Aller au contenu
  • entries
    4
  • comments
    6
  • views
    2,478

About this blog

Je t'aime...

Entries in this blog

 

A toi !!!!

J'ai fait des miennes à Athènes J'ai fait la vaisselle à Bruxelles J'ai fait le fier au Caire Je t'ai fait le fion à Dijon J'ai fait le sourd à Edinbourg J'ai fait le toréador à Francfort J'ai fait des épinards à Gibraltar J'ai fait des vannes à la Havane Mais aucune vanne à Vannes J'ai fait des balades avec toi à Islamabad J'ai fait deuxième à Jérusalem Je t'ai fait coucou à Katmandou Je t'ai fait fondre à Londres J'ai fait le vide à Madrid J'ai fait du ski à Nairobi J'ai fait le foldingo à Oslo J'ai fait des paris à Paris J'ai fait le pète-sec au Quebec J'ai fait mon royaume à Rome J'ai fait de l'or à San Salvador J'ai fait du vélo à Tokyo J'ai fait envi à Varsovie J'en ai fait des tonnes à Washington Je t'ai fait basculer à Yaoundé J'ai fait le bazar à Zanzibar Je t'ai fait ce poème pour que tu l'aimes A toi Raymonde qui voudrait Faire le tour du monde en moins de 80 secondes

lov_in_u

lov_in_u

 

La Fée Lation

Je fait la queue comme tout le monde, quand elle arrive derrière moi avec ses copines, toutes vêtues d'une tunique légère. Je vois cette queue s'allonger. Je me retourne et mon regard d'abord happé par leur regard descend et je remarque leurs moules et autres fruits de mer. Sont elles en train de préparer une Paella ? Sont elles espagnoles ? Ces questions ébranlent mon imaginaire ! Mes pensées fusent et tournoient sur orbite, de Venus en passant sous Jupiter jusqu'à Uranus et finissent par revenir sur la voie lactée. Vois-je plusieurs lunes devant mes yeux ? Elle me dit qu'elles sont simplement une apparition, elle se nomme la Fée Lation et ses copines les Fées Conde. Elles veulent exaucer tous mes voeux même les plus intimes. Je répond que je m'appelle James, James Bandey ! Je susurre au creux de son oreille que mon voeu le plus cher serait de goûter leurs moules. Voeu exaucé : elles me permettent même de pénétrer leur intérieur. La chaleur estivale me mène tout droit à leur balcon. En vrai femmes fontaines les fées remplissent un saut d'eau mi plein mi vide et elle y plongent leurs moules, avant de les faire passer à la casserole. Cette manière insolite de cuisiner titille mon esprit, des idées concupiscentes m'envahissent. Cette recette est à inscrire dans les annales. Je suppute que le repas sera bientôt près. Il doit-être midi quand la Fée Lation se déshabille, s'assied sur sa table, écarte légèrement ses cuisses avant de me montrer sa jolie p'tite chatte. Puis elle vient sur mes genoux et je ne sais pourquoi ; je me met à caresser sa belle chatte doucement. Elle rentre ses griffes et se met à ronronner. J'embrasse son cou, puis je la baise entre les deux oreilles quand tout à coup le doute m'habite. Qui est la Fée ? Une apparition ? Une vraie femme ? Un animal ? A quel Saint dois-je me vouer ? A quelle règle dois-je jouer ? Je sens que mes caresses périclite au risque de sombrer dans un bain de sang. Là je me dis : "STOOOOOP" ! Une petite pipe me ferait le plus grand bien. La Fée Lation répond à tous mes désirs. Sa main glisse vers mon pantalon d'où elle sort mon gland pour le prendre en bouche tout en jouant avec sa langue experte. Elle m'offre une superbe pipe. Et hummmmmmmm quel festival jouissif. Je sens qu'elle a l'habitude de s'occuper des hommes comme moi. Je reste inébranlable. Je lui demande si elle ne connaît que la pipe, car de nos jours tout se perd même les choses les plus simples. Elle me répond qu'elle ne connaît pas uniquement les activités buccales ou manuelles ; qu'elle pratique aussi les activités de l'esprit : elle a tout lu Brick ainsi que Briphié. Je la lie au lit et lui lis Bido. Nos mots, nos souffles et nos langues se lient avant que nos corps liés et entrelacés soient livrés aux bras de Morphée.

lov_in_u

lov_in_u

 

Tu me fais bander !

Quand tu dors Je bande encore Vers l'horizon Ma plume trempée D'encre couleur nuit Mise à jour Même mort Ma main agit encore Dans mon caleçon Ma plume bandée Du jus de bruits De l'amour Aurais-je tort De bander mon corps Tel un Pharaon Aux plumes trempées De ces perles de pluie D'humour Je trempe mon biscuit Dans la tasse de ce café nommé désir Pour écrire ces mots qui je souhaite te feront rire Des mots rigolos se joignent à ma photo Des mots ravis au lit pour toi ma belle qui lit Tu as fait bander la corde de mon arc de Cupidon Et ma flèche a rêvé se perdre entre tes monts Et comment pourrais-je bander mes yeux devant les charmes magiques de ta baeuté de sirène Venus troubler la quiétude de mon sommeil et le silence de ma nuit.

lov_in_u

lov_in_u

 

Je t'aime

Sur toi mes doigts aiment venir se poser, se promener Sentir ta texture et le volume de ta forme solide Dont les secousses de mes mouvements de poignée Ondulent entre des rythmes doux ou plus rapides J'aime venir te prendre en main, te caresser Titillant ton bouton, c'est vers le plaisir que tu me guides Et dans un flux nerveux, tu pointes telle une flèche zélée La magie dansante des courbures sensuelles de beautés limpides Tu aimes te faufiler dans des petits trous et venir pénétrer des contrées Aux bouches sombres, étroites et souvent humides Aimant aussi de belles chattes prêtent à miauler leur bonheur et déguster Ta petite queue frétillante avec leurs langues gourmandes et avides Tu aimes sentir grandir ce désir et ce plaisir quand elles te dévorent T'emmenant grimper jusqu'au point culminant de délice Et succombant au supplice envoûtant de cette petite mort Ton plaisir s'évanouit pour venir s'éteindre entre leurs cuisses Maintenant tu ne peux plus remuer, tu es cuite Croquée à vif, c'est dans un dernier râle que ton corps a ramolli Engloutie et devenue fluide, tu aurais du prendre la fuite Mais tu aimes trop les belles chattes, c'est de la folie Avec toi, la vie est tout un poème Alors, je te protège, je prends soins de toi, je te chéri, je t'abrite Tous ces bons moments partagés font que je t'aime Et jamais tu ne me quittes Ma petite... Souris

lov_in_u

lov_in_u

×

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.