Aller au contenu

desira2 Blog

  • billets
    5
  • commentaires
    41
  • vues
    2 374

À propos de ce blog

un petit espace à nous et peut-être à vous aussi ...  pour se montrer, se découvrir, échanger sans prise de tête et sans finalité!

 

Billets dans ce blog

 

vacances prolongées

Je ne savais pas vraiment où poster et finalement le blog reste une bonne alternative (car espace perso) .... Le constat est simple depuis un moment on s'emmerde sur le net! Je crois que cela doit être cyclique où bout d'un moment l'envie coquine initiale s’émousse (je n'oublie pas les sympathiques et excitantes conversations, sans parler des nombreux textes et histoires) mais nous n'avons plus vraiment d'attrait où de motivation. D'un certain point de vue c'est bon signe car notre quotidien doit nous suffire en ce moment (très occupés). Inutile de faire de longs discours pour si peu. Donc après réflexion  plutôt que de demander la suppression du compte nous le plaçons en dormance afin de jeter un coup d’œil de temps en temps et permettre à ceux qui le souhaiteront de rester en contact. Bises et merci pour les bons moments, au plaisir de se croiser.   D et P

Invité

Invité

 

erreur 404 suite

Pierre c'est bien amusé des réactions sur l'erreur 404 et moi j'apprécie beaucoup  l'esprit coquin mais très courtois qui règne ici. C'est rare et ça mérite d'être souligné. Du coup petit cadeau beaucoup plus cochon (je prends le risque) même si je tente de récidiver et garder l'esprit ! J'en  profite aussi pour tester l'envoie d'une vidéo (c'est un montage à 2 balles attention).      Mon film.mp4              

Invité

Invité

 

Chaudes Revisions

L'action se passe en 2007 en plein période de révision d'examens, c'est notre premier véritable jeu d'obéissance en extérieur avec des risques réels mais calculés. Encore "sages" c'est en quelque sorte un baptême du feu. La période des révisions est pour Delphine un puissant stimulant induisant sans doute le besoin de décompresser et de se changer les idées, du coup après une après-midi à se chercher et échafauder des scenario, il nous fallait passer à l'action.... Nous attendons le soir, juste à la tombée de la nuit afin de se dissimuler plus facilement et cela aussi pour croiser moins de monde. Nous sommes en juin les nuits sont douces et quelques badots s'attardent en cette saison autour des ruines du château où nous nous rendons. Arrivés dans une ruelle située en dessous des remparts et faiblement éclairée par un lampadaire je demande à Delphine de quitter son par-dessus et de faire quelques pas devant moi afin que je puisse profiter du spectacle. Et quel spectacle !  "Arrêtes toi sous la lumière et tourne toi lentement vers moi que je t'observe un moment" Je prends le temps de la détailler, vêtue seulement  d'un petit haut transparent et largement ouvert devant, qui ne peut dissimuler son soutien-gorge noir et son ventre. Je m'attarde sur une jupe à carreau trop courte et fendue qui laisse apparaitre des bas noirs et suffisamment de peau nue pour être totalement indécente. Reste à ajouter des chaussures à talons haut et surtout ce qui ne risque pas de passer inaperçu le large collier en cuir noir à son cou ainsi que la laisse assortie.     Je la rejoins et la prenant par la taille l'embrasse dans le cou. "Ça va tu es bien ?" "Oui très excitée juste un peu inquiète, on avance un peu on pourrait trop facilement  nous voir ici."
  Nous nous rendons ensuite par un escalier dans une zone des remparts accessible au public la nuit. Je profite de la montée des marches pour caresser ses fesses car sous sa jupe elle ne porte rien.  "Remontes ta jupe, gardes la relevée. On va profiter de l'endroit, ici on a le temps d'entendre arriver les gens."  Elle s'exécute me montre bien ses fesses. Je commence à prendre quelques photos. Amusée par le jeu elle entreprend de poser pour moi, je l'encourage lui demande de se baisser, se cambrer, jouer avec sa laisse...,  de l'accrocher à la rambarde. Elle s'enhardie et prends des poses de plus en plus coquines.   Visiblement elle apprécie ce jeu et y prend du plaisir mais la tension est qu'en même là car de temps en temps elle s'arrête pour écouter les bruits. Mon rôle de photographe est difficile à tenir j'ai de plus en plus envie d'aller plus loin.   Finalement bien échauffé par la situation je m'approche d'elle, joue avec sa laisse, la tirant vers moi.
Je l'embrasse tendrement pendant que mes mains caresses ses fesses, frôle son intimité déjà humide. Je prends mon temps rien ne presse. Je la sens prête à s'abandonner d'avantage mais je ne veut rien brusquer.

