Aller au contenu
  • entries
    9
  • comments
    13
  • views
    908

About this blog

Nos petites confessions intimes

Entries in this blog

 

Jour J (3)

Bonsoir,  Ce soir nous commençons de bonne heure, avec pour prévision la double pénétration, des lustres que je demande a Coquin de me satisfaire de la sorte. Après un bon bain pour me détendre, je me prépare, je suis habillée de ma tenue de collégienne, la petite jupe plissé, le petit haut qui laisse découvrir mon nombril, des bas de laine, tout pour exciter mon Coquin.  Je rentre dans notre chambre, légèrement éclairé par diverses bougies, Coquin est déjà prêt, allongé dans le plus simple appareil. Je me dirige vers lui, il me trouve très jolie, je m'assied a ses côtés, il me propose une 69 histoire de nous préparer, je me place sur lui de manière à ce qu'il est ma chatte sur le visage, je prend son sexe a pleine main, et commence à le lécher, je sens de son côté ses petits coup de langue sur mes lèvres, puis sur mon clito, j'adore, je continue en enfonçant son sexe dans ma bouche, tous en faisant des vas et viens, j'entend ses gémissements étouffés par ma chatte, il fait très chaud. Sentant son excitation prendre le dessus je m'arrête et change de position et me positionne face à lui, je me lubrifie la croupe afin d'y recevoir son énorme sexe, je commence à y enfourner son sexe délicatement dans mon cul, je continue avec des vas et viens, il adore, il commence a vouloir gérer et à bouger, je le ralenti en l'embrassant tendrement. J'introduis avec précaution notre gode tout dur dans ma chatte dégoulinante, délicatement enveloppé d'un préservatif et de lubrifiant, je continue a faire des vas et viens, Coquin ne sent pas le gode dans ma chatte, il se contente de prendre du plaisir avec mon cul. Je m'aperçois que se gode (sûrement trop fin), ne me satisfait pas, loin d'être frustré, je propose alors à Zonzon le Fisting, il hésite, j'ai le bassin assez étroit et il a peur de me déchirer, je le rassure et nous convenons d'y aller très doucement.  Moi allongé sur le dos, les jambes écartés, faisant apparaître ma petite chatte humide, il me lèche, je me dandine de plaisir, je sens monter la chaleur, je m'empresse de prendre mon petit vibro de secours, (notre baguette magique a rendu l'âme le mois dernier ?), lui me regarde, son regard m'excite, il approche sa main de ma chatte afin d'y enfoncer 1 doigt, puis 2, je continue à exciter mon clito alors que Coquin continue à m'enfoncer ses 2 doigts, a faire des mouvements de droite à gauche, je gémis assez fort, je sens une petite douleur, je suppose donc qu'il il a rajouter 1 doigt, malgré cette petite douleur, mon excitation est intense, je continue à le regarder et découvre son sexe en érection, j'adore le voir bander de la sorte, cela prouve que je ne suis pas la seule a prendre du plaisir. Je sens encore une douleur, j'en déduis qu'il essaie un d'y enfoncer un 4 ème doigt, je continue a prendre se plaisir aussi intensément que lui. Coquin me fait jouir comme une folle. A peine ai-je le temps de m'en remettre, que Zonzon me pénètre avec vigueur, je sens sa semence inondée ma chatte dégoulinante, mais il ne lâche pas, il en veux encore, je me laisse faire, j'aime le voir dans cet état, il décide de me prendre en levrette, je jouis, a son tour il se vide a son tour. Nous nous embrassons goulûment avant de discuter de se revirement de situation, qui finalement a fait son effet.    Parfois il ne suffit pas de prévoir a l'avance, mais juste de se laisser aller.    A très vite. ? Coquin et Coquine

coquincoquine

coquincoquine

 

Prévision (3)

Bonjour, Aujourd'hui nous avons prévu, une double pénétration, bien que Coquine soit assez sensible, c'est une pratique dont elle me parle depuis des lustres. Je sais pertinemment que je vais devoir y aller avec beaucoup de tact et de douceur pour commencer. J'espère que les appréhensions de Coquine disparaîtront au fur et a mesure. Je vais tout faire pour la rassuré, mais aussi lui procurer un plaisir différent.    A très vite Coquin 

coquincoquine

coquincoquine

 

