Aller au contenu
  • entries
    574
  • comments
    526
  • views
    120,002

Lola et le climatiseur

Mariveau

740 vues

Je me mets ce soir au clavier, pour vous raconter une aventure qui m'est arrivée dernièrement.

Je suis membre d'un forum où avec plusieurs amis nous racontons nos aventures, vous les connaissez peut être, il y à le Tabouret, le Transat, la Douche, la Cabine d'essayage, le Téléporteur, le Lit à eau . Nous partageons ainsi les aventures de nos propriétaires.

Pourquoi s'amuseraient ils entre eux sur des forums et nous leurs complices de leurs vagabondages nous ne pourrions pas le faire aussi.

Excusez moi je ne me suis pas présenté, le suis le climatiseur.

Je vais donc vous raconter ce qui m'est arrivé il y a peu de temps, en ce mois de juillet.

Ma propriétaire, une jolie jeune femme d'une trentaine d'année est une pâtissière hors pair et une amante des plus sublimes.

Elle aime à tchater sur des forums, à lire des aventures.

J'aime ses long cheveux, ses hanches sublimes, ses cuisses aux lignes douce, sa peau de pèche, ses divines fesses, et des seins magnifiques généreux et fier.

Donc cet après midi de juillet il fait chaud, Lola a décidé de faire un peu de pâtisserie pour son amoureux : de savoureux cupcake et son péché mignon des nounours en chocolat fourrés de guimauve.

duo-cupcakes-coquins-3rd-cupcakes-day-sans-gl-L-0sRsyu.jpeg

L'atmosphère est lourde et je ronronne diffusant de l 'air frais dans la cuisine de ma belle propriétaire.

Elle ne porte qu'une petit débardeur bleu bien échancré laissant deviner sa sublime poitrine. Je devine de jolis tétons pointant à travers l'étoffe. Elle porte un petit short en éponge et je devine rien d'autre dessous. A cette vue mon moteur s'emballe.

Elle a posé sur la table son ordinateur portable qu'elle affectionne , son fidèle Mac.

Entre deux étapes de ses recettes, elle se met à lire différents textes posté par des membres de son forum.

Je me doute qu'il s'agit de textes bien chaud car je devine des frissons dans la colonne vertébrale de Lola.

Je l'entends pester sur moi, « maudit climatiseur, j'ai trop chaud » Je vois bien qu'elle a glissé sa main dans son petit short. Je perçois son souffle qui s'accélèrent. Une de ses mains s'est glissée sous son petit débardeur. Ses jolies pointes dardent sous le tissu.

Il fait chaud, ici et elle retire son débardeur libérant ses seins généreux.

La guimauve est prête, elle se met maintenant aux cupcake .

Elle continue à lire, ce texte doit être très excitant car elle n'a pas fait attention, elle se caresse les seins avec ses mains plein de farine. Je perçois de petites onomatopées, oh, ah, hummmmm.

guimauve-ourson-chocolat-au-lait-.jpg

Elle retourne vers son bureau et revient poussant son fauteuil, elle s'assoit confortablement, jetant de temps en temps un œil sur la cuisson des cup cake dans son four, mais gardant le regard sur

l' écran de son Mac.

Elle pose son pied sur le bord de la table de la cuisine et voilà que sa main se glisse dans son petit short, elle gémit tout en lisant à la suite des uns des autres de nouveaux textes.

Je suis surpris par un petit cri, je vois Lola jeter sa tête en arrière « hummmmmmmmm » Je découvre son petit short tout humide.

Elle rit, elle retire avec une sensuelle indécence son short, elle est complètement nue. Ses seins sont encore blanc de farine.

Elle déguste quelques fraises du Quercy qu'elle a ramené d'une escapade dans le Sud Ouest, elle plonge le juteux fruit dans une bol de chantilly qu'elle savoure voluptueusement.

Elle s'occupe maintenant de ses nounours, le parfum de chocolat fondu embaume la cuisine.

Elle passe à un nouveau texte, elle a posé lascivement ses pieds sur la table. Je découvre une pubis imberbe, des lèvres sublimes gorgés de plaisir autant que ce joli bourgeon.

Ses doigts sont vagabonds, pincent les pointes de ses seins, gamahuche son bourgeon, glissent dans son étui d'amour. Elle entame un doux va et vient. Elle plonge maintenant les gariguettes que son ami lui a donné dans une chocolat chaud, il coule sur ses seins mêlé au jus de ce fruit d 'amour

Elle fait glisser ses doigts chocolatés autour de ses aréoles. Elle jouit maintenant sans détour .

Elle se laisse aller au plaisir des mots et à sa gourmandise. Oui elle est gourmande, elle est gourmande autant des mots que de ses douceurs sucrées.

Une sonnerie, Lola sursaute, c 'est son four, les gâteaux sont prêts, les nounours aussi.

mp-mary-louise-parker-ass-0809-lg.jpg

Elle se rend compte qu'elle est complètement nue, couverte de farine de chocolat de chantilly et de jus de fraise.

« Mon dieu mon amoureux va rentrer s'il me voit dans cette tenue, il ne croira jamais que j'ai passé l'après midi à faire de la pâtisserie. »

Elle me regarde, et dit sacré « climatiseur aussi coquin que moi, je te soupçonne mon ami de t'être déréglé pour profiter de la vue, mais je ne t'en veux pas, demain après midi mon ami, nous trouverons bien une nouvelle recette à faire ensemble »

Elle me fit alors un clin d’œil et se dirigea vers la douche.

Pour l'histoire, mon amie la douche me dit, dans la nuit lors d'une de nos étreintes, je ne sais pas ce que tu as fait à Lola cet après midi, mais j'ai apprécié la douche qu'elle a prise avec moi.

Source :

  • Like 2


2 Commentaires


Recommended Comments

×

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.