"Dis moi cela te plait de t'exhiber ainsi, porter un collier et être ma chienne?"

"Oh oui Maitre, j'aime me promener en laisse"

Satisfait je tire sur sa laisse vers le bas , l'obligeant à se baisser puis à s'accroupir.

"OK on va continuer, montres moi encore ta croupe, donnes moi envie, tu peux faire mieux encore"  "soit impudique, allumeuse"

Je relâche la laisse et la laisse libre. Delphine la jupe relevée, la laisse entre les dents entreprend de mon monter avec une lenteur calculée les dernières marches à quatre pattes, dos cambré, bien offerte à ma vue.  "Pas trop mal petite chienne, tu aimes ça te montrer mais je vais te donner l'occasion de t'offrir en spectacle pour de bon. Finis de monter cet escalier que je te promène sur les remparts.  Arrivé en haut je passe devant elle par sécurité. Personne. On va pouvoir continuer, il fait suffisamment nuit pour être dissimulés tout en bénéficiant de la lumière indirecte des projecteurs qui éclairent le bâtiment.  "Debout, donne moi ta laisse et suis moi."  Je la guide ainsi jusqu'au  bout du chemin de ronde nous arrivons à un nouvel endroit discret, devant une grille. J'attache symboliquement la laisse à la grille. J'avoue que l'idée de tester ses limites m'enflamme complètement et cela l'appareil photo à la main.
Je lui tend un gode   " J'attends que tu sois chienne ! Suces ton jouet, caresses toi avec"  Bien décidée à jouer son rôle elle commence par lécher avec application son gode, depuis la base vers le gland, jouant avec, le passant sur ses lèvres, l'embrassant tendrement, posant ses lèvres sur le gland pour finalement le prendre entier en bouche.

 Malicieuse elle se caresse ensuite la chatte avec, la frôle doucement en me fixant du regard, elle prend un réel plaisir à m'allumer je le sais. Je n'en rate pas une miette prenant au passage plusieurs photos.
 Puis elle le reprend en bouche mimant une belle fellation avec beaucoup d'application.
 "Huummm j'aime te voir ainsi, tu m'excites vraiment, maintenant baises toi avec ce gode !"

 "Oui maître, merci maître."
Elle s'exécute sans attendre face à moi, se caresse un temps puis introduit en soupirant le gode en elle.  Impossible de tenir plus longtemps je l'attire à moi, reprends sa laisse et l'oblige à s'accroupir devant moi, lui offrant ma queue. Elle ne se fait pas prier et le suce goulûment sans cesser de se goder d'une main. Je la tiens fermement contre moi à l'aide de la laisse … profitant pleinement du moment et de la sensation de la posséder corps et âme. Assez vite je ne suis pas loin de jouir mais je préfère la repousser afin de garder mon excitation et mon implication totale dans le moment présent.  Je prends la laisse et la fixe à nouveau à la grille :  "Ma parole tu es une vraie chienne en chaleur tu aimes te faire baiser la bouche en te caressant! maintenant debout montres moi ton cul!"   Elle se campe cambrée, les jambes ouvertes, ses mains plaquées sur son cul.     "Reste comme ça, et baise toi de nouveau avec le gode!"   Je dois faire de très gros efforts pour ne pas lui sauter de dessus et prendre la place du jouet. Désormais elle gémit pour de bon. Elle ondule du bassin en même temps qu'elle se gode. "OK tu vas avoir ta récompense, garde bien le gode en toi et ne bouge plus reste comme ça !"