De retour

Bonjour,     Nous voilà de retour parmi vous, nous nous excusons pour cette absence prolongée, comme vous tous nous avons également une vie en dehors du net, famille, quotidien, boulot .... de ce fait nous avons donc déserté la toile, mais rassurez-vous nous revoilà pour votre plus grand plaisir, mais avant tous pour le notre.  A très vite ? Coquin et Coquine

coquincoquine

coquincoquine

 

Prévision (2)

Bonjour,    Ce soir pour notre "prévision (2)" nous avons un thème précis, la position du 69 sous toutes ses coutures, cela va être la première fois que nous allons ce pencher sur non pas cette pratique, mais sur les multitudes de ce donner du plaisir dans cette position. Nous avons hâte d'y être, je pense que cette soirée sera riche en rebondissement.   A très vite  Coquin et Coquine   Image libre de droit Source: Google

coquincoquine

coquincoquine

 

Jour J (1)

Bonjour,    Hier soir Coquin m'avait prévu une soirée spéciale, j'allais être soumise, je ne savais rien de plus, même pas un petit indice. Avant de commencer notre soirée il m'ordonna de m'habiller d'une mini jupe sexy et d'un soutien gorge, rien d'autre, il m'avait prévenu plus tôt dans la soirée que j'allais prendre chère, quand j'entend ca, mon excitation monte d'un cran rien que d'imaginer ce qui allait ce passer. Me voilà prête, je me suis vêtu d'une petite jupe rose pâle a volant, avec un soutien gorge en dentelle noir, laissant ainsi faire déborder mes seins, en entrant dans la pièce il me dit "Ouahhhh, t'es canon", je le remercie.  Je remarque que le fouet, le micro, les cordes, les bracelets, étaient sortis, j'avais hâte de commencer. Il me demande d'enfiler le bandeau et de m’allonger sur le lit les bras et jambes écarté, je m'exécute sans broncher. Je sens qu'il m'attache, il prend bien soin de me demander si ca n'est pas trop serrer, je le rassure, ca me convient, lorsqu'il passe près de moi pour m'attacher je sens le vent de son parfum envahir mes narines, ca m'excite et il le sait. Il me dit -"Ce soir je serais ton Maître, est ce que tu as compris?" -"Oui Maître" lui rétorquais-je. Je sens son visage s'approcher du mien, il m'embrasse tendrement, me lèche les oreilles avec le bout de sa langue, déjà je m'excite, il continue sur sa lancer et me lèche les tétons, prend mes seins a pleine mains et me les pressent, j'ai beau avoir les jambes déjà bien écartée, j'essaie tant bien que mal de les écartées encore plus, je me dandine, j'adore sentir sa langue parcourir mon corps et sentir sa respiration, ce qui me procure des frissons dans tous le corps. Je m’aperçois très vite qu'il change de position, il me grimpe sur le ventre, me laissant ainsi l’accès à sa grosse bite déjà dur. -"Suce moi!" m'ordonne t'il Je n'ai pas le temps de lui répondre que je sens déjà son énorme engin se profiler dans ma bouche, je profite de cet instant pour sentir son odeur que j'aime plus que tout, il bouge un peu et me fait lécher ses couilles bien pleine. Je l'entend activer le micro, j'ai peur, je ne l'ai jamais laisser faire en étant attacher, je me rassure en me disant qu'il ne me fera plus de bien que de mal, j'avais raison, cette peur fais place à l'excitation, il frotte le micro sur ma chatte déjà bien humide, il me frotte le clito avec, je me dandine encore, je n'en peu plus, malgré mon bandeau je sens son regard se poser sur moi, je me passe la langue sur les lèvres, je lui