime, il voit le bijou sodomite, il voit imperceptiblement le mouvement contrôle des sphincter excités de Clara. Elle ouvre le petit sachet de soie que son ami lui a laissé. Elle découvre un olisbos SVAROWKI assorti à son rosebud. Elle sourit de l 'esprit coquin de son ami, elle qui lui avait décrit son petite folie.

Elle entreprend alors lentement de se gamahucher de se branler son sexe bouillant,alternant avec sa bouche, le regardant fixement elle lèche ce membre de cristal, luisant de se cyprine.

Il se branle lentement .

Viens me boire dit elle. Il s'agenouille s'empare avidement de la mouille de sa belle, la lèche avec avidité, pince de ses lèvres son bourgeons, elle commence à se laisser aller, mais elle n'a pas fini. Elle se souvient des mot de son ami. « REND LE FOU » ;

Elle l’empêche de jouer des ses mains de ses doigts. Elle lui inonde sa bouche de son nectar. Puis de son pied droit elle le repousse se lève et lui dit viens

LA DOUCHE

photo_78431057_1.jpg

Elle est là laissant couler l'eau chaude de la douche sur son corps divin, ce corps que la maturité a rendu des plus désirable , elle est Héra,et Aphrodite à la fois.

Il est là devant, son désir tendu.

Viens rejoins moi.

Il s'approche, elle s'agenouille et sa bouche s'empare de se membre d'amour. Ses lèvres enserrent ce gland à la peau fine. Sa langue remonte la tige, joue avec le freins, elle aspire ; ses joues se creusent. Ses mains malaxent, caressent les boules pleines de ce jus qui lui tarde de recevoir. Elle se fait gorge profonde, son doigt joue, glisse, caresse et s'immisce dans l'œillet de son amant. Il râle. Elle plaque le gland de son homme entre sa langue et son palais. Elle le branle d'une main de l'autre se branlant avec le cadeau de son ami.

Mon amour lâches toi, je suis à toi maintenant.

Délivré de ce plaisir contraint , son amant râle son plaisir en de longs jets chaud dans la bouche de sa belle. Elle se délecte de son nectar, elle a un violent orgasme, nous plusieurs simultané,clitoridien,vaginal, anal et buccale . Un maelström orgasmique comme elle n'en a peu connu. Elle se sent son pissat d'amour gicler comme un homme éjacule. Il est terrassé par le plaisir. Il tombe à genou, leurs bouche se soudent, mélangeant leurs liquides intimes à leur salive.

Épuisés ils restent là l'un contre l'autre.

Ils ont faim.

Clara tu ne perd rien pour attendre. Dis moi tu pense que ton ami pourrait plus souvent nous prêter cet endroit..................

Le week end ne faisait que commencer, ils avaient deux jours pour eux seuls.

Source :

  • Like 4


3 Commentaires


Recommended Comments

Humm que dire...je suis une fan...mais c'est un des textes que je préfére....

Merci

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire

Alors là je n'ai q'un mot : torride !

Tu joues avec les mots comme Clara joue avec le plaisir de son amant, c'est superbement bien écrit, espiègle, sensuel et oui c'est le mot : torride !!!

  • Like 1

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire
×

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.