Aller au contenu
  • entries
    17
  • comments
    98
  • views
    8,576

Depuis : On rentre du boulot!

bigbi33

667 vues

Quel moment merveilleux que cet instant magique où l'on se pose!! enfin, la journée est finie, on rentre chez soi, on se ferme dans sa hutte, c'est le début du week-end ... :roll:

Alors, on s'installe quelque part, dans un fauteuil, sur une chaise, par terre, sur la cuisinière, au bord de la baignoire,...ON SE POSE ! et les quelques minutes qui suivent sont tellement bonnes que l'on n'éprouve pas d'autre désir... rien! ..................... on profite du calme, du silence, parfois on s'ouvre une bière, on se sert un 'tit verre d'alcool et on ne fait rien!!!!!!

c'est tellement bon à notre époque de ne rien faire pendant un moment, même un court moment,.....

on laisse passer quelques minutes, sans rien dire, on se regarde, on se sourit, ....c'est carrément délicieux!!!

c'est le bonheur! et là je suis là avec ma douce et on est là tous les 2, aussi posés l'un que l'autre, elle sur le canapé et moi sur l'accoudoir d'un fauteuil, et on ne fait rien, on ne se dit rien,....., on se regarde, on se sourit, on est en communion pour le FARNIENTE!!!

:aime2:

Putain que c'est bon!!! je bois mon verre de Chimay bleue, histoire de m'assommer un peu plus et elle, sirote son verre de scotch, et, je le vois bien, elle se régale,

...et puis....je ne sais pas ce qu'il s'est passé, ça nous a pris d'un coup!! d'habitude, on est plutôt du genre très cool, on se met toujours bien en condition, préambules, taquineries, conversation intime, câlins de plus en plus serrés, bisous rapprochés etc.

mais là, en quelques secondes, sans avertissement, ce fut le début de l'ouragan : personne n'avait pourtant annoncé de tempête tropicale, pas d'alerte orange, aucun préavis de la part de météoFrance!

même pas un souffle de vent annonciateur, ou une arrivée intempestive de nuages, obscurcissant soudainement le soleil, non rien de tel, le cataclysme s'est déclenché d'un coup!!

sans nous consulter, nous nous sommes pratiquement rués l'un sur l'autre, tels des animaux sauvages, tels des primitifs, juste le besoin de satisfaire une envie bestiale : je mes suis jeté sur elle, mais elle m'attendait et elle m'a saisi par le col de la chemise qu'elle a ouvert d'un coup, tous les boutons ont pété!!! (en d'autre temps, j'aurais réagi: oh m... t'as vu ce que t'as fait de ma nouvelle levi"s, zuuut ) là??? rien du tout au contraire je l'ai aidée en arrachant ce qu'il en restait pour me retrouver à moitié nu dans le salon, devant la fenêtre (fais gaffe, on pourrait nous voir!!! ) tu parles, alors que je l'embrassais furieusement, dans le même temps je lui enlevai toutes ses couches de shirts, t-shirts, sur-chemise, et tout ce qui pouvait me gêner et arriver à son soutien gorge

et là, miracle, même si j'ai beaucoup progressé, fruit de l'expérience, avec tous les systèmes d'attaches, je mets au moins 20 bonnes secondes avant de trouver le moyen le plus rapide pour lui enlever cet accessoire, ennemi de la gens masculine, hors ce soir-là, le soutif s'écroula en une demi seconde!!! :twisted:

Bref, on se retrouva complètement nus, tous les 2, en moins de temps qu'il ne faut pour le dire!!! ce qui facilita le passage à l'étape suivante, nous nous roulions sauvagement, tous les 2 sur le tapis du salon , nous embrassant à pleine bouche, alors que d"habitude, étant donné l'heure, nous attendons toujours au moins d'avoir bu ou mangé quelque chose, vu que les haleines ne sont pas des plus fraîches, ce soir, nous ne nous sommes pas posé la question , nous salivions d'aise tous les 2 dans notre séance de bodybody, ou fullfighting... en fait, la première fièvre passée, je relevai et saisis ma cavalière par les fesses et l'amenai ainsi contre un mur et bien vite, c'est elle qui me chevaucha lorsqu'elle m'introduisit rapidement mais sûrement dans son étui surchauffé et prêt pour me recevoir!

elle poussa un gémissement profond, à la mesure de la vivacité avec laquelle elle m'engouffra dans son être cher. Pendant quelques instants, nous cessâmes de bouger, puis je me câlai les mains sous ses fesses et commençai à la bouger en m'appuyant contre le chambranle de la porte (je comprends mieux, à présent le sens de ce mot ) et avec son aide, nous fîmes quelques va et vient, désordonnés au début, puis, avec l'équilibre, nous réussîmes à trouver une unité de rythme et nous accélérâmes ensembles notre pénétration commune (à ce point, on ne sait plus qui pénètre qui )

notre excitation fut telle, qu'à l'image de notre accouplement, il ne fallut pas bien longtemps avant que le séisme annonciateur de notre jouissance se produise!!!

je ne sais qui cria le plus fort, mais nous bénîmes ce jour où nous avions pu avoir un peu de temps avant que les enfants ne rentrent, car sinon, ceux-ci auraient pu penser que nous en étions entrain de nous égorger!!

Après la tempête, tout est dévasté, c'est un désordre inconcevable, mais l'accalmie est la bienvenue et nous nous octroyâmes un temps de répit, durant lequel, couchés sur le tapis, imbriqués l'un dans l'autre comme des legos, nous prîmes le temps de redevenir des êtres humains, dotés d'une capacité inimaginable de tendresse, de douceur,... ce temps fait pour la reconstruction ou tout simplement, pour échanger des messages d'amour ...

Il ne nous arrive pas souvent de faire preuve d'autant de spontanéité, mais lorsque cela arrive, les effets produits sont étonnants et je pense que beaucoup parmi vous savent à quel point cela est vrai... :aime2: :aime2:

Source :

  • Like 1


7 Commentaires


Recommended Comments

Guest Kalinda

Posté(e)

Ca donnerait presque envie d'aller travailler pour pouvoir "rentrer du boulot".

Un corps à corps dès plus enviable ....merci pour ce beau billet.

  • Like 1

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire

Waouhhhh je n'ai que ce mot, c'est tout simplement super excitant . Tu as raison Kalinda ;) .

Merci Bigbi pour ce magnifique récit et vite le prochain :).

  • Like 1

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire

J'aime ces moments où rien n'est prévu, les corps s'expriment et la raison s'envole :)

  • Like 1

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire

Merci super Lili content que cela te plaise !

Merci Cora, c'est vrai que la spontanéité nous entraîne dans des voies fort excitantes! :aime2:

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire
×

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.