dit que j'adore et qu'il doit continuer. -"Je suis ton maître et c'est moi qui décide" me répond-il sèchement -"Oui Maître..." acquiesçais-je J'avais l'impression que mon corps ne m'appartenait plus, que je n'étais plus maître de moi-même, j'avais également peur de mes réactions que je ne connais pas encore. Il change de position et s'installe entre mes jambes écartées, il me lèche la chatte goulûment, crache sur mon Clitoris avec une certaine puissance, ce soir j'étais sa chienne, j'adorais. Il commence a m’enfonçais un doigt dans la chatte, j'entend ce bruit si particulier qui l'excite et m'excite également. -" T'aime ca grosse pute !" affirma t-il Il avais raison, j'adorais, il continua en m’enfonça un deuxième doigt bien plus profond que le premier, ce qui me fit gémir plus fort, il tenta un troisième doigts mais ma petite chatte est trop serré du fait des vibrations du micro, il renonça, mais continua à me doigté avec ferveur de gauche à droite, je gémis encore. -"Ohhh putain c'est bon Maître, encore" lui demandais-je -"Vas y grosse pute, tu vas jouir, tu mouilles ma salope, c'est bon ça" me réponda t-il Il n'avait pas tort, j'ai jouis fort, très fort, j'avais chaud, mon corps trembler de partout, lui n'avais pas encore jouit, il s’arrêta net, coupa le micro, retira ses doigts de ma chatte presque aussi délicatement que lorsqu'il les avaient entrés. Il se positionna de manière à me pénétrer de sa grosse bite, il me retira d'abord le bandeau, il sait que j'aime le regarder prendre du plaisir, puis il enfonça d'un gros coup de rein sa bite énorme tout en me regardant, je l'ai sentie passer sa matraque!  j'étais tremper, j'entendais le bruit des frottements de sa queue au contact de ma chatte, je savais que s'il continuer j'allais encore jouir, c'est chose faîte, je jouis encore, ma jouissance n'est pas la même qu'avec sa bite et qu'avec le micro ou encore ses doigts, c'est une jouissance plus particulière, plus élaboré si j'ose dire, je l'entend gémir plus fort qu'a son habitude, ce qui en conclu qu'il allait jouir, je ne me suis pas tromper, il a jouit, mais très peu. Il me détache, je ne comprend pas. -" Mes toi a quatre pattes" me rassura t-il Je me place dans cette position qu'il aime tant, mais que je ne raffole pas. Il me presse les tétons, je sens sa bite encore bien dur me caresser le cul, je balance mon cul de gauche a droite, il me stoppe en posant sa main sur ma croupe et m'enfonce tout en douceur sa bite dans ma chatte, je suis tremper de mouille et de sperme aussi. Il commence à accélérer le mouvement, je sens ses couilles qui claque sur mon petit trou, j'entend le claquement des coup de boutoir qu'il me prodigue, je lui dis que je vais encore jouir, il m’encourage en gémissant, je sais qu'il en ai de même pour lui, j'entend sa respiration ce bloquer et son cris de jouissance, j'ai jouis aussi, je ne sais plus trop a quel moment, si c'est avant ou après lui, je ne sais pas mais je m'en fiche, nous avons encore fait l'amour comme des bêtes. Nous nous jetons sur le lit sans changer de position, lui est derrière moi, j'ai les jambes plier sur ma poitrine, il me caresse les cheveux et me demande: "Alors heureuse?" Je lui répond qu'il m'a encore baiser comme une bête, et qu'il avait assurer, et comme a notre habitude, j'ai ma petite tape sur la fesse, puis nous délibérons de nos ébats a peine fini.   A très vite  Coquin et coquine  