 Je viens me coller à elle mon bassin contre ses fesses, mes mains parcourent son cou, son dos, ses hanches, je la caresse lentement. Je fais remonter une main à l'intérieur de ses cuisses vers sa chatte, de l'autre je glisse sous le corsage et fait sauter le soutien gorge.  Elle gémit sous mes caresses appliquées sur son sexe et ses seins. J'en profite pour lui ôter sa jupe et reste, lui laissant comme seuls vêtements ses bas. Particulièrement excité je cède enfin au plaisir de la pénétrer mais en prenant soin de laisser en place le gode. Elle est trempée et se tends vers moi pour m'accueillir, bien que déjà comblée par le gode je la pénètre sans difficulté.

  
Je me plaque contre elle, la tenant par les hanches je commence à aller et venir en elle très lentement puis de plus en plus vite. Je donne maintenant de grands coups, elle fait des efforts pour ne pas perdre l'équilibre.  Je la sens se tendre de plus en plus ses jambes tremblent.    
  Je ne cherche pas différer le moment, je garde le même rythme.
  Elle jouit dans un cri étouffé, je m'immobilise pour la laisser profiter du moment
 Au bout de quelques instants la tension semble retomber, elle me demande : "Tu ne continues pas ? Tu ne veux pas jouir à ton tour ?"

  "Non pas maintenant rentrons."

Elle se rhabille, remets son manteau mais garde sa laisse dessous, je trouve cela mignon comme attention, je la saisis pas la taille et l'embrasse avec fougue.

Nous quittons le bâtiment main dans main comme deux amoureux innocents.       

Invité

Invité

 

re-découverte

Bonjour à tous les curieux ou égarés qui passeront nous rendre visite et resteront un peu.

Petite présentation pour débuter: nous sommes un couple, Delphine et Pierre, la trentaine, accros aux conversations coquines, aimant s'exhiber (surtout Delphine) mais nos photos étant plus un moyen de faire connaissance avec des personnes ayant les mêmes goûts qu'une finalité.
Heureux ensembles depuis un moment déjà, l'exhibition offre quelques frissons mais surtout des conversations et des idées de scénario à réaliser.

Nos fantasmes et nos jeux sont orientés vers des situations de dominations/soumissions, mais sans jamais tomber dans une certaine caricature du SM où la violence remplace le jeu érotique, ni dans une certaine mode récente ... inutile de preciser laquelle. Nous cherchons à nous amuser sans prétention aucune et sans se considérer comme des puristes dans ce domaine. Nous ne jugeons jamais les autres (si on n'aime pas, nous nous abstenons) merci de faire de même, en matière de sexualité à chacun d'inventer son monde.

Avides de contact nous espérons trouver des amateurs partageant notre goût pour des photos ou des récits osés mais non vulgaires.
Les propos échangés peuvent devenir très crus mais c'est une question de contexte... inutile de céder à la facilité. Nous évitons aussi les cam, pas de photos à visage découvert (quelques mésaventures passées)  enfin les rencontres dans le vrai monde restent un fantasme mais pas encore une réalité. Nous ne demandons rien en retour mais si vous voulez vraiment nous faire plaisir nous adorons les idées de scenario à réaliser. Inscrits sur le site depuis un moment (et sur d'autres) nous avons fini par nous lasser des forums coquins mais restait le souvenir d'un site ayant de nombreux et parfois très excitants récits et confessions (le tout sans sexe en gros plan comme avatar, aaahhh c'est si rare) , mais sans jamais participer ou vraiment discuter. Le format blog parait être un bon moyen de poster des récits quitte à les illustrer, la démarche nous parait très narcissique mais avec un peu d'humour et de simplicité dans les échanges on devrait compenser. Je commence en douceur avec des photos coquines de Delphine  en petite tenue.... on aime la lingerie, prendre le temps, faire des photos, ajouter des accessoires et divers objets, se créer des scenario, parfois faire des ballades bref des préliminaires très fantaisie.            

Invité

Invité

×

Information importante

En poursuivant votre navigation sur Forum-Intime.com, vous acceptez l'utilisation de cookies ainsi que nos Conditions d’utilisation.