coquincoquine

coquincoquine

 

Prévision (1)

Bonsoir,  Tout d'abord, j'espère que notre premier article "Jour J" vous aura plu.  Ce soir Coquin m'a prévu une soirée très spécial, je ne vous en direz pas plus..... Suspens    Bonne soirée. A très vite  Coquin et Coquine   Photo libre de droit. Source: Google

coquincoquine

coquincoquine

 

Jour J (0)

Bonsoir, comme prévu, nous voilà.   Installez vous confortablement sur votre chaise, votre canapé ou autre. Laissez aller votre imagination et détendez-vous. Faites comme ci vous y étiez. N'oubliez pas de vous hydratez    Hier soir, Coquin avait envie d'être soumis, j'ai donc mis le paquet, si j'ose m'exprimer ainsi, je me suis vêtu d'une nuisette imitation soie léopard, Coquin aime la texture de ce tissu très doux au toucher, bon pas aussi doux que ma peau hein  . Lui n'était habiller que dans le plus simple appareil, c'est a dire totalement nu. Dans la soirée j'avais bien pris soin de préparer des bougies (notre kiffe), de placer une corde sous notre matelas, de sortir les bracelets, le fouet, le bandeau et la baguette magique que j'appelle "le micro". A peine arriver dans notre chambre, la chaleur des bougies parfumée à la vanille enivrer la pièce. J'ordonne à Coquin de s'allonger sur le dos, les bras en croix, systématiquement il écarte les jambes, eh nonnnnn me suis-je dit, ce soir c'est moi qui décide mon cher. Je l'attache fermement (Coquin est musclé, on ne sais jamais qu'il arrive à ce détacher et décide sur un coup de tête d'inverser les rôles). Je commence a me déshabiller tout doucement dos à lui, les jambes un peu écarté, tout en lui montrant mon cul bien rebondis, puis je m’assois à ses côté et commence a faire bouger le fouet au dessus de son corps pour lui procurer un peu de froid avant la chaleur intense, il a des frissons et je sais qu'il adore ca, puis je décide de plier les lanières de manière a ne laisser pendre que 2 lanières, je lui demande si il a peur il me répond que oui, mais qu'il sait que ca sera bon. Je commence tout doucement a le fouetter avec ses deux lanières durant 10 bonne minutes, sur les bras, le torse, les jambes, les pieds, je l'entend qu'il a un peu mal, j'augmente un peu l'intensité des coups pour finalement la réduire aussi rapidement avec 1 seule lanière (je ne suis pas là pour lui faire mal mais pour lui donner du plaisir et de l'excitation). je voyais ses abdos ce contracter a chaque coups de lanière sur le corps. Je décide d'abandonner mon fouet pour utiliser mes mains et mes doigts. Je commence à malaxer ses couilles comme un vulgaire bout de viande, il me demande de continuer,  je m'exécute, j'aime le voir réclamer, je m’aperçois que sa verge commence a durcir sous mes palpations, il me supplie de continuer Je m'arrête et approche ma tête de ses couilles bien remplis afin d'y sentir son odeur, je fais danser mon souffle sur sa bite et se couilles, il gémit de plaisir, je sens sa respiration s’accélérer, je ne peux m’empêcher de le lécher tendrement, je m’aperçois très vite qu'un liquide transparent s'écoule goutte à goutte de son gland, ca m'excite au plus haut point, je n'ai pas besoin de le branler, il est aussi dur que le manche de mon micro. Je décide de me placer à califourchon sur sa jambe gauche tout en me maintenant sur mes avant bras, ainsi je pouvais le caresser avec ma longue chevelure blonde sur son torse, ce qui lui a valu bien des frissons. Je stoppe le supplice et lui ôte son bandeau, afin qu'il admire mon corps dont je suis quelque peu fière, je le vois passer sa langue sur ses lèvres, je sais qu'il n'en peu plus, qu'il n'a qu'une envie, c'est de me baiser vigoureusement, mais ca n'est pas encore le moment. Je décide de m'agenouiller devant lui, de me toucher les seins sensuellement, de presser mes tétons, j'ai envie de le faire languir a mort, juste envie qu'il me supplie, c'est chose faîte, il me dit: "aller viens je vais te prendre", je refuse et décide de continuer ce petit jeu en prenant le micro, afin de me faire jouir, je le regarde langoureusement droit dans les yeux tout en frottant le micro sur mon clito et ma chatte, les lèvres de Coquin ne cessent d'être mouillé par sa langue qui y passe presque toutes les 30 secondes. Je lui demande s'il aime ça, si ça l'excite, bien entendu sa réponse fût positive. J'aime ce jeu, ca m'excite, le regard qu'il me lance m'excite aussi, il me dévore des yeux, je sens qu'un liquide coule entre mes cuisses, je mouille comme une folle, au bout de presque 20 min, je ne réussi pas à me faire jouir, je détache donc Coquin afin qu'il prenne les choses en mains, il me dit qu"il veux me faire jouir avant, d'accord pas de problème. Il m'embrasse, me caresse les seins, le visage, puis ce dirige vers ma chatte toute mouillé de plaisir, moi je tiens toujours ce micro qui vibre à pleine intensité, je sens son souffle qui me donne des frissons immédiatement, puis sa langue, commence me titiller le clito, mon corps se dandine, je n'arrive pas a contrôler mon excitation, il écarte un peu plus mes cuisses, pour pouvoir y rentrer 1 doigt, puis 2 et fait des va et viens, il me dit de continuer encore, que ca va venir, il me dit que je suis une grosse pute, j'adore ca m'excite encore plus, mais la jouissance ne vient pas. Il décide de me changer de position et me met de coté, je sens sa grosse bite bien dure, caresser mon cul, l'entré dans ma chatte me fît pousser un cri de plaisir, je continuer a titiller mon clito avec mon micro tout en sentant sa verge rentré et sortir de ma chatte, ses mains baladeuse me caresse et me pince les seins, j'adore être prise comme ca. Je sens que l'excitation commence a monté en intensité, je transpire, je ne suis pas seulement mouillé entre mes cuisses, je le suis aussi entre mes seins. Il continue a m'insulter, tout en écartant mon cul pour bien voir les coups de bite qu'il me prodigue, ca l'excite, il me dit que je vais y arriver, de continuer encore, que ca va venir, Coquin doit être devin, car j'ai jouis avec une puissance telle que j'avais l'impression que j'allais m'uriner dessus. Lui avait déjà jouit mais a bien garder la forme, que je ne m'en suis pas rendu compte. Nous finissons par nous enlacer tendrement en s'échangeant des mots doux, il m'embrasse, me donne une tape sur le cul (mon rituel), puis nous discutons comme nous le faisons habituellement sur ce que nous avons le plus aimé et ce qui nous a moins plus. **************************************************************************************** NB: Nous vous avons épargner le blocage de dos de Coquine lors des préliminaires (lorsqu'elle était a califourchon)  et un sacré fou rire qui en a fais pleurer Coquin sur sa façon de dire: "vas-y", "encore", grosse pute" un peu robotiser, bref mémorable  Désolé pour les nombreuses fautes d'orthographe et l'amateurisme de notre écrit, c'est une première. *****************************************************************************************    

coquincoquine

coquincoquine

 

Prévision (0)

Bonsoir,    Aussitôt dit, aussitôt fait . Ce soir, nous prévoyons, un moment intense comme nous les aimons tous les deux, un moment de sagesse, de rigidité, de rigueur et de domination pour Coquin. Un moment qu'il apprécie fortement, ne plus s'appartenir, ne plus avoir le contrôle de son corps, bref un moment riche en soumission.   A très vite   Coquine.   NB: Une fois nos ébats probablement interminable fini, nous vous partagerons ce moment d'intimité et ce à chaque petit billet "Prévision"   Photo libre de droit. Source: Google

coquincoquine

coquincoquine

 

Pourquoi ce blog?

Bonsoir,    Coquin et moi-même avons décider de créer ce blog afin de vous faire partager notre vision du sexe a travers des écrits. En attendant, voici une petite description de ce que représente pour nous le sexe et l'amour, ou plutôt l'amour et le sexe.   Ce que représente le sexe:   Le sexe est pour nous avant tout un partage, nous ne cautionnons pas, la jouissance de l'un sans l'autre. C'est un moment de plaisir mutuelle. Les rapports sexuel c'est ce qui est physique, l'alchimie des deux corps. C'est la sensation de ne plus être nous-même. C'est de ne pas avoir besoin de parler pour signifier tel ou tel actes, un regard, un gémissement suffit. C'est d'apprendre comment fonctionne son corps.   Ce que représente l'amour (notre amour l'un envers l'autre):   L'amour c'est les sentiments. C'est désirer l'autre dans n'importe quel moment de la journée, et dans n'importe qu'elle tenue. Ce n'est pas que physique (bon ok un minimum ), c'est l'ensemble de la personne. On ne trouve pas la personne idéale, mais la personne qui nous convient. C'est lorsque l'autre est égal à nous même. C'est la communication, peu importe les montagnes à gravir. C'est le respect de l'autre, le respect de ses sentiments. C'est mettre de coté la face de l'imaginaire (le sexe) pour parcourir la réalité de l'autre et de soi-même bien entendu. C'est la fidélité envers l'autre et soi-même. c'est de faire en sorte que chaque jour aille plus loin de les années.   A très vite  Coquin et Coquine

coquincoquine

coquincoquine

×

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.